Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

DOLIRHUMEPRO PARACETAMOL, PSEUDOEPHEDRINE ET DOXYLAMINE, comprimé

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : AUTRES MEDICAMENTS DU RHUME EN ASSOCIATION - code ATC : R05X.

Ce médicament contient 3 substances actives :

    · le paracétamol qui calme la douleur et diminue la fièvre,

    · la pseudoéphédrine, vasoconstricteur décongestionnant qui permet de dégager le nez,

    Ce médicament est utilisé au cours des rhumes si vous avez le nez bouché, un écoulement clair du nez, des maux de tête et/ou de la fièvre.

    Ce médicament est réservé à l’adulte et à l’adolescent de plus de 15 ans.

Que contient ce médicament ?

paracétamol

Comment le prendre ?

Posologie

    · Dans la journée : la dose habituelle est de 1 comprimé oblong, à renouveler en respectant un intervalle d’au moins 4 heures entre chaque prise, sans dépasser 3 comprimés par jour.

Soit par exemple :

Le soir au coucher :

    o La dose habituelle est de 1 comprimé (rond) si vous avez un écoulement nasal clair.

    Vous ne devez jamais dépasser 3 comprimés jour et un comprimé nuit par jour (24 heures). Respectez toujours la dose indiquée dans cette notice.

    Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

    NE JAMAIS PRENDRE PLUS DE 4 GRAMMES DE PARACÉTAMOL PAR JOUR (en tenant compte de tous les médicaments contenant du paracétamol dans leur formule).

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Possible survenue de réactions allergiques avec l’une des substances actives ou l’un des autres composants de ce médicament.

Du fait de la présence de pseudoéphédrine, les effets indésirables suivants peuvent survenir :

Effet indésirable à fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

    · Une sensation d’accélération des battements du cœur,

    · Des palpitations, des sueurs,

    · Une augmentation de la tension artérielle (hypertension artérielle),

    · Une attaque cérébrale (accidents vasculaires cérébraux ischémiques, accidents ischémiques transitoires, syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible),

    · Un trouble ischémique,

    · Un infarctus du myocarde,

    · Des maux de tête, des nausées, des vomissements,

    · Des troubles du comportement,

    · Une crise de glaucome (augmentation de la pression au niveau de l’oeil) chez les personnes à risque,

    · Des troubles urinaires (diminution importante des urines, difficulté à uriner),

    · Une sécheresse de la bouche,

    · Inflammation du côlon due à un apport de sang insuffisant (colite ischémique).

    · Réduction du flux sanguin vers le nerf optique (neuropathie optique ischémique) (voir le paragraphe « Avertissements et précautions »).Anxiété,

    · Symptômes maniaques tels que : insomnie, irritabilité et sautes d’humeur, surestime de soi, activité accrue ou agitation, accélération de la pensée, du flux de paroles et tendance à la distraction,

    · Des convulsions, des hallucinations, de l’agitation, de l’anxiété, une insomnie. Ces effets surviennent en particulier chez l’enfant,

    · Des plaques rouges sur la peau avec ou sans démangeaisons, des démangeaisons avec ou sans plaques rouges sur la peau,

    · Exceptionnellement, ce médicament peut provoquer une attaque cérébrale (accidents vasculaires cérébraux hémorragiques) notamment si vous ne respectez pas les contre-indications ou les avertissements et précautions, et/ou si vous présentez des facteurs de risque vasculaires (voir les paragraphes « Ne prenez jamais DOLIRHUMEPRO PARACETAMOL, PSEUDOEPHEDRINE ET DOXYLAMINE, comprimé » et « Avertissements et précautions »),

    Si vous êtes dans l’une des situations suivantes, arrêtez immédiatement le traitement et avertissez votre médecin.

Du fait de la présence de paracétamol, les effets indésirables suivants peuvent survenir :

Effets indésirables rares (susceptible d’affecter entre 1 personne sur 10 000 et 1 personne sur 1000) :

    · Rarement, une réaction allergique peut survenir :

    o boutons et/ou des rougeurs sur la peau,

    o urticaire,

    o brusque gonflement du visage et du cou pouvant entrainer une difficulté à respirer (oedème de Quincke),

    Si une allergie survient, vous devez immédiatement arrêter de prendre ce médicament et consulter rapidement votre médecin. À l’avenir, vous ne devrez plus jamais prendre de médicaments contenant du paracétamol.