Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

SEVELAMER CARBONATE SANDOZ 2,4 g, poudre pour suspension buvable

À quoi sert ce médicament ?

La substance active de SEVELAMER CARBONATE SANDOZ est le carbonate de sévélamer. Cette substance fixe les phosphates contenus dans les aliments au niveau du tube digestif et réduit ainsi les taux de phosphates dans le sang.

SEVELAMER CARBONATE SANDOZ est utilisé pour contrôler l’hyperphosphorémie (taux de phosphate élevés dans le sang) chez :

    · des patients adultes sous dialyse (une technique d’épuration du sang). Il peut être utilisé chez les patients subissant une hémodialyse (utilisant une machine de filtration du sang) ou une dialyse péritonéale (un liquide est introduit dans l’abdomen et une membrane corporelle interne filtre le sang),

    · des patients souffrant d’insuffisance rénale chronique (long terme) qui ne sont pas sous dialyse et présentent un taux de phosphore sérique (sanguin) supérieur ou égal à 1,78 mmol/l,

    · des patients pédiatriques atteints de maladie rénale chronique (à long terme) âgés de plus de 6 ans et ayant atteint une certaine taille et un certain poids (taille et poids sont utilisés par votre médecin pour calculer la surface corporelle).

SEVELAMER CARBONATE SANDOZ doit être utilisé avec d’autres traitements, tels que des suppléments calciques et de la vitamine D pour prévenir le développement d’une maladie osseuse.

Des taux élevés de phosphates peuvent entraîner la formation de dépôts durs dans votre corps, que l’on appelle calcifications. Ces dépôts peuvent durcir les vaisseaux sanguins, ce qui rend la circulation du sang dans le corps plus difficile. Une augmentation des phosphates dans le sang peut également entraîner des démangeaisons de la peau, une rougeur des yeux, une douleur au niveau des os et des fractures.

Que contient ce médicament ?

sévélamer (carbonate de)

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 103.55

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ en suivant exactement les indications de votre médecin. Le médecin déterminera la dose requise en fonction de votre taux de phosphates sériques.

Pour la dose de 2.4 g, la poudre pour suspension buvable doit être versée dans 60 ml d’eau par sachet. Vous devez la boire dans les 30 minutes qui suivent sa préparation. Il est important de boire tout le liquide. Vous devrez peut-être rincer le verre à l’eau et la boire, afin d’être sûr d’avaler toute la poudre. En remplacement de l’eau, la poudre peut être mélangée au préalable avec une petite quantité de boisson froide (environ 120 ml ou la moitié d’un verre) ou de nourriture froide (environ 100 g) et ingérée dans les 30 minutes. Ne pas chauffer SEVELAMER CARBONATE SANDOZ poudre (par exemple au micro-ondes) ou l’ajouter à de la nourriture chaude ou du liquide chaud.

La dose initiale recommandée de SEVELAMER CARBONATE SANDOZ pour l’adulte est de 2,4 à 4,8 g par jour, répartis de manière égale entre les trois repas. La dose initiale exacte et la posologie seront déterminées par votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère en cas de doute.

Prenez SEVELAMER CARBONATE SANDOZ après votre repas ou avec de la nourriture.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

La dose initiale recommandée de SEVELAMER CARBONATE SANDOZ pour les enfants dépend de leur taille et de leur poids (utilisés par votre médecin pour calculer la surface corporelle). Pour les enfants, SEVELAMER CARBONATE SANDOZ en poudre est recommandé, les comprimés de SEVELAMER CARBONATE SANDOZ n’étant pas adaptés à cette population. SEVELAMER CARBONATE SANDOZ ne doit pas être pris à jeun et doit être pris au cours des repas ou avec une collation. La dose initiale exacte et la posologie seront déterminées par votre médecin.

Pour les doses inférieures à 2,4 g, la poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ du sachet peut être divisée. La poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ peut être mesurée par volume (mL) à l’aide d’une coupelle ou d’une cuillère doseuse.

Préparation à l’aide d’une coupelle doseuse de 1 mL :

Pour une dose de 0,4 g :

          Boire dans les 30 minutes qui suivent la préparation. Il est important de boire tout le liquide et il peut être nécessaire de rincer le verre avec de l’eau et de boire également ce liquide pour s’assurer que toute la poudre a bien été avalée.

          · Fermer le sachet en le repliant deux fois.

          · Le reste de la poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ peut être utilisé dans les 24 heures pour la dose suivante.

          · Jeter les sachets de poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ ouverts depuis plus de 24 heures.

        Pour une dose de 0,8 g :

          · Suivre les instructions ci-dessus et remplir la coupelle deux fois pour obtenir un total de 2,0 mL de poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ.

        Pour une dose de 1,2 g :

          · Suivre les instructions ci-dessus et remplir la coupelle trois fois pour obtenir un total de 3,0 mL de poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ.

        Pour une dose de 1,6 g :

          · Suivre les instructions ci-dessus et remplir la coupelle quatre fois pour obtenir un total de 4,0 mL de poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ.

