Notice médicament

information medicament

DORZOLAMIDE CRISTERS 20 mg/ml, collyre en solution

À quoi sert ce médicament ?

DORZOLAMIDE CRISTERS contient du dorzolamide qui fait partie d'une classe pharmacothérapeutique appelée " inhibiteurs de l'anhydrase carbonique ".

Ce médicament est prescrit pour faire baisser la pression oculaire et pour traiter le glaucome.

Ce médicament peut être utilisé seul ou en association à d'autres traitements qui font baisser la pression oculaire (appelés bêtabloquants).

Que contient ce médicament ?

dorzolamide

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 5.43

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin.

Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute. La posologie et la durée de votre traitement seront établies par votre médecin.

Lorsque ce collyre est utilisé en monothérapie, la dose recommandée est d’une goutte dans l’œil (les yeux) atteint(s), le matin, l'après-midi et le soir.

Si votre médecin vous a recommandé de prendre ce médicament en association à un bêta-bloquant à usage ophtalmique pour baisser la pression oculaire, la dose recommandée de DORZOLAMIDE CRISTERS est alors d’une goutte dans l’œil (les yeux) atteint(s), le matin et le soir.

Si vous utilisez DORZOLAMIDE CRISTERS avec un autre collyre, les instillations successives de chaque collyre doivent être espacées d’au moins 10 minutes.

Evitez de mettre en contact l’embout du flacon et l’œil ou les parties avoisinantes de l’œil. Il pourrait être contaminé par des bactéries provoquant des infections oculaires qui pourraient entraîner des lésions graves de l’œil, voire la perte de la vision. Afin d’éviter toute contamination du flacon, lavez-vous les mains avant d’utiliser ce médicament et maintenez l'embout du flacon éloigné de tout contact.

Si vous pensez que votre médicament a pu être contaminé ou si vous développez une infection oculaire, contactez immédiatement votre médecin afin de savoir si vous pouvez réutiliser ce flacon.

Mode d’administration - Fréquence d'administration

Si vous avez utilisé plus de DORZOLAMIDE CRISTERS 20 mg/ml, collyre en solution que vous n’auriez dû

Si vous mettez trop de gouttes dans votre œil ou si vous avalez le contenu du flacon, consultez immédiatement votre médecin.

Si vous oubliez d’utiliser DORZOLAMIDE CRISTERS 20 mg/ml, collyre en solution

Il est important d’utiliser ce médicament comme votre médecin vous l'a prescrit. Si vous avez oublié d'instiller une goutte à l'heure prévue, instillez-la le plus tôt possible après l'oubli. Cependant, s'il est presque l'heure de l'instillation suivante, sautez la dose oubliée et reprenez votre traitement normalement à l'heure habituelle.

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oubliée de prendre.

Si vous arrêtez d’utiliser DORZOLAMIDE CRISTERS 20 mg/ml, collyre en solution

Si vous voulez arrêter d'utiliser ce médicament, parlez-en d'abord à votre médecin.

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous avez des réactions allergiques incluant une urticaire, un gonflement du visage, des lèvres, de la langue, et/ou de la gorge qui peuvent provoquer une difficulté à respirer ou à avaler, arrêtez immédiatement ce médicament et demandez un avis médical rapidement.

Les effets indésirables suivants ont été rapportés avec le dorzolamide lors des études cliniques ou depuis sa commercialisation :

Effets indésirables très fréquents (affectent plus d'un utilisateur sur 10)

Brûlures et picotements des yeux.

Effets indésirables fréquents (affectent de 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Troubles de la cornée avec douleur oculaire et vision trouble (kératite ponctuée superficielle), larmoiements avec démangeaisons oculaires (conjonctivite), irritation/inflammation de la paupière, vision trouble, migraine, nausées, goût amer et fatigue.

Effets indésirables peu fréquents (affectent de 1 à 10 utilisateurs sur 1 000)

Inflammation de l'iris.

Effets indésirables rares (affectent de 1 à 10 utilisateurs sur 10 000)

Fourmillement ou engourdissement des mains ou des pieds, myopie transitoire qui s'arrête à l'arrêt du traitement, apparition de liquide sous la rétine (décollement de la choroïde après traitement chirurgical), douleur oculaire, lésions crouteuses de la paupière, baisse de la pression dans l'œil, gonflement de la cornée (avec symptômes de perturbations visuelles), irritation de l'œil incluant rougeur, calculs rénaux, étourdissements, saignement de nez, irritation de la gorge, sécheresse de la bouche, éruption cutanée localisée (dermite de contact), éruption cutanée sévère, réactions de type allergique telles que éruption, urticaire, prurit, en de rares cas gonflement des lèvres, des yeux et de la bouche, essoufflement et plus rarement respiration sifflante.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Difficulté respiratoire, sensation de corps étranger dans l'œil (impression d’avoir quelque chose dans l’œil).

Liste des effets indésirables possibles :

AsthénieConjonctivitePerte d'énergieMal de têteInflammationIrritableDémangeaisons oculairesMal au coeurKératite ponctuéeYeux troublesBrûlure thermique