Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

MONTELUKAST TEVA 4 mg, granulés

À quoi sert ce médicament ?

Qu’est-ce que MONTELUKAST TEVA 4 mg, granulés ?

MONTELUKAST TEVA est un antagoniste des récepteurs aux leucotriènes qui bloque des substances appelées leucotriènes.

Comment agit MONTELUKAST TEVA 4 mg, granulés ?

Les leucotriènes provoquent un rétrécissement et un œdème des voies aériennes dans les poumons. En bloquant les leucotriènes, MONTELUKAST TEVA améliore les symptômes de l'asthme et contribue au contrôle de l'asthme.

Quand MONTELUKAST TEVA 4 mg, granulés doit-il être utilisé ?

Votre médecin déterminera comment MONTELUKAST TEVA doit être utilisé en fonction des symptômes et de la sévérité de l'asthme de votre enfant.

Qu'est-ce que l'asthme ?

L'asthme est une maladie au long cours.

Les symptômes de l'asthme comprennent : toux, sifflement et gêne thoracique.

Que contient ce médicament ?

montélukast

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 10.34

Comment le prendre ?

Veillez toujours à ce que votre enfant prenne ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

    · Ce médicament doit être administré à votre enfant sous la surveillance d'un adulte. Votre enfant doit prendre MONTELUKAST TEVA chaque soir.

    · Il doit être pris même lorsque votre enfant ne présente pas de symptômes ou lors d'une crise d'asthme aiguë.

Chez l'enfant âgé de 6 mois à 5 ans :

La dose recommandée est d’un sachet de MONTELUKAST TEVA 4 mg, granulés à prendre le soir par voie orale.

Si votre enfant prend MONTELUKAST TEVA, veillez à ce qu'il ne prenne pas d'autres médicaments contenant le même principe actif, le montélukast.

Pour les enfants de 6 mois à 2 ans, MONTELUKAST 4 mg est disponible sous forme de granulés.

Pour les enfants de 2 à 5 ans, MONTELUKAST 4 mg est disponible sous forme de comprimés à croquer et de granulés.

MONTELUKAST TEVA, 4 mg, granulés n’est pas recommandée chez les enfants âgés de moins de 6 mois.

Comment donner MONTELUKAST TEVA 4 mg, granulés à mon enfant ?

Ce médicament est destiné à la voie orale.

    · N'ouvrir le sachet qu'au moment de la prise.

        · Mélanger tout le contenu du sachet de MONTELUKAST TEVA, granulés dans une cuillère de nourriture semi-liquide, en prenant soin de vérifier que la dose complète est mélangée à la nourriture.

        · S'assurer que l'enfant reçoit immédiatement la cuillère complète du mélange granulés/nourriture (dans les 15 minutes). IMPORTANT : ne jamais conserver un mélange granulés/nourriture pour une administration ultérieure.

        · Les granulés de MONTELUKAST TEVA ne sont pas destinés à être dissous dans du liquide. Cependant, votre enfant peut prendre des boissons après avoir avalé les granulés de MONTELUKAST TEVA.

        · Les granulés de MONTELUKAST TEVA peuvent être administrés sans tenir compte de la prise d'aliments.

      Si votre enfant a pris plus de MONTELUKAST TEVA 4 mg, granulés qu’il n’aurait dû :

      Consultez immédiatement le médecin de votre enfant.

      Il n'y a pas d'effets secondaires rapportés dans la majorité des cas de surdosage. Les symptômes rapportés le plus fréquemment chez l'adulte et l'enfant en cas de surdosage comprennent douleurs abdominales, somnolence, soif, maux de tête, vomissements et hyperactivité.

      Si vous oubliez de donner MONTELUKAST TEVA 4 mg, granulés à votre enfant :

      Essayez de donner MONTELUKAST TEVA comme votre médecin l'a prescrit. Cependant, si votre enfant oublie de prendre une dose, reprenez le traitement habituel de 1 sachet par jour.

      Ne donnez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de donner.

