Notice médicament

information medicament

INTEGRILIN 2 mg/ml, solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

Integrilin est un inhibiteur de l’agrégation plaquettaire. Cela signifie qu’il permet d’éviter la formation de caillots sanguins.

Il est utilisé pour traiter les adultes ayant des signes d’insuffisance coronarienne sévère définie comme une douleur spontanée et récente dans la poitrine avec des anomalies électrocardiographiques ou des

changements biologiques. Il est habituellement utilisé en association avec l’aspirine et l’héparine non fractionnée.

Que contient ce médicament ?

eptifibatide

Comment le prendre ?

Integrilin est administré dans la veine par injection directe suivie d’une perfusion (goutte à goutte). La

dose administrée est fonction de votre poids. La dose recommandée est de 180 microgrammes/kg administrée en bolus (injection intraveineuse rapide), suivie d’une perfusion (goutte à goutte) de

2 microgrammes/kg/minute jusqu’à 72 heures. Si vous avez une maladie du rein, la dose perfusée peut être réduite à 1 microgramme/kg/minute.

Si une intervention coronarienne percutanée (ICP) est réalisée au cours du traitement par Integrilin, la solution intraveineuse sera poursuivie jusqu’à 96 heures.

Vous devez recevoir également des doses d’aspirine et d’héparine (si cela n’est pas contre-indiqué dans votre cas).

En cas de doute concernant l’utilisation de ce médicament, demandez l’avis de votre médecin, de votre pharmacien hospitalier ou de votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables très fréquents

Ils sont susceptibles de concerner plus d’une personne sur 10

    - saignement mineur ou majeur, (par exemple, sang dans les urines, sang dans les selles, émission de sang lors des vomissements ou saignements liés à l’intervention chirurgicale).

    - anémie (diminution du nombre de globules rouges dans le sang)

Effets indésirables fréquents

Ils sont susceptibles de concerner jusqu'à une personne sur 10

    - inflammation au niveau d'une veine

Effets indésirables peu fréquents

Ils sont susceptibles de concerner jusqu'à une personne sur 100

    - diminution du nombre de plaquettes (cellules du sang nécessaires à la coagulation sanguine)

    - diminution de l'afflux sanguin vers le cerveau

Effets indésirables très rares

Ils sont susceptibles de concerner jusqu’à une personne sur 10 000

    - saignements graves (par exemple, saignement à l'intérieur de l'abdomen, du cerveau et des poumons)

    - saignements pouvant avoir une issue fatale

    - importante diminution du nombre de plaquettes (cellules du sang nécessaires à la coagulation sanguine)

    - éruption cutanée (de type urticaire)

    Si vous constatez des signes de saignement, quels qu’ils soient, informez immédiatement votre médecin, votre pharmacien hospitalier ou votre infirmier/ère. Très rarement, les saignements sont

    devenus sévères et même fatals. Les mesures de prévention de ces événements comprennent des analyses sanguines et une surveillance attentive par les professionnels de santé prenant soin de vous.

    Si vous développez une réaction allergique sévère ou de l’urticaire, prévenez immédiatement votre médecin, votre pharmacien hospitalier ou votre infirmier/ère.

    Les autres effets pouvant apparaître chez les patients qui prennent ce type de traitement sont ceux liés

    à la maladie traitée, tels qu’un rythme cardiaque rapide ou irrégulier, une pression sanguine faible, un choc ou un arrêt du cœur.

Liste des effets indésirables possibles :

Fibrillation auriculaireBloc AVTemps de saignementArrêt cardiaqueInsuffisance cardiaque congestivePA basseParePhlébiteChocFibrillation ventriculaireTachycardie ventriculaireIschémie cérébrale