Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

LYNPARZA 150 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

Qu’est-ce que Lynparza et comment fonctionne-t-il

Lynparza contient la substance active olaparib. L’olaparib est un type de médicament anticancéreux appelé inhibiteur de PARP (inhibiteur de la poly [adénosine diphosphate-ribose] polymérase).

Les inhibiteurs de PARP peuvent détruire les cellules cancéreuses qui ne parviennent pas à réparer les

lésions de l’ADN. Ces cellules cancéreuses spécifiques peuvent être identifiées par :

 la réponse à la chimiothérapie à base de platine, ou  la recherche des gènes défectueux de réparation de l’ADN, tels que les gènes BRCA(BReast

CAncer gene ou gène du cancer du sein).

Dans quels cas Lynparza est-il utilisé

Lynparza est utilisé pour le traitement  d’un type de cancer de l’ovaire (avec mutation du gène BRCA ) qui a répondu à unpremier traitement de chimiothérapie standard à base de platine.

    o Un test est utilisé pour déterminer si vous êtes atteinte d’un cancer de l’ovaire avec mutation du gène BRCA .

 de la réapparition (récidive) du cancer de l’ovaire . Il est utilisé après réponse du cancer à untraitement antérieur par chimiothérapie standard à base de platine.

 d’un type de cancer de l’ovaire (HRD positif défini par une mutation des gènes BRCA ou une instabilité génomique) qui a répondu à un premier traitement de chimiothérapie standard à base de platine associé au bévacizumab. Lynparza est utilisé en association avec le bévacizumab.

 d’un certain type de cancer du sein (HER2-négatif avec une mutation des gènes BRCA )qui s’est propagé au-delà de la tumeur d’origine . Vous devez avoir déjà reçu unechimiothérapie avant ou après la propagation de votre cancer.

    o Un test est utilisé pour déterminer si vous êtes atteint d’un cancer du sein présentant une mutation des gènes BRCA .

 d’un type de cancer du pancréas (avec mutation des gènes BRCA ) qui a répondu à unpremier traitement par chimiothérapie standard à base de platine.

    o Un test est utilisé pour déterminer si vous êtes atteint d'un cancer du pancréas avec mutation des gènes BRCA .

 d’un type de cancer de la prostate (avec mutation des gènes BRCA ) qui s’est propagé au-delà de la tumeur d’origine et ne répond plus au traitement médical ou chirurgical visant à diminuer le taux de testostérone.

Vous devez avoir reçu certains traitements hormonaux, tels que l’enzalutamide ou l'acétate d’abiratérone.

    o Un test est utilisé pour déterminer si vous êtes atteint d'un cancer de la prostate avec mutation des gènes BRCA .

Quand Lynparza est utilisé en association avec d’autres médicaments anti-cancéreux, il est important que vous lisiez les notices de ces autres médicaments. Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ces médicaments, demandez plus d’informations à votre médecin.

Que contient ce médicament ?

olaparib

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 4418.1

Comment le prendre ?

Votre médecin vous a prescrit Lynparza comprimés pelliculés . Sachez toutefois que Lynparza seprésente également en gélule de 50 mg.

 Les doses de Lynparza comprimés et gélules ne sont pas les mêmes.

 La prise d’une dose erronée ou d’une gélule à la place d’un comprimé pourrait conduire à ce que

Lynparza n’agisse pas correctement ou entraîne davantage d’effets indésirables.

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin, de votre pharmacien ou de votre infirmier/ère. Vérifiez auprès de votre médecin, de votre pharmacien ou

de votre infirmier/ère en cas de doute.

Comment prendre ce médicament

 Avalez les comprimés de Lynparza en entier, avec ou sans nourriture.

 Prenez Lynparza une fois le matin et une fois le soir.

 Vous ne devez pas mâcher, écraser, dissoudre ni diviser les comprimés car cela pourrait affecter la vitesse d’absorption du médicament dans l’organisme.

Quelle quantité prendre

 Votre médecin vous dira combien de comprimés de Lynparza vous devez prendre. Il est important que vous preniez chaque jour la dose totale recommandée. Continuez ainsi tant que votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère vous dit de le faire.

