Notice médicament

information medicament

TALTZ 80 mg, solution injectable en seringue pré-remplie

À quoi sert ce médicament ?

Taltz contient le principe actif ixékizumab.

Taltz est indiqué dans le traitement des maladies inflammatoires décrites ci-dessous :

• Psoriasis en plaques chez l’adulte

• Psoriasis en plaques chez l’enfant à partir de l’âge de 6 ans et ayant un poids corporel d’au moins 25 kg et chez l’adolescent

• Rhumatisme psoriasique chez l’adulte

• Spondyloarthrite axiale radiographique chez l’adulte

• Spondyloarthrite axiale non radiographique chez l’adulte

L’ixékizumab appartient à un groupe de médicaments appelé inhibiteurs de l’interleukine (IL).

Ce médicament agit en bloquant l’activité d’une protéine appelée IL-17A, qui favorise le psoriasis et une maladie inflammatoire des articulations et de la colonne vertébrale.

Psoriasis en plaques

Taltz est indiqué pour traiter une affection cutanée appelée « psoriasis en plaques » chez l’adulte et chez l’enfant à partir de l’âge de 6 ans et ayant un poids corporel d’au moins 25 kg et chez

l’adolescent atteints d’une forme modérée à sévère de la maladie. Taltz réduit les signes et symptômes de la maladie.

L’utilisation de Taltz permet d’améliorer l’atteinte cutanée et de réduire les symptômes tels que la desquamation, les démangeaisons et la douleur.

Rhumatisme psoriasique

Taltz est indiqué pour traiter une affection appelée « rhumatisme psoriasique » chez l’adulte, une

maladie inflammatoire des articulations, souvent accompagnée d’un psoriasis. Si vous êtes atteint(e) de rhumatisme psoriasique, vous recevrez d’abord d’autres médicaments. Si vous ne répondez pas

suffisamment bien à ces médicaments ou en cas d’intolérance, vous recevrez Taltz afin de réduire les signes et les symptômes de la maladie. Taltz peut être utilisé seul ou en association à un autre médicament, appelé méthotrexate.

L’utilisation de Taltz permet de réduire les signes et symptômes de la maladie, d’améliorer votre

fonction physique (capacité à réaliser les activités quotidiennes habituelles) et de ralentir les atteintes des articulations.

Spondyloarthrite axiale

Taltz est utilisé chez les adultes dans le traitement d’une pathologie inflammatoire affectant principalement la colonne vertébrale, qui provoque une inflammation des articulations vertébrales,

appelée spondyloarthrite axiale. Si la pathologie est visible sur radiographie, elle est appelée « spondyloarthrite axiale radiographique » ; si elle survient chez des patients ne présentant aucun signe

visible sur radiographie, elle est appelée « spondyloarthrite axiale non radiographique ». Si vous avez une spondyloarthrite axiale, vous recevrez d’abord d’autres médicaments. Si vous ne répondez pas

suffisamment bien à ces médicaments, vous recevrez Taltz afin de réduire les signes et les symptômes de la maladie ainsi que l’inflammation, et améliorer votre fonction physique.

Que contient ce médicament ?

ixékizumab

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 878.36

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou de

votre infirmier/ère. Vérifiez auprès de votre médecin, de votre infirmier/ère ou de votre pharmacien en cas de doute.

Taltz est administré par injection sous la peau (injection sous-cutanée). Vous et votre médecin ou votre infirmier/ère déciderez si vous pouvez vous administrer Taltz vous-même.

Pour une utilisation chez l’enfant ayant un poids compris entre 25 et 50 kg, les doses de 40 mg d’ixékizumab doivent être préparées et administrées par un professionnel de santé qualifié.

Il est important de ne pas essayer de vous injecter vous-même ce médicament si vous n'avez

pas été formé par votre médecin ou votre infirmier/ère. Un professionnel de santé peut également vous administrer Taltz après avoir suivi une formation adaptée.

Utilisez une méthode de rappel telle qu’une note dans un calendrier ou un agenda pour vous aider à vous souvenir de votre prochaine dose et ainsi éviter des oublis ou des doublons de dose.

