Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ALFALASTIN 33,33 mg/mL, poudre et solvant pour solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

ALFALASTIN est un médicament qui appartient à la classe des inhibiteurs de protéase, alpha-1 antitrypsine humaine.

L'alpha‑1 antitrypsine est une protéine qui est naturellement produite par le foie. Elle est ensuite transportée par le sang vers les poumons pour s'opposer à l’action d’une enzyme appelée l'élastase.

Dans quel cas est utilisé ALFALASTIN ?

ALFALASTIN est utilisé pour pallier un manque en alpha‑1 antitrypsine chez certains types de patients.

Qu’est-ce qu’un déficit primitif en alpha‑1 antitrypsine ?

    · Il s’agit d’une maladie génétique héréditaire caractérisée par une diminution voire l'absence de production d’alpha‑1 antitrypsine dans l’organisme.

    · A cause de ce manque, l’élastase n’est plus contrôlée et peut provoquer une maladie grave des poumons appelée emphysème (caractérisée par une difficulté à respirer).

Chez quels types de patients est utilisé ALFALASTIN ?

Ce médicament est utilisé chez les personnes :

    · qui ont un taux d’alpha‑1 antitrypsine dans le sang très bas (inférieur à 11 μmol/L)

    · ET qui souffrent d’une maladie des poumons

Dans le langage médical, on parle alors de sujets de phénotype PiZZ ou PiSZ avec emphysème pulmonaire.

Que contient ce médicament ?

alpha-1 antitrypsine humaine

Comment le prendre ?

Quand devez-vous démarrer ce traitement ?

    · Vous devez démarrer ce traitement le plus tôt possible à partir du moment où les premiers signes d’une maladie des poumons surviennent (par exemple, une difficulté à respirer).

    · Il est très important d’arrêter de fumer et de vous protéger des produits contaminants que vous êtes susceptible de respirer dans votre vie de tous les jours (par exemple au travail).

Posologie

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Votre médecin déterminera la dose totale à utiliser selon votre poids et votre taux d'alpha-1 antitrypsine dans le sang.

Afin d’obtenir un taux d'alpha-1 antitrypsine comparable à une personne qui n’est pas malade, la dose habituelle est de 60 mg par kilogramme de poids corporel une fois par semaine par voie intraveineuse.

Mode et voie d'administration

Avant l’injection, ce médicament est préparé par un professionnel de santé. Ce médicament est ensuite injecté dans une veine.

La préparation et la méthode d’administration d’ALFALASTIN sont incluses à la fin de cette notice dans la partie réservée aux professionnels de santé.

Importance des analyses de sang

    · Vous devrez faire des analyses de sang chaque mois pendant les 6 premiers mois afin de vérifier votre taux d'alpha-1 antitrypsine dans le sang.

    · Ensuite, vous devrez faire des analyses de sang tous les 3 à 4 mois.

Selon les résultats de ces analyses, votre médecin pourra décider de modifier votre dose pour que votre taux d'alpha-1 antitrypsine dans le sang reste suffisant (pour être considéré comme suffisant, les analyses de sang devront montrer que le taux est compris au minimum entre 11 µmol/L et 15 µmol/l soit 0,5 g/L à 0,7g/L).

Fréquence d’administration

Ce traitement se prend :

    · soit de façon continue surtout si vous avez une maladie des poumons (emphysème) qui s’aggrave,

    · soit par cures discontinues si vous avez une infection des bronches et/ou des poumons.

Si vous avez pris plus d’ALFALASTIN que vous n’auriez dû

Aucun effet indésirable lié à un surdosage accidentel avec l'alpha-1 antitrypsine n'a été rapporté à ce jour.

Si vous oubliez de prendre ALFALASTIN

Sans objet

Si vous arrêtez de prendre ALFALASTIN

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Fréquence non connue : ne pouvant être estimée à partir de données disponibles : essoufflement (dyspnée), éruption au niveau de la peau (dont urticaire), réactions allergiques, démangeaisons, maux de tête (céphalées), somnolence, douleurs musculaires, baisse ou élévation de la pression artérielle (hypo ou hypertension artérielle), gonflement (œdème) localisé ou généralisé, douleur au point d'injection.