Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

VENOFER 20 mg/mL, solution injectable (IV)

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : Préparations antianémiques, fer, préparations parentérales, code ATC : B03AC

VENOFER est un antianémique.

VENOFER est un médicament qui contient du fer et est préconisé dans le traitement de l’anémie.

VENOFER est administré :

    · Chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique lorsqu’un traitement par fer oral s’est révélé insuffisant ou mal toléré.

    · Avant une opération chez les patients inclus dans un programme d’autotransfusion en association avec de l’érythropoïétine, à condition qu’ils aient une anémie modérée.

    · Après une opération chez les patients ayant une anémie aiguë et ne pouvant pas recevoir d’alimentation orale.

    · Chez les patients atteints d’anémies par manque de fer liées aux maladies inflammatoires chroniques sévères de l’intestin lorsque le traitement par voie orale n’est pas adapté.

Que contient ce médicament ?

fer

Comment le prendre ?

Posologie

La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l’adulte.

La posologie est individuelle et sera fixée par votre médecin. Votre médecin fera faire une analyse de sang pour établir la dose à administrer.

Mode et voie d’administration

Votre médecin ou infirmier/ère administrera VENOFER par perfusion dans votre veine (voie intraveineuse).

La perfusion doit être faite lentement.

Vous serez régulièrement surveillé par votre médecin ou votre infirmier/ère pendant la perfusion.

VENOFER sera administré dans un établissement où les effets indésirables immunoallergiques peuvent être rapidement traités de manière appropriée.

Vous ferez l’objet d’une surveillance par votre médecin ou infirmier/ère pendant au moins 30 minutes après chaque administration.

L’écoulement de VENOFER en dehors de la veine au point d’injection peut provoquer douleur, inflammation, rougeur, tuméfaction, une altération des tissus (accumulation excessive de liquide dans les tissus, durcissement des tissus, nécrose des tissus) et coloration brune de la peau qui peut persister au point d'injection. En cas de coloration ou pigmentation brune de la peau suite à un écoulement de VENOFER en dehors de la veine, un avis médical spécialisé devra être demandé pour le suivi de ces lésions de la peau.

Fréquence et durée du traitement

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Réactions allergiques

Si vous avez une réaction allergique, prévenez votre médecin ou infirmier/ère immédiatement. Ils arrêteront votre traitement. Les signes peuvent inclure :

    Votre médecin ou infirmier/ère vous donnera peut-être d’autres médicaments.

    · Perturbation du goût, par exemple goût métallique, qui ne dure généralement pas très longtemps.

    · Tension artérielle basse (hypotension) ou élevée (hypertension).

    · Nausées (« mal au cœur »)

    Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · Allergie (hypersensibilité).

    · Maux de tête ou sensations vertigineuses.

    · Sensations de picotements ou de fourmillements.

    · Diminution du sens du toucher.

    · Sensation de bouffées de chaleur.

    · Inflammation d’une veine (phlébite).

    · Difficulté pour respirer (dyspnée).

    · Vomissements, douleur abdominale, diarrhée ou constipation.

    · Démangeaisons, éruption cutanée.

    · Spasmes, crampes ou douleurs musculaires.

    · Douleurs articulaires, dans les membres ou douleurs dorsales.

    · Sensation de brûlure.

    · Frissons.

    · Faiblesse, fatigue.

    · Gonflement des mains et des pieds.

    · Douleur.

    · Augmentation des taux d’enzymes hépatiques (ALAT, ASAT, GGT) dans le sang.

    Rare (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1000) :

    · Evanouissement.

    · Somnolence.

    · Palpitations (battements de cœur rapides ou irréguliers).

    · Modifications de la couleur des urines.

    · Douleur dans la poitrine.

    · Transpiration excessive.

    · Fièvre.

    · Augmentation de la lactate déshydrogénase (LDH) dans le sang.

    · Diminution modérée du phosphate dans le sang.

Les autres effets indésirables de fréquence indéterminée incluent :

    · Gonflement du visage, de la bouche, de la langue ou de la gorge pouvant entraîner des difficultés à respirer, réactions allergiques d’apparition brusque engageant le pronostic vital (chocs allergiques pouvant se manifester par des convulsions),

    · Diminution de la vigilance, sensation de confusion, perte de connaissance, anxiété, tremblements,

    · Pouls ralenti, pouls accéléré, effondrement lié à une tension artérielle très basse (collapsus circulatoire), inflammation d’une veine liée à la formation d’un caillot de sang (thrombophlébite),

    · Difficultés à respirer liées à un rétrécissement soudain des voies respiratoires (bronchospasme),

    · Urticaire, éruption ou rougeur de la peau,

    · Sueur froide, sentiment général d’être souffrant, peau pâle,

    Liste des effets indésirables possibles :

    Perturbation du goûtOedèmeHématomeHypertensionPA basseIrritableMal au coeurDouleur au site d'injectionPerfusionBrûlure thermiqueInjection