Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

RITALINE 10 mg, comprimé sécable

À quoi sert ce medicament ?

RITALINE 10 mg, comprimé sécable appartient à un groupe de médicaments appelés psychostimulants.

Dans quels cas est-il utilisé ?

RITALINE 10 mg, comprimé sécable est utilisé dans le traitement du « Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité » (TDAH) :

    · Il est utilisé chez les enfants et les adolescents de 6 à 18 ans,

    · Il est utilisé seulement après échec des traitements sans médicament, tels que conseils et thérapie comportementale.

RITALINE 10 mg, comprimé sécable ne doit pas être utilisé dans le traitement du TDAH chez l’enfant de moins de 6 ans ou chez l’adulte, car la sécurité et les bénéfices de son utilisation n’ont pas été établis dans ces groupes d’âges.

Comment agit le médicament ?

RITALINE 10 mg, comprimé sécable améliore l’activité de certaines parties du cerveau qui ne sont pas assez actives. Le médicament peut contribuer à améliorer l’attention (durée d’attention), la concentration et à réduire les comportements impulsifs.

Ce médicament doit être utilisé dans le cadre d'un programme de traitement global, qui comprend en général des mesures :

    · psychologiques,

    · éducatives et

    · sociales.

Il ne doit être prescrit que par des spécialistes des troubles du comportement de l'enfant ou de l'adolescent. S'il n'est pas possible de guérir le « Trouble Déficitaire de l'Attention avec Hyperactivité » (TDAH), il est en revanche possible de le gérer grâce à des programmes thérapeutiques.

Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ou votre enfant ne ressentez aucune amélioration ou si vous ou votre enfant vous sentez moins bien.

A propos du « Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité » (TDAH)

Les enfants et les adolescents qui souffrent de « Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité » (TDAH) ont du mal à rester tranquille et à se concentrer.

Ce n’est pas de leur faute s’ils n’y parviennent pas.

La capacité d’apprentissage peut être réduite ou pas.

De nombreux enfants et adolescents font tous les efforts possibles pour y parvenir. Mais, avec le « Trouble Déficitaire de l'Attention avec Hyperactivité » (TDAH), ils peuvent rencontrer des problèmes dans leur vie de tous les jours, peuvent avoir des difficultés à apprendre et à faire leurs devoirs et du mal à se comporter correctement à la maison, en classe ou dans d'autres lieux.

Le « Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité » (TDAH) n’affecte pas l’intelligence de l’enfant ou de l’adolescent.

Le diagnostic ne peut pas être établi uniquement sur la présence d’un ou de plusieurs symptômes. Un diagnostic correct nécessite l’utilisation de ressources médicales et spécialisées relevant du domaine psychologique, éducatif et social.

Le traitement par RITALINE 10 mg, comprimé sécable n’est pas indiqué chez tous les enfants présentant un TDAH et la décision d’utiliser le médicament doit reposer sur une évaluation très minutieuse de la gravité et de la chronicité des symptômes de l’enfant par rapport à l’âge de ce dernier. RITALINE 10 mg, comprimé sécable doit toujours être utilisé de cette manière, conformément à l’indication autorisée et en respectant les lignes directrices relatives à la prescription et au diagnostic.

Autre utilisation de RITALINE 10 mg, comprimé sécable : narcolepsie

    · Les médecins prescrivent parfois RITALINE 10 mg, comprimé sécable dans le traitement de la narcolepsie (somnolence excessive dans la journée).

    · Les patients souffrant de narcolepsie ont des accès irrésistibles de sommeil, plusieurs fois durant la journée, même s’ils dorment bien la nuit. La narcolepsie doit être diagnostiquée par un médecin sur la base de l’enregistrement des rythmes veille-sommeil.

Le traitement par RITALINE 10 mg, comprimé sécable ne doit être prescrit et administré que sous la surveillance de spécialistes des troubles du comportement de l’enfant ou de l’adolescent, ou dans les centres du sommeil.

Cette prescription initiale a une validité d’un an.

Dans les périodes intermédiaires, tout médecin peut renouveler cette prescription.

