Notice médicament

information medicament

SUVREZA 20 mg/10 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

SUVREZA 20 mg/10 mg, comprimé pelliculé contient deux substances actives différentes dans un comprimé. Une des substances actives est la rosuvastatine, qui appartient à une classe de médicaments appelés statines, et l’autre substance active est l’ézétimibe.

SUVREZA 20 mg/10 mg, comprimé pelliculé est un médicament utilisé pour réduire les taux de cholestérol total, de « mauvais » cholestérol (LDL cholestérol) et des matières grasses appelées triglycérides présents dans le sang. En outre, SUVREZA 20 mg/10 mg, comprimé pelliculé augmente les taux de « bon » cholestérol (HDL cholestérol).

SUVREZA 20 mg/10 mg, comprimé pelliculé agit de deux façons pour réduire votre cholestérol. Il réduit le cholestérol absorbé dans votre système digestif ainsi que le cholestérol que votre corps fabrique lui-même.

Le cholestérol est l’une des matières grasses présentes dans la circulation sanguine. Votre cholestérol total est principalement composé de LDL cholestérol et de HDL cholestérol.

Ce médicament est utilisé chez les patients qui ne peuvent pas contrôler leurs taux de cholestérol grâce à un régime alimentaire seul. Vous devez continuer à suivre votre régime alimentaire abaissant le cholestérol pendant le traitement par ce médicament.

SUVREZA 20 mg/10 mg, comprimé pelliculé est utilisé en plus de votre régime alimentaire abaissant le cholestérol, si vous présentez un taux de cholestérol élevé dans le sang dû à :

    · une hypercholestérolémie primaire [familiale hétérozygote ou non familiale],

    pour lequel vous avez utilisé une statine et de l’ézétimibe sous forme de comprimés distincts.

    Vous pourriez aussi recevoir d’autres traitements.

    Si vous souffrez d'une maladie cardiovasculaire, SUVREZA 20 mg/10 mg, comprimé pelliculé réduit le risque de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral, d'intervention chirurgicale pour augmenter le débit sanguin cardiaque ou d'hospitalisation pour douleur thoracique.

    SUVREZA 20 mg/10 mg, comprimé pelliculé ne vous aide pas à perdre du poids.

    Chez la plupart des gens, un taux élevé de cholestérol n’a pas d’effet sur l’état général car il ne se manifeste par aucun symptôme. Cependant, s’il n’est pas traité, des dépôts graisseux peuvent s’accumuler sur les parois des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne leur rétrécissement.

    Il arrive parfois que ces vaisseaux sanguins rétrécis se bouchent et cela peut interrompre l’apport de sang vers le cœur ou le cerveau, entraînant ainsi une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. En abaissant votre taux de cholestérol, vous pouvez réduire votre risque de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral ou de problèmes de santé apparentés.

    Vous devez continuer à prendre SUVREZA 20 mg/10 mg, comprimé pelliculé même s’il vous a permis de parvenir à un taux de cholestérol adéquat, car il empêche votre taux de cholestérol d’augmenter à nouveau et d’entraîner l’accumulation de dépôts graisseux.

    Cependant, vous devez arrêter de le prendre si votre médecin vous demande de le faire ou si vous avez débuté une grossesse.

Que contient ce médicament ?

ézétimibe

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 63.66

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Arrêtez de prendre SUVREZA 20 mg/10 mg, comprimé pelliculé et consultez immédiatement un médecin si vous présentez l’un des symptômes suivants :

    · toute douleur, sensibilité ou faiblesse musculaire inexpliquée et qui dure anormalement longtemps, car des problèmes musculaires, y compris une détérioration musculaire entraînant des lésions rénales, peuvent être graves et évoluer vers une affection pouvant mettre en jeu le pronostic vital (rhabdomyolyse). Ces effets sont rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) ;

    · une réaction allergique sévère (angioedème) dont les signes comprennent un gonflement du visage, des lèvres, de la langue et/ou de la gorge, une difficulté à avaler et à respirer et des démangeaisons cutanées sévères (avec boutons). Ces effets sont rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) ;

    · des tâches rougeâtres, sans relief, en forme de cible ou circulaires sur le buste, souvent accompagnées de cloques en leur centre, d’un décollement de la peau, d’ulcérations de la bouche, de la gorge, du nez, des organes génitaux et des yeux. Ces éruptions cutanées graves peuvent être précédées de fièvre et de symptômes pseudo-grippaux (syndrome de Stevens-Johnson) ;

    · une éruption cutanée étendue, une température corporelle élevée et un gonflement des ganglions lymphatiques (syndrome DRESS ou syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse) ;

    · un syndrome ressemblant au lupus (incluant une éruption cutanée, des troubles articulaires, des effets sur les cellules sanguines) ;

    Autres effets indésirables connus :

    Fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

    · diarrhée ;

    · flatulences ;

    · sensation de fatigue ;

    · élévations des résultats de certaines analyses sanguines de la fonction hépatique (transaminases) ;

    · maux de tête ;

    · douleur à l’estomac ;

    · constipation ;

    · sensation de malaise ;

    · douleur musculaire ;

    · sensation de faiblesse ;

    · sensation vertigineuse ;

    Peu fréquents (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · élévations des résultats de certaines analyses sanguines de la fonction musculaire (CPK) ;

    · toux ;

    · indigestion ;

    · brûlures d’estomac ;

    · douleurs articulaires ;

    · spasmes musculaires ;

    · douleur au niveau du cou ;

    · diminution de l’appétit ;

    · douleur ;

    · douleur à la poitrine ;

    · bouffées de chaleur ;

    · tension artérielle élevée ;

    · sensation de picotements ;

    · bouche sèche ;

    · inflammation de l’estomac ;

    · démangeaisons ;

    · éruption cutanée ;

    · urticaire ou autres réactions cutanées ;

    · douleur au niveau du dos ;

    · faiblesse musculaire ;

    · douleur dans les bras et les jambes ;

    · gonflement, en particulier au niveau des mains et des pieds ;

    Rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

    · diminution du nombre de cellules sanguines, pouvant entraîner des bleus/saignements (thrombopénie) ;

    Très rares (peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000) :

    · ictère (jaunissement de la peau et des yeux) ;

    · hépatite (inflammation du foie) ;

    · traces de sang dans les urines ;

    · atteintes nerveuses au niveau des jambes et des bras (telles qu’un engourdissement) ;

    · perte de mémoire ;

    Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

    · essoufflement ;

    · gonflement ;

    · troubles du sommeil, incluant insomnie et cauchemars ;

    · difficultés sexuelles ;

    · dépression ;

    · problèmes respiratoires, incluant toux persistante et/ou essoufflement ou fièvre ;

    · lésion d’un tendon ;

    · faiblesse musculaire constante ;

    · éruption cutanée rouge en relief, parfois accompagnée de lésions en forme de cible (érythème polymorphe) ;

    · sensibilité musculaire ;

    Liste des effets indésirables possibles :

    AdolescenceDiabèteNerveux/nerveuseDouleurPareAffections endocriniennes NCA