Notice médicament

information medicament

CRESEMBA 200 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

Qu’est-ce que Cresemba?

Cresemba est un médicament antifongique qui contient une substance active appelée isavuconazole.

Comment Cresemba agit-il?

L’isavuconazole agit en tuant ou en arrêtant la croissance du champignon à l’origine de l’infection.

Dans quels cas Cresemba est-il utilisé?

Cresemba est utilisé chez l’adulte pour traiter les infections fongiques suivantes:

    - aspergillose invasive causée par un champignon de la classe des Aspergillus ;

    - mucormycose, due à un champignon appartenant au groupe des Mucorales chez des patients pour lesquels un traitement par amphotéricine B n’est pas adapté.

Que contient ce médicament ?

isavuconazole

Comment le prendre ?

Cresemba vous sera administré par un médecin ou un infirmier/ère.

Dose initiale pour les deux premiers jours (48 heures)

La dose recommandée est d’un flacon toutes les 8 heures.

Dose habituelle après les deux premiers jours

Cette dose est débutée 12 à 24 heures après la dernière dose initiale. La dose recommandée est de un flacon une fois par jour.

Vous recevrez cette dose jusqu’à ce que votre médecin vous en avise autrement. La durée du traitement par Cresemba peut être supérieure à 6 mois si votre médecin estime que c’est nécessaire.

Le flacon sera administré dans une veine au moyen d’un système de goutte-à-goutte par votre médecin ou infirmier/infirmière.

Si vous avez utilisé plus de Cresemba que vous n’auriez dû

Si vous pensez avoir reçu plus de Cresemba que nécessaire, discutez-en immédiatement avec votre

médecin ou votre infirmier/infirmière. Il est possible que vous ressentiez davantage d’effets indésirables tels que:

    - maux de tête, sensation de vertiges, agitation ou somnolence,

    - picotements, diminution de la sensibilité au toucher ou sensation dans la bouche,

    - problèmes à prendre conscience des choses, bouffées de chaleur, anxiété, douleur articulaire,

    - altérations du goût des choses, sécheresse buccale, diarrhée, vomissements,

    - sentir votre cœur battre, accélération de la fréquence cardiaque, sensibilité accrue à la lumière.

Si vous oubliez d’utiliser Cresemba

Dans la mesure où ce médicament vous sera administré sous étroite surveillance médicale, il est peu

probable qu’une dose soit oubliée. Toutefois, parlez avec votre médecin ou votre infirmier/infirmière si vous pensez qu’une dose a été omise.

Si vous arrêtez d’utiliser Cresemba

Votre traitement par Cresemba continuera aussi longtemps que votre médecin vous le dira. Cela, afin de s’assurer que l’infection fongique a véritablement disparu.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Arrêtez d’utiliser Cresemba et informez immédiatement votre médecin si vous observez l’un des effets indésirables suivants:

    - réaction allergique sévère (anaphylaxie) telle que respiration sifflante soudaine, difficultés à

respirer, gonflement du visage, des lèvres, de la bouche ou de la langue, démangeaisons sévères, sueurs, vertiges ou évanouissement, rythme cardiaque rapide ou battements dans la poitrine.

Informez votre médecin immédiatement si vous observez l’un des effets indésirables suivants :

    Autres effets indésirables

    - faible taux de potassium dans votre sang,

    - diminution de l’appétit,

    - hallucinations (délire),

    - maux de tête,

    - somnolence,

    - inflammation des veines pouvant entraîner des caillots sanguins,

    - essoufflement ou soudaine grave difficulté respiratoire,

    - mal au coeur (nausées), vomissements, diarrhée, douleurs à l’estomac,

    - anomalies des analyses sanguines concernant le fonctionnement du foie,

    - éruption cutanée, démangeaison,

    - insuffisance rénale (les symptômes peuvent inclure un gonflement des jambes),

    - douleur thoracique, fatigue ou somnolence,

    Peu fréquent: peut toucher jusqu’à 1 personne sur 100

    - réduction de la numération des leucocytes: peut entraîner une aggravation du risque d’infection et de fièvre,

    - réduction des « plaquettes » dans le sang : peut accroître le risque de saignement ou de contusion,

    - réduction de la numération des globules rouges : peut entraîner une sensation de faiblesse ou d’essoufflement ou engendrer un teint pâle,

    - diminution importante de la numération des cellules sanguines: peut entraîner une sensation de faiblesse, des contusions ou augmenter la probabilité de développer des infections,

    - éruption cutanée, gonflement des lèvres, de la bouche, de la langue ou de la gorge associé à une difficulté respiratoire (hypersensibilité),

    - faible taux de sucre dans le sang,

    - faible taux de magnésium dans le sang,

    - faible taux dans le sang d’une protéine appelée « albumine »,

    - ne pas obtenir les résultats escomptés de votre régime (malnutrition),

    - dépression, difficulté à dormir,

    - convulsion, évanouissement ou sentiment d’évanouissement, vertiges,

    - sensation de picotements, de chatouillement ou de fourmillement sur la peau (paresthésie),

    - altération de l’état mental (encéphalopathie),

    - altération du goût (dysgueusie),

    - sensation de « tête qui tourne » ou d’être étourdi (vertiges),

    - problèmes au niveau des battements cardiaques : ils peuvent être trop rapides ou irréguliers ou il

peut y avoir des battements cardiaques supplémentaires ; cela peut être décelé sur votre tracé cardiaque (électrocardiogramme ou ECG),

    - problèmes de circulation sanguine,

    - pression artérielle basse,

    - sifflement, respiration très rapide, fait de tousser du sang ou expectorations avec traces de sang, saignement de nez,

    - indigestion,

    - constipation,

    - sensation de ballonnement (distension abdominale),

    - dilatation du foie,

    - inflammation du foie,

    - problèmes cutanés, taches rouges ou violacées sur la peau (pétéchies), inflammation de la peau (dermatite), perte de cheveux,

    - douleur dorsale,

    - gonflement des extrémités,

    Effets indésirables de fréquence indéterminée :

    votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de

Liste des effets indésirables possibles :

Réaction anaphylactiqueDiarrhéeRespiration difficilePerte d'énergieMal de têteSyndrome de carence en potassiumMal au coeurNerveux/nerveuseDouleurDémangeaisonsInsuffisance rénaleTrouble de la peauVomiAffections respiratoires NCAInsuffisance respiratoireInsuffisance rénale aiguëSomnolence