 La dose habituelle recommandée est de 300 mg (2 comprimés de 150 mg) deux fois par jour - au total 4 comprimés par jour.

Votre médecin peut vous prescrire une dose différente

 si vous avez des problèmes rénaux. Il vous sera demandé de prendre 200 mg (2 comprimés de

100 mg) deux fois par jour – au total 4 comprimés par jour.

 si vous prenez certains médicaments susceptibles d’affecter Lynparza (voir rubrique 2).

 si vous présentez certains effets indésirables pendant que vous prenez Lynparza (voir rubrique 4).

Votre médecin pourra diminuer votre dose ou arrêter le traitement, soit sur une courte période de temps soit définitivement.

Si vous avez pris plus de Lynparza que vous n’auriez dû

Si vous avez pris plus de Lynparza que votre dose normale, contactez immédiatement votre médecin ou l'hôpital le plus proche.

Si vous oubliez de prendre Lynparza

Si vous oubliez de prendre Lynparza, prenez la dose normale suivante au moment habituel. Ne prenez pas de dose double (deux doses en même temps) pour compenser la dose que vous avez oubliée de prendre.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Prévenez immédiatement votre médecin si vous remarquez l’un des effets indésirables suivants

Très fréquent(pouvant affecter plus d’1 personne sur 10)  sensation d’essoufflement, sensation d’être très fatigué, pâleur de la peau ou battements cardiaques rapides – il peut s’agir des symptômes d’une diminution du nombre de globules rouges (anémie).

Peu fréquent(pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

 réactions allergiques (ex : un gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge, urticaire, difficultés à respirer ou avaler, étourdissements, qui sont les signes et symptômes des réactions d’hypersensibilité).

 problèmes graves au niveau de la moelle osseuse (syndrome myélodysplasique ou leucémie aiguë myéloïde). Voir rubrique 2.

Les autres effets indésirables incluent

Très fréquent(pouvant affecter plus d’1 personne sur 10)  nausées  vomissements

 sensation de fatigue ou de faiblesse  indigestion ou brûlures d'estomac (dyspepsie)

 perte de l'appétit  maux de tête  changements du goût des aliments (dysgueusie)

 étourdissements  toux

 essouflement  diarrhée - si elle s’aggrave, informez-en immédiatement votre médecin.

Effets indésirables très fréquents pouvant se manifester dans les analyses de sang

 diminution du nombre de plaquettes (thrombocytopénie) – vous pourriez remarquer les symptômes suivants :

    o ecchymoses ou saignements pendant une durée plus longue que d’habitude lorsque vous vous blessez

 faible nombre de globules blancs dans le sang (leucopénie ou neutropénie) pouvant diminuer votre capacité à combattre les infections et pouvant être associé à une fièvre.

Fréquent(pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10)  éruption cutanée ou éruption cutanée avec démangeaisons sur peau gonflée et rouge (dermatite)  douleur dans la bouche (stomatite)

 douleur dans la région de l’estomac sous les côtes (douleur abdominale haute)

Effets indésirables fréquents pouvant se manifester dans les analyses de sang  faible nombre de globules blancs (lymphopénie) pouvant diminuer votre capacité à combattre les infections et pouvant être associé à une fièvre

 augmentation de la créatininémie – ce test est utilisé pour vérifier le fonctionnement de vos reins.

Effets indésirables peu fréquents pouvant se manifester dans les analyses de sang  augmentation de la taille des globules rouges (asymptomatique).

Rare(pouvant affecter jusqu'à 1 personne sur 1 000) :

 Inflammation douloureuse du tissu adipeux sous la peau (érythème noueux).

Votre médecin analysera votre sang tous les mois pendant la première année de traitement et à intervalles réguliers par la suite. Votre médecin vous dira s’il y a des modifications dans votre sang susceptibles de devoir être traitées.

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, veuillez contacter immédiatement votre médecin.

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

AnémieTroubles de l'appétitAsthénieTransfusionTouxDiarrhéeSensation vertigineusePerturbation du goûtIndigestionRespiration difficilePerte d'énergieMal de têteLeucopénieMal au coeurNerveux/nerveuseNeutropénieThrombopénieVomiHémoglobineAffections respiratoires NCAArrêt du traitement