La délivrance de ce médicament par votre pharmacien ne peut être réalisée que sur présentation de la prescription initiale d’un spécialiste ou de la prescription d’un autre médecin accompagnée de la prescription initiale datant de moins d’un an. Il est donc important que vous conserviez avec précaution ces documents.

Que contient ce médicament ?

méthylphénidate

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 6.42

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

    · votre médecin commencera généralement le traitement à une dose faible et l'augmentera progressivement en fonction des besoins ;

    · la dose quotidienne maximale est de 60 mg ;

    · prenez RITALINE 10 mg, comprimé sécable une ou deux fois par jour (par exemple au petit déjeuner et/ou au déjeuner) ;

    · les comprimés sécables doivent être avalés avec un verre d'eau ;

    · vous pouvez fractionner les comprimés sécables pour qu'ils soient plus faciles à avaler ;

    · Il est conseillé de ne pas prendre RITALINE 10 mg, comprimé sécable dans les 4 heures qui précèdent le coucher pour éviter des problèmes d’endormissement.

Le comprimé peut être divisé en 2 doses égales.

Si vous ou votre enfant ne vous sentez pas mieux après 1 mois de traitement

Informez-en votre médecin. Il pourra décider de modifier le traitement initial.

Pendant que vous ou votre enfant serez sous traitement, votre médecin vous demandera de faire certains examens

    · avant de commencer le traitement, pour s'assurer que RITALINE 10 mg, comprimé sécable sera efficace et bien toléré ;

    · après le début du traitement : les examens seront pratiqués au moins tous les 6 mois mais pourront être plus fréquents. Ils seront également pratiqués à chaque modification de la dose ;

        Traitement de longue durée

        Il n'est pas nécessaire de prendre RITALINE 10 mg, comprimé sécable à vie. Si vous ou votre enfant prenez ce médicament depuis plus d'un an, votre médecin devrait arrêter votre traitement pendant une courte période, par exemple pendant les vacances scolaires. Cela permettra de savoir si le médicament est encore nécessaire.

        Les patients sous traitement depuis plus d’un an doivent être suivis avec attention, en particulier pour surveiller l’état cardiovasculaire, la croissance, l’appétit, le développement ou l’aggravation de symptômes psychiatriques.

        Utilisation non correcte de RITALINE 10 mg, comprimé sécable

        Il convient de faire attention au risque de détournement, de mésusage et d'abus de ce médicament. Un abus de RITALINE 10 mg, comprimé sécable de longue date peut entraîner un manque d'efficacité des doses usuelles, un comportement anormal, ou des épisodes psychotiques (hallucinations, idées délirantes).

        Cela peut aussi signifier que vous ou votre enfant commencez à être dépendant du médicament. Prévenez votre médecin si vous ou votre enfant avez déjà consommé de manière abusive ou avez été dépendant à l'alcool, à des médicaments délivrés sur ordonnance ou à des drogues illicites.

        Ce médicament n'est destiné qu'à vous ou à votre enfant. Il ne doit pas être donné à d'autres personnes, même en cas de symptômes similaires.

        Si vous ou votre enfant avez pris plus de RITALINE 10 mg, comprimé sécable que vous n’auriez dû

        Consultez immédiatement votre médecin, votre pharmacien ou un service d’urgences médicales.

        Indiquez combien de comprimés sécables ont été ingérés.

        Les signes d'un surdosage peuvent être : vomissements, agitation, tremblements, augmentation des mouvements incontrôlés, contractions musculaires, crises (pouvant être suivies de coma), sensation de bonheur extrême, confusion, hallucinations (fait de voir, de sentir ou d'entendre des choses qui ne sont pas réelles), transpiration, délires, bouffées de chaleur, maux de tête, fièvre élevée, modifications des battements cardiaques (ralentis, accélérés ou irréguliers), tension artérielle élevée, pupilles dilatées, sécheresse du nez et de la bouche ; spasmes musculaires, fièvre et coloration rouge-brune des urines peuvent être les signes d’une destruction anormale des muscles (rhabdomyolyse).

        Si vous ou votre enfant oubliez de prendre RITALINE 10 mg, comprimé sécable

        Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre. Si vous ou votre enfant avez oublié de prendre une dose, attendez l’heure habituelle pour prendre la dose suivante.

