Notice médicament

information medicament

NP100 PREMATURES AP-HP, solution pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : solutions pour nutrition parentérale, associations.

Code ATC : B05BA10

NP100 PREMATURES AP-HP, solution pour perfusion est une solution d'alimentation parentérale composée d'un mélange d'acides aminés, de glucose et d'électrolytes.

NP100 PREMATURES AP-HP, solution pour perfusion est destinée à être perfusée goutte-à-goutte dans une veine (perfusion intraveineuse) du nouveau-né pour l’alimenter lorsqu’une alimentation par la bouche est impossible ou insuffisante.

Que contient ce médicament ?

phénylalanine

Comment le prendre ?

Posologie

La posologie est strictement individuelle et varie en fonction de l'âge, du poids, des besoins métaboliques et énergétiques, ainsi que de l'état clinique du patient.

Un ajout de sodium, potassium et/ou magnésium est possible pour ajuster les apports si nécessaire.

Si votre nouveau-né s’alimente seulement par voie parentérale, un ajout en oligo-éléments et en vitamines est recommandé sous réserve d'avoir préalablement vérifié la compatibilité et la stabilité du mélange.

Mode d’administration

En perfusion par voie intraveineuse centrale exclusivement. Compte tenu de sa forte osmolarité, la solution NP100 PREMATURES AP-HP ne doit pas être perfusée dans une veine périphérique.

Lorsqu’elle est utilisée chez les nouveau-nés, la solution (en poche et en flacon, et le dispositif d’administration) doit être protégée de l’exposition à la lumière jusqu’à la fin de l’administration (voir la rubrique 2).

Fréquence d'administration et durée du traitement

L’administration doit être répartie sur 24 heures. Se conformer à la prescription médicale.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, NP100 PREMATURES AP-HP, solution pour perfusion est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet.

Des effets indésirables potentiels peuvent apparaître :

    · une perturbation passagère des fonctions du foie,

    · des réactions d'allergie à certains acides aminés,

    · une hyperphénylalaninémie (taux anormalement élevé de phénylalanine dans le sang) peut se produire chez les prématurés si leur état clinique est sévère,

    De mauvaises conditions d'utilisation (surdosage ou vitesse de perfusion trop rapide) peuvent entraîner des signes d'hypervolémie (vomissements, rougeurs et sueurs, fuite rénale d'acides aminés).

    L'apparition de tout signe anormal (notamment frissons, sueurs, fièvre, difficultés à respirer) justifie l’arrêt de la perfusion.