Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

TALOXA 600 mg, comprimé

À quoi sert ce médicament ?

Qu’est-ce que TALOXA 600 mg, comprimé ?

TALOXA est utilisé comme un médicament antiépileptique.

Dans quels cas TALOXA 600 mg, comprimé est-il utilisé ?

TALOXA n’est pas destiné à être utilisé chez l’enfant de moins de 4 ans.

TALOXA est utilisé en association avec d’autres médicaments pour contrôler les convulsions chez l'adulte et l'enfant à partir de 4 ans ayant un syndrome de Lennox-Gastaut non contrôlé par les autres antiépileptiques.

Que contient ce médicament ?

felbamate

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou votre pharmacien en cas de doute.

Quelle dose de TALOXA 600 mg, comprimé prendre ?

La dose habituelle est : deux (toutes les 12 heures) ou trois prises (toutes les 8 heures) par jour avec de l’eau. Chez certaines personnes, 4 prises quotidiennes (environ toutes les 6 heures) peuvent être nécessaires. Votre médecin déterminera quels sont la dose et l’horaire adaptés à votre cas. Il est possible que la dose prescrite soit ajustée par le médecin au cours des premières semaines du traitement. Lorsque la dose définitive est fixée, veillez à prendre votre traitement aux mêmes heures chaque jour. TALOXA n’est pas altéré par les aliments et peut être pris au moment des repas.

Si vous avez l’impression que l’effet de TALOXA est trop fort ou trop faible, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous ou votre enfant avez pris plus de TALOXA 600 mg, comprimé que vous n’auriez dû

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous ou votre enfant oubliez de prendre TALOXA 600 mg, comprimé

Prenez la dose que vous avez oublié de prendre dès que possible sauf si vous vous en apercevez au moment de la prise de votre prochaine dose.

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Il est important de retourner à votre rythme d’administration habituel aussi vite que possible.

Si vous ou votre enfant arrêtez de prendre TALOXA 600 mg, comprimé

Sauf avis contraire de votre médecin, il est nécessaire que vous poursuiviez le traitement. Tout arrêt brutal d'un traitement par antiépileptiques, y compris par TALOXA, peut entraîner un risque d’augmentation des crises.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

TALOXA a été associé dans de rares cas à des troubles graves du foie ou du sang, pouvant être mortels.

Contactez immédiatement votre médecin si vous présentez :

    · des symptômes inhabituels lors de la prise de TALOXA tels que saignements, bleus, infections fréquentes, fatigue, jaunisse (blanc des yeux jaunes ou peau jaune), perte de poids, vomissements ou douleur abdominale,

    · des vésicules dans la bouche, le nez, les yeux ou un gonflement et décollement de la peau, des douleurs aux muscles et aux articulations, de la fièvre, un rash, des vomissements incontrôlés, des ballonnements ou de la constipation.

Effets indésirables fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

Perte de poids, perte d’appétit, insomnie, somnolence, instabilité de la marche, vertiges, maux de tête, changements de la vision tels que vision double ou vision anormale, nausées, vomissements, troubles gastriques, douleur abdominale, diarrhée, fatigue.

Effets indésirables peu fréquents (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

Taux anormalement bas de phosphate dans le sang (hypophosphatémie), troubles de la parole, dépression, stupeur, sensation d’anxiété, éruption cutanée (rash), démarche anormale.

Effets indésirables rares (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000)

Anomalies sanguines incluant thrombocytopénie (diminution des plaquettes), leucopénie (diminution des globules blancs), neutropénie (diminution des globules blancs), et anémie (diminution des globules rouges). Ces anomalies peuvent être combinées, pouvant associer une diminution de ces trois types de cellule et une insuffisance de la moelle osseuse qui produit ces trois types de cellule.

Augmentation de la fréquence des convulsions, choc anaphylactique (réaction allergique sévère de tout le corps), autres réactions allergiques sévères incluant : vésicules dans la bouche, le nez, les yeux et les autres membranes muqueuses (syndrome de Stevens-Johnson, éruption bulleuse), nécrolyse épidermique toxique (gonflement et décollement de la couche supérieure de la peau), douleur dans les muscles ou les articulations, fièvre.

Effets indésirables très rares (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000)

Constipation, troubles du foie qui peuvent être graves et peuvent inclure une insuffisance hépatique fatale, des cristaux dans les urines.

Effets indésirables supplémentaires chez les enfants et les adolescents

Le profil d’effets indésirables chez les enfants était identique. En plus, des infections des voies respiratoires hautes ont été fréquemment observées chez les enfants ; cependant, le lien de causalité avec le traitement n’est pas probable.

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

Douleur abdominaleAtaxieDiarrhéeVision doubleIndigestionMal de têteMal au coeurNerveux/nerveuseTête qui tourneVomiAnorexie mentale et boulimieTroubles de la marcheAffections oculaires NCAInsomniePerte de poidsSomnolenceInfection