Taltz est un traitement au long cours. Votre médecin ou votre infirmier/ère surveillera régulièrement votre état pour vérifier que le traitement produit l’effet attendu.

Chaque seringue contient une dose de Taltz (80 mg). Chaque seringue ne délivre qu’une seule dose. La seringue ne doit pas être secouée.

Lisez attentivement le « manuel d’utilisation » de la seringue avant d’utiliser Taltz.

Quelle est la quantité de Taltz à administrer et quelle est la durée du traitement ?

Votre médecin vous indiquera la quantité de Taltz et la durée de traitement qui vous conviennent.

Psoriasis en plaques chez l’adulte

    - La première dose est de 160 mg (2 seringues de 80 mg chacune) administrée par injection sous- cutanée. Ces deux injections peuvent être administrées par votre médecin ou votre infirmier/ère.

    - Après la première dose, vous utiliserez une dose de 80 mg (1 seringue) aux semaines 2, 4, 6, 8,

10 et 12. À partir de la semaine 12, vous utiliserez une dose de 80 mg (1 seringue) toutes les 4 semaines.

Psoriasis en plaques chez l’enfant (âgé de 6 ans et plus, et pesant au moins 25 kg) et chez l’adolescent

Rhumatisme psoriasique

10 et 12. À partir de la semaine 12, vous utiliserez une dose de 80 mg (1 seringue) toutes les 4 semaines.

Spondyloarthrite axiale

La dose recommandée est de 160 mg (2 seringues de 80 mg chacune) par injection sous-cutanée à la semaine 0, suivie de 80 mg (1 seringue) toutes les 4 semaines.

Si vous avez utilisé plus de Taltz que vous n’auriez dû

Si vous avez reçu une dose trop élevée de Taltz ou si la dose a été donnée plus tôt que prescrit, prévenez-votre médecin.

Si vous oubliez d’utiliser Taltz

Si vous avez oublié de vous injecter une dose de Taltz, prévenez votre médecin.

Si vous arrêtez d’utiliser Taltz

Vous ne devez pas arrêter Taltz sans en parler d’abord à votre médecin. Si vous arrêtez le traitement, les symptômes de votre psoriasis ou de votre rhumatisme psoriasique peuvent réapparaître.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables graves

Arrêtez d’utiliser Taltz et informez immédiatement votre médecin ou sollicitez l’avis d’un

Très fréquents (peuvent affecter plus d’1 personne sur 10)

    - infections des voies respiratoires supérieures accompagnées de symptômes tels que mal de gorge et nez congestionné.

    - réactions au site d’injection (par exemple, rougeur, douleur).

Fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

    - nausées. - infections fongiques telles que le pied d’athlète. - douleur à l’arrière de la gorge. - boutons de fièvre sur la bouche, la peau ou les muqueuses (herpès simplex, mucocutané).

Peu fréquents (peuvent affecter jusqu'à 1 personne sur 100)

    - mycose buccale (candidose buccale). - grippe. - écoulement nasal. - infection cutanée bactérienne. - urticaire. - sécrétion oculaire avec démangeaisons, rougeur et gonflement (conjonctivite). - signes évocateurs de faibles taux de globules blancs, tels que fièvre, mal de gorge ou ulcères

buccaux dus à des infections (neutropénie).

    - faible taux sanguin de plaquettes (thrombopénie). - eczéma - éruption cutanée - œdème apparaissant rapidement au niveau des tissus du cou, du visage, de la bouche ou de la

gorge (angioedème).

    - crampes et douleurs abdominales, diarrhées, perte de poids ou sang dans les selles (signes de problèmes intestinaux).

Déclaration des effets secondaires

votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de

Liste des effets indésirables possibles :

AdolescenceRéaction anaphylactiqueArthrite psoriasiqueEczémaÉruption cutanéeDouleurPeau rougeInfection des voies aériennes supérieuresUrticaireRéaction au site d'injectionAffections respiratoires NCAPoidsInfestationInfection