        Si vous ou votre enfant arrêtez de prendre RITALINE 10 mg, comprimé sécable

        Demandez conseil à votre médecin avant d’arrêter de prendre RITALINE 10 mg, comprimé sécable. Si vous ou votre enfant arrêtez brutalement de prendre ce médicament, les symptômes du « Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité » (TDAH) pourraient réapparaitre ou des effets indésirables tels qu’une dépression pourraient survenir. Votre médecin pourra décider de réduire progressivement la dose de médicament prise chaque jour avant de l’arrêter complètement.

        Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

        Quels sont ses effets indésirables possibles ?

        Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Même si certaines personnes développent des effets indésirables, la plupart des patients considèrent que RITALINE 10 mg, comprimé sécable les aide. Votre médecin vous parlera de ces effets indésirables.

        Certains effets indésirables pourraient être graves. Si vous ou votre enfant présentez l’un des effets indésirables cités ci-dessous, consultez immédiatement un médecin :

        Fréquent (moins de 1 patient sur 10)

          · palpitations.

          · battements de cœur irréguliers.

        Peu fréquent (moins de 1 patient sur 100)

          · pensées suicidaires,

          · modification de l’humeur, sautes d’humeur ou changements de la personnalité,

          · impressions de sentir, de voir ou d’entendre des choses qui ne sont pas réelles (hallucinations), qui sont des signes de psychose,

          · langage et mouvements incontrôlés (tics, syndrome de Gilles de la Tourette),

          · douleur dans la poitrine,

          · souffle au cœur (détecté à l’auscultation du cœur),

          · signes d’allergie tels qu’éruption sur la peau, démangeaisons ou urticaire, cloques, gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou d’autres parties du corps, essoufflement, respiration sifflante ou difficultés pour respirer.

        Rare (moins de 1 patient sur 1 000)

          · sentiment d’être anormalement excité(e), hyperactif(ve) et désinhibé(e) (manie).

        Très rare (moins de 1 patient sur 10 000)

          · crise cardiaque,

          · crises (convulsions, épilepsie),

          · peau qui pèle (desquamation) ou taches rouge-violet,

          · spasmes musculaires impossibles à contrôler touchant les yeux, la tête, le cou, le corps et le système nerveux, dus à un manque temporaire d’arrivée de sang au cerveau,

          · paralysie ou mouvements et vision réduits, difficultés pour parler (ces effets peuvent parfois être les signes d’une atteinte des vaisseaux du cerveau),

          · diminution du nombre de cellules sanguines (globules rouges, globules blancs et plaquettes) pouvant vous rendre plus sensible aux infections et favoriser les saignements et les ecchymoses (« bleus »),

          · augmentation subite de la température du corps, tension artérielle très élevée et convulsions sévères (« syndrome malin des neuroleptiques »). On ne sait pas clairement si cet effet indésirable est dû à RITALINE 10 mg, comprimé sécable ou à d’autres médicaments pris en même temps.

        Autres effets indésirables (fréquence indéterminée)

          · évanouissement inexpliqué, douleur dans la poitrine, essoufflement (ces effets peuvent parfois être les signes d’une maladie cardiaque),

          · dépendance au médicament,

          · érections prolongées, parfois douloureuses, ou augmentation du nombre d’érections.

        Les autres effets indésirables sont cités ci-dessous. S’ils deviennent graves, veuillez-en informer votre médecin ou votre pharmacien :

        Très fréquent (plus de 1 patient sur 10)

          · maux de tête,

          · nervosité,

          · insomnie.

        Fréquent (moins de 1 patient sur 10)

          · douleurs dans les articulations,

          · sécheresse de la bouche,

          · température élevée (fièvre),

          · perte des cheveux,

          · transpiration excessive,

          · somnolence ou envie de dormir anormale,

          · perte ou diminution de l'appétit,

          · perte de poids,

          · démangeaisons, éruption de la peau ou urticaire (plaques rouges surélevées qui démangent),

          · toux, mal de gorge ou irritation du nez et de la gorge,

          · pression artérielle élevée, battements du cœur irréguliers ou accélérés (arythmie ou tachycardie),

