Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique - Estrogène naturel - Traitement hormonal substitutif des carences estrogéniques ; code ATC : G: Système génito-urinaire et hormones sexuelles

PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule appartient à un groupe de médicaments appelés traitement hormonal substitutif (THS). Il contient de l’œstriol, une hormone féminine (un œstrogène).

Ce médicament est préconisé dans les affections de la vulve et du vagin liées à la ménopause (naturelle ou chirurgicale)

PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule est utilisé surtout chez les femmes ménopausées au moins 12 mois après leur dernière menstruation naturelle.

Il est utilisé pour soulager les symptômes de la ménopause au niveau vaginal tels que la sécheresse vaginale ou l'irritation vaginale. On parle « d’atrophie vaginale ». Elle est causée par une baisse du taux d’œstrogènes dans votre corps : ceci arrive naturellement après la ménopause.

PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule agit en remplaçant les œstrogènes qui sont normalement produits par les ovaires de la femme. Il s'insère dans le vagin, pour que l'hormone soit libérée là où elle est nécessaire. Ceci peut soulager l'inconfort vaginal.

Que contient ce médicament ?

estriol

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 15%

Prix: 4.03

Comment le prendre ?

Mode d’administration

L'ovule doit être appliqué le soir au coucher dans le vagin.

Posologie

Un ovule par jour jusqu'à régression des symptômes en moyenne au bout de trois semaines (maximum 4 semaines) suivi d'un traitement d'entretien d'un ovule deux jours par semaine. La posologie doit être adaptée selon l'amélioration obtenue.

Des cures d'entretien peuvent être nécessaires.

DANS TOUS LES CAS SE CONFORMER STRICTEMENT A L'ORDONNANCE DE VOTRE MEDECIN. Votre médecin vous prescrira la dose la plus faible suffisante pour traiter vos symptômes pendant une période aussi courte que nécessaire. Informez votre médecin si vous pensez que la dose est trop élevée ou trop faible.

Si vous avez besoin de vous faire opérer

S vous allez subir une intervention chirurgicale, dites au chirurgien que vous utilisez PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule. Vous devrez peut-être arrêter le traitement 4 à 6 semaines avant l’opération afin d’éviter l’apparition de caillots sanguins (voir rubrique 2, caillots sanguins veineux). Demandez à votre médecin avant de recommencer le traitement par PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule.

Si vous avez utilisé plus de PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule que vous n’auriez dû

Dans le cas d'un surdosage aigu, des nausées, vomissements et saignements génitaux chez la femme peuvent survenir. Si vous avez pris plus de PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule qu'il ne fallait, contactez votre médecin.

Si vous oubliez d’utiliser PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous avez oublié d’utiliser un ovule, prenez-le dès que vous vous en souvenez, sauf si vous avez plus de douze heures de retard. Si vous avez plus de douze heures de retard, ne prenez pas la dose oubliée et prenez simplement l’ovule suivant comme d’habitude.

Si vous arrêtez d’utiliser PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Les maladies suivantes sont signalées plus souvent chez les femmes utilisatrices de THS, qui circulent dans le sang, que chez les femmes non utilisatrices de THS. Ces risques s'appliquent moins aux traitements administrés par voie vaginale tels que PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule :

    · cancer des ovaires

    · caillots sanguins dans les veines des jambes ou dans les poumons (thromboembolie veineuse)

    · AVC

    · pertes de mémoire probables si le THS est commencé après 65 ans

Pour plus d’informations sur ces effets indésirables, voir la rubrique 2.

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

    · Localement, une irritation ou des démangeaisons surtout en début de traitement.

    · Des douleurs des seins surtout en début de traitement.

Les effets indésirables suivants ont été rapportés avec d’autres THS :

    · maladie de la vésicule biliaire

        Les effets indésirables :

        Réaction indésirableEmbolie pulmonaireThrombose veineuse profonde