        Préparation à l’aide d’une cuillère doseuse :

        Pour une dose de 0,4 g :

          · Ouvrir le sachet avec une paire de ciseaux le long de la ligne indiquée.

          · Tenir la cuillère doseuse verticalement.

          · Verser le contenu du sachet dans la cuillère doseuse pour la remplir jusqu’à la marque de 1,0 mL.

          · Ne pas tapoter sur la cuillère doseuse pour rendre la poudre plus compacte.

          · Verser 1,0 mL de poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ mesurée à l’aide de la cuillère doseuse dans 60 mL d’eau. Boire dans les 30 minutes qui suivent la préparation. Il est important de boire tout le liquide. Il peut être nécessaire de rincer le verre avec de l’eau et de boire également ce liquide pour s’assurer que toute la poudre a bien été avalée.

          · Fermer le sachet en le repliant deux fois.

          · Le reste de la poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ peut être utilisé dans les 24 heures pour la dose suivante.

          · Jeter les sachets de poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ ouverts depuis plus de 24 heures.

        Pour une dose de 0,8 g :

          · Suivre les instructions ci-dessus et remplir la cuillère doseuse deux fois pour obtenir un total de 2,0 mL de poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ.

        Pour une dose de 1,2 g :

          · Suivre les instructions ci-dessus et remplir la cuillère doseuse trois fois pour obtenir un total de 3,0 mL de poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ.

        Pour une dose de 1,6 g :

          · Suivre les instructions ci-dessus et remplir la cuillère doseuse quatre fois pour obtenir un total de 4,0 mL de poudre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ.

        Au début du traitement, votre médecin fera vérifier les taux de phosphates dans votre sang toutes les 2 à 4 semaines et il ajustera la dose de SEVELAMER CARBONATE SANDOZ 2,4 g poudre pour suspension buvable si nécessaire pour obtenir un taux de phosphates adéquat.

        Les patients sous SEVELAMER CARBONATE SANDOZ doivent suivre le régime qui leur a été prescrit.

        Si vous avez pris plus de SEVELAMER CARBONATE SANDOZ 2,4 g, poudre pour suspension buvable que vous n’auriez dû

        En cas de surdosage éventuel, appelez immédiatement votre médecin.

        Si vous oubliez de prendre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ 2,4 g, poudre pour suspension buvable

        Si vous avez oublié une dose, ne la prenez pas ultérieurement, vous prendrez la dose suivante à l’heure habituelle au moment du repas. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

        Si vous arrêtez de prendre SEVELAMER CARBONATE SANDOZ 2,4 g, poudre pour suspension buvable

        Prendre votre traitement par SEVELAMER CARBONATE SANDOZ est important pour maintenir un taux normal de phosphates dans votre sang. L’arrêt de SEVELAMER CARBONATE SANDOZ pourrait conduire à des conséquences importantes telles que la calcification des vaisseaux sanguins. Si vous envisagez d’arrêter votre traitement par SEVELAMER CARBONATE SANDOZ, adressez-vous préalablement à votre médecin ou votre pharmacien.

        Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou votre pharmacien.

        Quels sont ses effets indésirables possibles ?

        Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

        Certains effets indésirables peuvent être graves. Si vous ressentez un des effets indésirables suivants, demandez immédiatement un avis médical :

          · des réactions allergiques (signes incluant éruption cutanée, urticaire, gonflement, trouble de la respiration). Cet effet indésirable est très rare (peut toucher jusqu’à 1 personne sur 10 000).

          · des occlusions intestinales (signes incluant ballonnement sévère, douleur abdominale, gonflement ou crampes, constipation sévère) ont été rapportées. La fréquence est indéterminée (la fréquence ne peut pas être estimée sur la base des données disponibles).

          · des ruptures de la paroi intestinale (signes incluant douleur sévère de l’estomac, frissons, fièvre, nausée, vomissement, ou une tension de l’abdomen) ont été rapportées. La fréquence est indéterminée.

          · une inflammation grave du gros intestin (symptômes incluant douleur abdominale sévère, troubles de l’estomac ou de l’intestin, ou sang dans les selles [saignement gastro-intestinal]), et un dépôt de cristaux dans l’intestin ont été rapportés. La fréquence est indéterminée.

        D’autres effets indésirables ont été rapportés chez les patients prenant SEVELAMER CARBONATE SANDOZ :

        Très fréquent (peuvent toucher plus d’une personne sur 10) :

          · Vomissement, douleur abdominale haute, nausée.

        Fréquent (peuvent toucher 1 à 10 personnes sur 100) :

          · Diarrhée, douleur au ventre, indigestion, flatulence.

        Fréquence indéterminée (la fréquence ne peut pas être estimée sur la base des données disponibles) :

          · Des cas de démangeaisons, d’éruptions cutanées, de lenteur de la motilité (mouvement) intestinale.

        Les effets indésirables :

        Douleur abdominaleConstipationDiarrhéeIndigestionGazMal au coeurVomiDouleur abdominale haute