          · sensation de vertige, mouvements impossibles à contrôler, hyperactivité,

          · sentiment d'être agressif(ve), agité(e), anxieux(se), déprimé(e), nerveux(se), irritable et comportement anormal,

          · grincement ou serrement des dents excessif (bruxisme),

          · douleurs abdominales, diarrhée, nausées, embarras gastrique et vomissements. Ces effets surviennent habituellement en début de traitement et peuvent être atténués en prenant le médicament au cours des repas,

        Peu fréquent (moins de 1 patient sur 100)

          · constipation,

          · fatigue,

          · sang dans les urines,

          · tremblements,

          · vision double ou floue,

          · douleurs musculaires, contractions musculaires,

          · essoufflement ou douleur thoracique,

          · élévation des enzymes hépatiques (détectée lors d'une analyse de sang),

          · colère, incapable de rester tranquille, pleurs, hypervigilance, trouble du sommeil.

        Rare (moins de 1 patient sur 1 000)

          · troubles de la libido,

          · désorientation,

          · pupilles dilatées, trouble de la vision,

          · gonflement des seins chez les hommes (gynécomastie),

          · rougeur de la peau, éruption cutanée rouge et surélevée.

        Très rare (moins de 1 patient sur 10 000)

          · crise cardiaque (avec risque de mort subite),

          · crampes musculaires,

          · petites marques rouges sur la peau,

          · inflammation ou obstruction d'artères dans le cerveau,

          · fonctionnement anormal du foie, y compris insuffisance hépatique et coma,

          · modifications des résultats des analyses, y compris ceux du foie et du sang,

          · tentative de suicide, pensées anormales, absence de sentiment ou d'émotion, comportements répétitifs, obsessions,

          · sensation d'engourdissement, de picotements et changement de couleur (du blanc au bleu puis au rouge) des doigts et des orteils lorsqu'il fait froid (syndrome de Raynaud).

        Autres effets indésirables (fréquence indéterminée) :

          · migraine,

          · fièvre très élevée,

          · flot incessant et incontrôlé de paroles, bégaiement,

          · gêne dans la poitrine,

          · impuissance (incapacité à obtenir ou à maintenir une érection),

          · battements cardiaques ralentis,

          · crise d'épilepsie (convulsions) généralisée,

          · croyance en des choses qui ne sont pas réelles, troubles de la pensée, confusion,

          · affections des vaisseaux du cerveau (accident vasculaire cérébral, artérite cérébrale),

          · incapacité à contrôler l’élimination de l’urine (incontinence),

          · spasmes des muscles de la mâchoire rendant difficile l’ouverture de la bouche (trismus).

        Effets indésirables supplémentaires chez les enfants : Effets sur la croissance

        Lorsqu’il est utilisé pendant plus d’un an, RITALINE 10 mg, comprimé sécable peut provoquer un retard de croissance chez certains enfants. Cela concerne moins d’1 enfant sur 10.

          · Il peut y avoir une absence de prise de poids ou d’augmentation de la taille.

          · Votre médecin surveillera attentivement votre taille et votre poids ou ceux de votre enfant et contrôlera si vous ou votre enfant vous alimentez correctement.

          · Si votre croissance ou celle de votre enfant n’est pas normale, le traitement par RITALINE 10 mg, comprimé sécable pourra être arrêté pendant une courte durée.

        Déclaration des effets secondaires

        Les effets indésirables :

        Douleur abdominaleGrincement de dentsMal de têteHyperhidroseAnorexie mentale et boulimieÉnervementGêne épigastriqueNerveux/nerveusePalpitationsDémangeaisonsRetard de croissanceComportement anormalAgressionPerte des cheveux ou de poilsTroubles de l'appétitTroubles du rythme cardiaqueArticulation douloureuseConfusTouxDélireDiarrhéeDyskinésieFièvreFréquence cardiaqueHypertensionIrritableRhinopharyngiteMal au coeurDouleurTrouble de la peauAccélération cardiaqueUrticaireTête qui tourneVomiBouche sècheAgitationChangements d'humeurTroubles de la penséeGain pondéral anormalAnxiété et dépressionDépendanceInsomnieAffections respiratoires NCAPerte de poidsInfestationSomnolenceLogorrhéeInfectionImpatience psychomotrice