Notice médicament

information medicament

VERCYTE 25 mg, comprimé

À quoi sert ce médicament ?

AGENT ANTINEOPLASIQUE, AUTRE AGENT ALKYLANT.

Ce médicament est préconisé dans le traitement de la polyglobulie primitive (maladie de Vaquez) chez les patients intolérants ou réfractaires à l’hydroxycarbamide.

Que contient ce médicament ?

pipobroman

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 41.61

Comment le prendre ?

Le traitement par VERCYTE doit être conduit par un médecin ayant l’expérience de la prise en charge des patients atteints de polyglobulie primitive.

Posologie

Traitement d’attaque :

1 mg/kg/jour soit 2 à 3 comprimés, en prises fractionnées.

En cas de réponse hématologique non satisfaisante 1 mois après le début du traitement, la posologie quotidienne peut être augmentée à 1,5 voire 3 mg/kg/jour, en prises fractionnées, sous couvert d’une surveillance hématologique stricte.

Traitement d’entretien :

Un tel traitement est habituellement instauré lorsque l’hématocrite (volume des globules rouges) a été ramené à 50-55%.

La posologie quotidienne peut être alors de 0,1 à 0,2 mg/kg/jour.

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Mode d’administration

Voie orale.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

VERCYTE 25 mg, comprimé n’est utilisable que chez l’enfant à partir de 15 ans.

La barre de cassure n’est là que pour faciliter la prise du comprimé si vous éprouvez des difficultés à l’avaler en entier.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    · Affections gastro-intestinales : troubles digestifs tels que nausées, vomissements, diarrhée ou crampes abdominales.

    · Affections de la peau et du tissu sous cutané : éruptions cutanées.

    · Affections hématologiques et du système lymphatique : diminution du nombre de globules blancs (cellules luttant contre les infections) et/ou diminution du nombre de plaquettes (cellules sanguines qui contribuent à faire coaguler le sang) et/ou diminution du nombre de globules rouges (anémie) ce qui peut entraîner fatigue et faiblesse. Des aplasies médullaires parfois irréversibles ont également été observées.

    · Affections hépatobiliaires : hépatite, élévation des enzymes hépatiques.