Notice médicament

information medicament

VINCRISTINE HOSPIRA 2 mg/2 ml, solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est indiqué dans certaines maladies du sang et dans certaines tumeurs.

Que contient ce médicament ?

vincristine (sulfate de)

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 75.87

Comment le prendre ?

Posologie

Dans tous les cas, se conformer strictement à l’ordonnance de votre médecin.

La posologie est variable selon les patients.

En cas d’incertitude, consultez votre médecin.

Mode et voie d'administration

Voie intraveineuse stricte.

Injection - IV directe

L'injection directe dans la veine (IV directe) peut être réalisée en une minute environ.

Perfusion intraveineuse

Il est recommandé de diluer la vincristine dans des poches de 50 à 100 ml et de l'administrer en perfusion intraveineuse rapide de 5 à 10 minutes en surveillant l'absence d'extravasation (cette reconstitution vise à éviter les erreurs de voie d'administration).

La vincristine doit être administrée par des personnes expérimentées.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants peuvent survenir avec ce médicament :

Effets indésirables très fréquents (pouvant affecter plus de 1 personne sur 10) :

    · atteintes neurologiques : fourmillements dans les pieds, les mains,

    · chute des cheveux transitoire, la repousse se faisant à la fin du traitement voire même avant la fin du traitement,

    · troubles digestifs tels que : constipation, douleurs abdominales, nausées, vomissements, perte de poids, perte de l'appétit,

    · modification de la formule sanguine : diminution du nombre de globules rouges, diminution du nombre de plaquettes,

    · douleur musculaire,

    · douleur osseuse,

    · hyponatrémie.

Effets indésirables fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

    · douleur oropharyngée (ayant lieu au niveau de l’œsophage lors de la déglutition),

    · mobilité réduite de l'intestin due à une paralysie (iléus paralytique au cours duquel les intestins cessent de fonctionner et où il n'y a plus de péristaltisme),

    · diarrhée,

    · douleur au niveau de la mâchoire,

    · rétention urinaire.

Effets indésirables peu fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · coma.

Effets indésirables rares (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

    · cancers secondaires.

Effets indésirables de fréquence indéterminée (fréquence ne pouvant être estimée sur la base des données disponibles) :

    · atteintes neurologiques : névralgies, troubles de l’équilibre, convulsions, troubles visuels, auditifs, laryngés, perte sensorielle, neuropathie périphérique, paralysie,

    · fièvre,

    · infection, sepsis,

    · réaction au point d’injection,

    · troubles digestifs : nécrose et/ou perforation intestinale, ulcération de la bouche,

    · trouble hépatique résultant de l’obstruction des petites veines du foie (maladie veino-occlusive hépatique),

    · présence de taux élevés d’acide urique dans le sang (hyperuricémie),

    · des troubles urinaires comme la néphropathie urique (affection des reins se caractérisant par un dépôt (précipitation) d’acide urique dans les tubules rénaux), polyurie, dysurie, atonie vésicale,

    · modification de la formule sanguine : diminution du nombre de globules blancs,

    · destruction des globules rouges (anémie hémolytique),

    · bronchospasme, syndrome de détresse respiratoire aiguë,

    · maux de tête,

    · modification de la tension artérielle (hypotension, hypertension),

    · disparition des spermatozoïdes dans le sperme,

    · réactions de type allergiques (tels que : anaphylaxie, éruption cutanée et œdème),

    · troubles musculo-squelettiques : atrophie musculaire, douleurs aux extrémités, douleur dorsale,

    · troubles cardiaques. Des cas de coronaropathies vasculaires et d’infarctus du myocarde peuvent survenir si vous avez été précédemment traité par une radiothérapie du thorax,

    · sécrétion inappropriée d'hormone antidiurétique (SIADH),

    Liste des effets indésirables possibles :

    Douleur abdominaleAnémieTroubles de l'appétitDéshydratationDiarrhéeJeûneSodium sanguin diminuéPA basseTrouble des reinsSpasme laryngéMal au coeurDouleurParesthésieExamen physiqueThrombopénieVomiRétention urineDouleur osseuseMal musculaireIléusPerte de poidsPersonne âgéeDouleur oropharyngéeChimiothérapie