Notice médicament

information medicament

MYCOHYDRALIN 500 mg, capsule vaginale

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : ANTIFONGIQUE LOCAL - code ATC : G Système génito-urinaire et hormones sexuelles

Ce médicament est indiqué dans le traitement des mycoses vaginales à levures sensibles (affections dues à des champignons microscopiques).

En cas d’atteinte vulvaire associée, il est recommandé de compléter le traitement vaginal par l’application d’une crème au clotrimazole à 1% sur les lésions.

Ce médicament est réservé à l’adulte.

Que contient ce médicament ?

clotrimazole

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Voie vaginale, NE PAS AVALER.

Administration unique d’une capsule le soir à placer au fond du vagin.

Si les symptômes persistent au-delà de 3 jours, une deuxième capsule vaginale peut être administrée.

Si les symptômes persistent au-delà de 7 jours, consultez votre médecin.

Utilisation sans applicateur :

Après un lavage complet des mains, introduire profondément la capsule dans le vagin, de préférence en position allongée. La façon la plus facile de procéder est de vous allonger sur le dos, les genoux repliés et écartés.

Utilisation avec applicateur :

Utilisez l’applicateur pour introduire la capsule dans le vagin de préférence le soir au coucher.

Si vous avez pris plus de MYCOHYDRALIN 500 mg, capsule vaginale que vous n’auriez dû :

Sans objet.

Si vous oubliez de prendre MYCOHYDRALIN 500 mg, capsule vaginale :

Sans objet.

Si vous arrêtez de prendre MYCOHYDRALIN 500 mg, capsule vaginale :

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants ont été rapportés, après la commercialisation de MYCOHYDRALIN, leur fréquence ne peut être définie sur la base des données disponibles :

    · réactions allergiques : choc anaphylactique, œdème de Quincke,

    · réactions cutanées: démangeaison, rougeur, éruption cutanée,

    · au site d’application : irritations, gonflement ou rougeur, douleur

    · baisse de la tension artérielle, perte de connaissance,

    · sensation d’étouffement,

    · pertes vaginales, saignement vaginal,

    · au niveau de la vulve et du vagin : douleur , sensation d’inconfort, démangeaison, rougeur, sensations de brûlures,