Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ACICLOVIR VIATRIS 5 %, crème

À quoi sert ce médicament ?

Manifestations d’infections herpétiques génitales, selon prescription médicale.

En raison de son mode d’action, l’aciclovir n’éradique pas les virus latents. Après traitement, le malade restera donc exposé à la même fréquence de récidive qu’auparavant.

Que contient ce médicament ?

aciclovir

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

La posologie habituelle est de 5 applications par jour.

Le traitement doit être débuté le plus tôt possible, dès les premiers signes de l’infection.

Mode d'administration

Voie cutanée.

Il est recommandé d'appliquer la crème en débordant largement autour de la lésion.

Fréquence d'administration

Les applications sont à répartir dans la journée.

Par exemple :

    · le matin après le petit déjeuner,

    · à midi après le déjeuner,

    · vers 16 h à 17 h,

    · le soir après le dîner,

    · le soir avant le coucher.

Durée du traitement

Le traitement doit être poursuivi pendant au moins 5 jours pour l’herpès génital. La durée de traitement ne doit pas dépasser 10 jours.

Si vous avez utilisé plus d’ACICLOVIR VIATRIS 5 %, crème que vous n'auriez dû :

Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez d'utiliser ACICLOVIR VIATRIS 5 %, crème :

Sans objet .

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Ces effets indésirables sont classés du plus fréquemment observés au plus rarement observés.

Peu fréquent : des sensations de picotements ou de brûlures transitoires peuvent suivre l'application de la crème ou une sécheresse cutanée, desquamation de la peau, démangeaisons (prurit).

Rare : chez quelques patients, la crème a induit une rougeur (érythème), eczéma de contact.

Très rare : cas d’urticaires et d’œdème de Quincke (brusque gonflement du visage et du cou d’origine allergique).

Déclaration des effets secondaires