      Si votre enfant arrête de prendre MONTELUKAST TEVA 4 mg, granulés :

      MONTELUKAST TEVA ne peut traiter l'asthme que si votre enfant poursuit son traitement.

      Il est important, pour votre enfant, de continuer à prendre MONTELUKAST TEVA aussi longtemps que votre médecin l'aura prescrit. Cela favorisera le contrôle de son asthme.

      Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations au médecin ou au pharmacien de votre enfant.

      Quels sont ses effets indésirables possibles ?

      Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

      Dans les études cliniques avec MONTELUKAST TEVA 4 mg, granulés, les effets indésirables le plus fréquemment rapportés (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) et considérés comme imputables au montélukast ont été :

        · diarrhée ;

        · hyperactivité ;

        · asthme ;

        · peau d'apparence écailleuse et qui démange ;

        · rash.

      De plus, les effets indésirables suivants ont été rapportés dans les études cliniques avec soit les comprimés pelliculés de montélukast à 10 mg, soit les comprimés à croquer de montélukast à 5 mg ou 4 mg.

        · douleurs abdominales ;

        · maux de tête ;

        · soif.

      Ils ont été généralement peu graves et sont survenus avec une fréquence supérieure chez les patients traités par montélukast que chez ceux recevant un placebo (un comprimé sans substance active).

      Effets indésirables graves

      Consultez immédiatement votre médecin si vous remarquez l’un des effets indésirables suivants chez votre enfant, qui peuvent être graves, et pour lesquels votre enfant pourrait avoir besoin d’un traitement médical urgent.

      Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

        · réactions allergiques incluant gonflement du visage, des lèvres, de la langue et/ou de la gorge, pouvant entraîner des difficultés à respirer ou à avaler ;

        · modifications du comportement et de l’humeur : agitation incluant agressivité ou comportement hostile, dépression ;

        · convulsions.

      Rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000)

        · augmentation de la tendance au saignement ;

        · tremblements ;

        · palpitations.

      Très rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000)

        · association de symptômes comprenant syndrome pseudo-grippal, fourmillements/engourdissements des bras et des jambes, aggravation des symptômes pulmonaires et/ou éruption cutanée (syndrome de Churg-Strauss) (voir rubrique 2) ;

        · faible taux de plaquettes ;

        · modifications du comportement et de l’humeur : hallucinations, désorientation, idées suicidaires et gestes suicidaires ;

        · œdème (inflammation) des poumons ;

        · réactions cutanées sévères (érythème polymorphe) pouvant être d’apparition soudaine ;

        · inflammation du foie (hépatite).

      Autres effets indésirables depuis que le médicament est commercialisé

      Très fréquent (pouvant affecter plus de 1 personne sur 10) :

        · infection des voies aériennes supérieures.

      Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

        · diarrhées, nausées, vomissements ;

        · éruption cutanée ;

        · fièvre ;

        · augmentation des enzymes hépatiques.

      Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

        · modification du comportement et de l'humeur : cauchemars ou rêves anormaux, troubles du sommeil, somnambulisme, irritabilité, anxiété, fébrilité ;

        · étourdissements, somnolence, fourmillements/engourdissements des membres ;

        · saignements de nez ;

        · sécheresse de la bouche, troubles digestifs ;

        · ecchymoses, démangeaisons, urticaire ;

        · douleurs articulaires ou musculaires, crampes musculaires ;

        · énurésie chez les enfants ;

        · sensation de faiblesse/de fatigue, malaise, œdème.

      Rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

        · modifications du comportement et de l'humeur : troubles de l’attention, troubles de la mémoire, mouvements musculaires incontrôlables.

      Très rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000) :

        · modifications du comportement et de l'humeur : symptômes obsessionnels compulsifs, bégaiement ;

        · apparition de nodules rouges et sensibles sous la peau se situant le plus souvent au niveau des tibias (érythème noueux).

      Déclaration des effets secondaires

      Si votre enfant ressent un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr

      Les effets indésirables :

      DiarrhéeÉruption cutanéeFièvreMal au coeurTrouble de la peauInfection des voies aériennes supérieuresVomiASATTransaminasesInfestationInfection