Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

TREVICTA 350 mg, suspension injectable à libération prolongée

À quoi sert ce médicament ?

TREVICTA contient la substance active palipéridone qui appartient à la classe des antipsychotiques et est utilisé dans le traitement d’entretien des symptômes de la schizophrénie chez les patients adultes.

Si vous avez bien répondu au traitement par injections de palmitate de palipéridone administré une fois par mois, votre médecin peut initier le traitement par TREVICTA.

La schizophrénie est une maladie avec des symptômes « positifs » et « négatifs ». Les symptômes positifs sont un excès de symptômes qui ne sont normalement pas présents. Par exemple, une personne atteinte de schizophrénie peut entendre des voix ou voir des choses qui ne sont pas là (appelées hallucinations), croire des choses qui ne sont pas vraies (appelées illusions), ou se sentir inhabituellement suspicieuse envers les autres. Les symptômes négatifs représentent une absence de comportements ou de sentiments qui sont normalement présents. Par exemple, une personne atteinte de schizophrénie peut sembler en retrait et peut ne manifester aucune réaction émotionnelle ou peut avoir des difficultés à parler de manière claire et logique. Les personnes atteintes de cette maladie peuvent également se sentir déprimées, anxieuses, coupables ou tendues.

TREVICTA peut aider à soulager les symptômes de votre maladie et empêcher vos symptômes de revenir.

Que contient ce médicament ?

palipéridone

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 747.37

Comment le prendre ?

Ce médicament est administré par votre médecin ou par un autre professionnel de santé. Votre médecin vous informera quand recevoir votre prochaine injection. Il est important de ne pas oublier la dose prévue. Si vous ne pouvez pas maintenir votre rendez-vous avec le médecin, assurez-vous de le contacter immédiatement afin qu’un autre rendez-vous puisse être fixé dès que possible.

Vous recevrez la première injection de TREVICTA dans la partie supérieure du bras ou des fesses une fois tous les 3 mois.

En fonction de vos symptômes, votre médecin peut augmenter ou diminuer la quantité de médicament que vous recevez d’un niveau de dose lors de votre prochaine injection prévue.

Patients avec des troubles rénaux

Si vous avez de légers troubles rénaux, votre médecin déterminera la dose appropriée de TREVICTA basée sur la dose de palmitate de palipéridone mensuelle injectable que vous avez reçu. Si vous avez des troubles rénaux modérés ou sévères, ce médicament ne doit pas être utilisé.

Personnes âgées

Votre médecin peut réduire votre dose de ce médicament si votre fonction rénale est réduite.

Si vous avez reçu plus de TREVICTA que vous n’auriez dû

Ce médicament vous sera administré sous surveillance médicale ; il est, par conséquent, peu probable que vous en receviez trop.

Si vous arrêtez d’utiliser TREVICTA

Si vous cessez de recevoir vos injections, vos symptômes de la schizophrénie peuvent empirer. Vous ne devez pas arrêter d’utiliser ce médicament sans que votre médecin vous ait dit de le faire.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Informez immédiatement votre médecin si vous :

 présentez des caillots sanguins veineux, particulièrement au niveau des jambes (les symptômes incluent gonflement, douleur, et rougeur au niveau des jambes), qui peuvent se déplacer via les vaisseaux sanguins jusqu’aux poumons et provoquer une douleur dans la poitrine et une difficulté à respirer. Si vous ressentez un de ces symptômes, consultez un médecin immédiatement.

 avez une démence et présentez un changement soudain de votre état mental ou une soudaine faiblesse ou engourdissement du visage, des bras ou des jambes, surtout d’un côté, ou des troubles de l’élocution, même pour une courte période de temps. Ceux-ci peuvent être des signes d’un accident vasculaire cérébral.

 présentez de la fièvre, une raideur musculaire, des sueurs ou une baisse du niveau de la conscience (un trouble appelé « Syndrome Malin des Neuroleptiques »). Un traitement médical immédiat peut être nécessaire.

 êtes un homme et présentez une érection prolongée ou douloureuse. C’est ce que l’on appelle le priapisme. Un traitement médical immédiat peut être nécessaire.

 présentez des mouvements rythmiques involontaires de la langue, la bouche et du visage.

L’arrêt de la palipéridone peut être nécessaire.

 présentez une réaction allergique sévère caractérisée par de la fièvre, un gonflement de la bouche, du visage, des lèvres ou de la langue, un essoufflement, des démangeaisons, une éruption cutanée et parfois une baisse de la tension artérielle (constituant une « réaction anaphylactique »). Même si vous avez déjà toléré la rispéridone orale ou la palipéridone orale, des réactions allergiques surviennent rarement après avoir reçu des injections de palipéridone.

 prévoyez de subir une opération des yeux, assurez-vous d’informer votre ophtalmologiste que vous prenez ce médicament. Pendant une opération des yeux pour une nébulosité du cristallin(cataracte), l’iris (la partie colorée de l’œil) peut devenir flasque pendant l'intervention (connu sous le nom de « syndrome de l'iris hypotonique ») et ceci pourrait entrainer une lésion oculaire.

 savez que vous avez un nombre dangereusement faible d'un certain type de globules blancs nécessaires pour lutter contre l'infection dans le sang.

Les effets indésirables suivants peuvent survenir :

Les effets indésirables :

HyperprolactinémieHyperglycémieAngoisseTroubles de l'appétitDépressionInfection des voies aériennes supérieuresInfection urinaireGain pondéral anormalGrippeAgitationInsomnieInfestationPerte de poidsInfection