Notice médicament

information medicament

DERMOVAL, gel

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament contient du propionate de clobétasol qui est un corticoïde local d'activité très forte, il est destiné à une application cutanée. DERMOVAL, gel est utilisé pour réduire les rougeurs et démangeaisons liées à certains problèmes du cuir chevelu tel que le psoriasis (plaques épaisses, rouges et inflammatoires, souvent recouvertes de squames brillantes) ou la dermite séborrhéique (rougeur et desquamation du cuir chevelu (pellicules).

Que contient ce médicament ?

clobétasol (propionate de)

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 3.46

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou de votre pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou de votre pharmacien en cas de doute.

Posologie

DERMOVAL, gel doit être appliqué une à deux fois par jour.

La fréquence des applications pourra être réduite en cas d’amélioration ou votre médecin pourra dans ce cas vous prescrire un corticoïde moins fort

Mode et voie d’administration

VOIE CUTANEE

Si vous vous lavez ou shampooinez les cheveux, séchez-les avant d’utiliser le gel.

En raison de la nature inflammable de DERMOVAL, gel, évitez de fumer ou d’être à proximité d’une flamme lorsque vous appliquez DERMOVAL, gel et immédiatement après utilisation.

Dévissez le bouchon de la bouteille et placez le bec en contact avec la partie du cuir chevelu qui a besoin d’être traitée. Serrez doucement la bouteille pour couvrir la zone d’une couche fine et égale de gel. Vous pouvez frictionner le gel, mais ce n’est pas obligatoire. Vous garderez une sensation de fraîcheur sur votre cuir chevelu jusqu'à ce que le gel ait séché.

Se laver les mains après l'application.

Si vous avez utilisé plus de DERMOVAL, gel que vous n’auriez dû :

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous avez appliqué une grande quantité de DERMOVAL, gel, des effets généraux tels que des symptômes d’hypercorticisme (prise de poids, gonflement, hypertension...) peuvent apparaître.

Si vous oubliez d’utiliser DERMOVAL, gel :

Si vous avez oublié d’utiliser DERMOVAL, gel, appliquez-le dès que possible et poursuivez le traitement normalement.

N’appliquez pas davantage de DERMOVAL, gel pour compenser les applications oubliées.

Si vous arrêtez d’utiliser DERMOVAL, gel :

Si vous utilisez DERMOVAL, gel régulièrement, vous devez demander l’avis de votre médecin avant d’arrêter le traitement.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables peuvent survenir avec la fréquence suivante :

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

    · Infections cutanées,

    · Allergie locale,

    · Fonction surrénalienne diminuée à l'arrêt brutal du traitement,

    · Syndrome cushingoïde dont les symptômes incluent notamment un visage "lunaire", gonflé, une obésité, ainsi que les signes cutanés suivants : amincissement et fragilité de la peau, sécheresse cutanée, vergetures, dilatation de petits vaisseaux sanguins,

    · Démangeaisons, brûlure cutanée locale,

    · Modifications de la coloration de la peau,

    · Développement de pilosité en dehors du point d'application,

    · Réaction cutanée inflammatoire +/- allergique, rougeur, éruption cutanée, urticaire,

    · Acné,

    · Psoriasis pustuleux (inflammation chronique de la peau accompagnée de pustules),

    · Inflammation de la racine des poils ou cheveux,

    · Aggravation d'une rosacée,

    · Irritation au site d’application,

    · Choriorétinopathie séreuse centrale,

    Surtout en cas d’utilisation prolongée, il y a risque d’amincissement et de fragilité de la peau accompagnée d'une dilatation de petits vaisseaux sanguins avec des "bleus" (purpura ecchymotique).

    En cas d'application sur le visage, il y a également un risque de rougeurs et irritations autour de la bouche.

    Un retard de cicatrisation des plaies, des escarres, des ulcères de jambes est également possible.