Notice médicament

information medicament

PROTAMINE CHOAY 1000 U.A.H./ml, solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est un antidote de l’héparine (l’héparine est un médicament utilisé pour s’opposer aux facteurs de coagulation du sang, notamment dans le traitement ou la prévention de la formation de caillots dans le sang). Il est utilisé pour neutraliser instantanément l’action anticoagulante de l’héparine.

Que contient ce médicament ?

protamine (sulfate de)

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 31.05

Comment le prendre ?

Posologie

La dose est adaptée à chaque patient et sera déterminée par votre médecin.

Des informations destinées exclusivement aux professionnels de santé sont disponibles en fin de notice, à la rubrique « Autres ».

Mode d’administration

Ce médicament vous sera administré par un professionnel de santé par injection intraveineuse lente (injecté dans une veine).

Si vous avez utilisé plus de PROTAMINE CHOAY 1000 U.A.H./ml, solution injectable que vous n’auriez dû

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez d’utiliser PROTAMINE CHOAY 1000 U.A.H./ml, solution injectable

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser PROTAMINE CHOAY 1000 U.A.H./ml, solution injectable

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    · Rarement : baisse de la pression artérielle ou ralentissement du rythme cardiaque.

    · Augmentation de la pression dans les artères destinées au poumon (hypertension pulmonaire aiguë).

    · Réaction allergique grave avec malaise brutal et baisse importante de la pression artérielle (choc anaphylactique), pouvant engager le pronostic vital.

    · Accumulation de liquide dans les poumons se manifestant par un essoufflement qui peut être très sévère et qui s’aggrave en se couchant, sans origine cardiaque, et pouvant engager le pronostic vital.

    · Saignement après intervention.