Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

THIOPENTAL VUAB 500 mg, poudre pour solution injectable

À quoi sert ce medicament ?

Que contient ce médicament ?

thiopental sodique

Comment le prendre ?

Ce produit ne doit être administré que par des médecins spécialisés en anesthésie réanimation ou en médecine d'urgence et familiarisés avec l'utilisation des anesthésiques, ou sous leur contrôle, et disposant de tout le matériel d'anesthésie réanimation nécessaire. La posologie de thiopental est individuelle, il faut donc trouver, en pratiquant l'injection, la dose anesthésiante minimale pour chaque patient, ce qui nécessite une vitesse d'injection très lente.

Chez certains sujets se révélant résistants, il ne faut pas s'obstiner à obtenir l'anesthésie par des doses élevées, mais continuer celle ci avec un anesthésique volatil ou gazeux.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

Chez l'enfant

    · Induction : une solution de thiopental, diluée à 2,5 % dans de l'eau pour préparations injectables est injectée lentement à des intervalles de 30 secondes pour une dose de 4 à 5 mg/kg.

Dose totale moyenne de 0,1 à 0,5 g.

    · Entretien : ré-injection, à la demande, de doses décroissantes de thiopental dilué à 2,5 %. Par exemple, la dose d'entretien pour un enfant de 30 à 50 kg est de 25 à 50 mg injectés à la demande.

Chez l'adulte

    · Induction : 3 à 5 mg/kg avec possibilité d'injections successives de 50 à 100 mg toutes les 30 secondes jusqu'à obtention de l'anesthésie.

Dose totale moyenne de 0,3 à 1 g.

    · Entretien : réinjection de doses décroissantes à la demande. La dose totale peut varier de 0,75 à 1 g pour une anesthésie de 40 à 60 minutes. En règle générale, la dose de 1 g ne doit pas être dépassée afin d'éviter des réveils retardés.

Chez le sujet âgé

Il est conseillé de réduire les doses.

Si vous avez utilisé plus de THIOPENTAL VUAB 500 mg, poudre pour solution injectable que vous n’auriez dû

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

    · Signes cliniques d'un surdosage :

Le surdosage peut survenir à la suite d'injections trop rapides ou répétées.

Le tableau clinique associe une hypotension pouvant aller jusqu'au collapsus, toux, laryngospasme et peut s'aggraver jusqu'au coma calme, profond avec dépression respiratoire.

    · Conduite à tenir :

Arrêt de l'injection de thiopental, mise en œuvre de mesures réanimatoires.

Si vous oubliez d’utiliser THIOPENTAL VUAB 500 mg, poudre pour solution injectable

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser THIOPENTAL VUAB 500 mg, poudre pour solution injectable

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    · Allergie parfois grave

    · Mouvements musculaires

    · Toux, éternuements, broncho-laryngospasme en particulier pendant la période d'induction

    · Hypotension artérielle

    · Trouble du rythme cardiaque

    · Dépression respiratoire

    · Nausées, vomissements, postopératoires

    · Vertiges, confusion, amnésie, maux de tête

    · Perturbations modérées et transitoires du bilan hépatique. Exceptionnellement hépatites.

Informez immédiatement votre médecin si vous remarquez l'un des symptômes suivants, car un traitement médical d'urgence pourrait être nécessaire :

Difficultés respiratoires, respiration sifflante, éruption, prurit (démangeaisons), urticaire et vertiges. Ces symptômes pourraient être le signe d'une réaction allergique grave (fréquence indéterminée, impossible à estimer à partir des données disponibles).

Thiopental a été associé à des cas de baisse des niveaux de potassium dans le sang pendant la perfusion et d’augmentation des niveaux de potassium dans le sang après l’arrêt de la perfusion de thiopental.

Déclaration des effets secondaires