Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

PERINDOPRIL/INDAPAMIDE KRKA 2 mg/0,625 mg, comprimé

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique

PERINDOPRIL/INDAPAMIDE KRKA 2 mg / 0,625 mg, comprimé est une association de deux principes actifs : le perindopril et l'indapamide.

    · Le périndopril appartient à une classe de médicaments appelés inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IEC). Ceux-ci agissent en dilatant les vaisseaux sanguins, facilitant ainsi le travail du cœur pour expulser le sang dans les vaisseaux.

    · L'indapamide est un diurétique. Les diurétiques augmentent la quantité d'urine produite par les reins. Cependant, l'indapamide est différent des autres diurétiques ; il n'entraîne qu'une légère augmentation de la quantité d'urine produite.

Indications thérapeutiques

Ce médicament est utilisé pour traiter les pressions artérielles élevées (hypertension). Chacun de ces deux principes actifs réduit la pression artérielle et ils agissent ensemble pour contrôler votre pression artérielle.

Que contient ce médicament ?

périndopril

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 4.66

Comment le prendre ?

Instructions pour un bon usage

Prenez toujours ce médicament en respectant strictement les consignes de votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Prendre votre comprimé avec un verre d'eau, de préférence le matin avant le repas.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Adultes

La dose habituelle est d'un comprimé une fois par jour. Votre médecin peut décider d'augmenter la posologie à deux comprimés par jour.

Sujets âgés

Votre médecin décidera de la dose qui est la plus adaptée pour vous. Habituellement, votre médecin initiera le traitement à la posologie d'un comprimé de PERINDOPRIL/INDAPAMIDE KRKA 2 mg / 0,625 mg, comprimé par jour.

Patients atteints d'insuffisance rénale

Si vous souffrez d'insuffisance rénale, votre médecin pourra décider de modifier la posologie.

Enfants

Ce médicament ne doit pas être utilisé chez les enfants.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez pris plus de PERINDOPRIL/INDAPAMIDE KRKA 2 mg/0,625 mg, comprimé que vous n'auriez dû :

Si vous avez pris trop de comprimés, contactez immédiatement votre médecin ou l'hôpital le plus proche. L'effet le plus probable en cas de surdosage est une baisse de la pression artérielle. Si une baisse importante de la pression artérielle se produit (associée à des vertiges ou à des étourdissements), allongez-vous avec les jambes surélevées.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Si vous oubliez de prendre PERINDOPRIL/INDAPAMIDE KRKA 2 mg/0,625 mg, comprimé :

Il est important de prendre votre médicament chaque jour car un traitement régulier est plus efficace. Cependant, si vous oubliez de prendre une ou plusieurs doses, prenez-en une dès que vous vous en apercevez, puis poursuivez le traitement prescrit.

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Risque de syndrome de sevrage

Si vous arrêtez de prendre PERINDOPRIL/INDAPAMIDE KRKA 2 mg/0,625 mg, comprimé :

Consultez toujours votre médecin si vous envisagez d'arrêter de prendre ce traitement. Même si vous vous sentez bien, il peut être nécessaire de continuer à prendre ce traitement.

Si vous avez toute autre question sur l'utilisation de ce produit, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, PERINDOPRIL/INDAPAMIDE KRKA 2 mg/0,625 mg, comprimé est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.

Si vous remarquez l'un des effets indésirables suivants, ARRETEZ tout de suite de prendre les comprimés et contactez immédiatement votre médecin. Ce sont les symptômes d'une réaction allergique grave, qui doivent être traités immédiatement, habituellement à l'hôpital.

    · Gonflement de la face, des lèvres, de la bouche, de la langue des yeux ou de la gorge

    · Difficulté à respirer

    · Vertige sévère ou évanouissement

    · Formation de cloques sur la peau, la bouche, les yeux et les parties génitales.

Consultez également immédiatement votre médecin si vous observez l'un des effets indésirables suivants :

    · Battements du cœur inhabituellement rapides ou irréguliers

    · Douleur thoracique

Autres effets indésirables :

Fréquent (touche 1 à 10 personnes sur 100)

    · Constipation

    · Sécheresse de la bouche

    · Nausées

    · Vomissements

    · Gêne gastrique après les repas (dyspepsie)

    · Douleurs abdominales

    · Douleurs épigastriques

    · Anorexie

    · Diarrhée

    · Altération du goût

    · Toux sèche

    · Difficulté à respirer

    · Troubles de la vue

    · Sifflements ou tintements dans les oreilles

    · Crampes musculaires

    · Sensation de faiblesse (asthénie)

    · Baisse de la tension artérielle et vertiges ou évanouissement en se levant

    · Maux de tête

    · Sensations de vertige

    · Sensations de chatouillement, de démangeaison ou de picotement sans cause apparente (paresthésie)

    · Sensation d'avoir la tête qui tourne (vertige)

    · Réactions cutanées (éruptions cutanées, éruptions cutanées sévères, démangeaisons)

    · Baisse du taux de potassium dans le sang.

Peu fréquent (touche 1 à 10 personnes sur 1 000)

    · Tâches rouges sur la peau (purpura)

    · Eruption cutanée avec démangeaison (urticaire)

    · Troubles de l'humeur et/ou du sommeil

    · Difficultés respiratoires avec sifflement ou toux (bronchospasme)

    · Gonflement de la face, des lèvres, de la bouche, de la langue des yeux ou de la gorge

    · Troubles rénaux (insuffisance rénale)

    · Impuissance

    · Transpiration.

Si vous souffrez déjà de lupus érythémateux disséminé (une forme de maladie du collagène), celui-ci peut s'aggraver.

Rare (touche 1 à 10 personnes sur 10 000)

    · Augmentation du taux de calcium dans le sang

    · Angio-œdème intestinal (qui se manifeste par une douleur abdominale avec ou sans nausée et vomissement).

Très rare (touche moins de 1 personne sur 10 000)

    · Inflammation du pancréas (pancréatite)

    · Diminution du nombre de plaquettes dans le sang

    · Baisse du nombre de globules blancs, ce qui favorise la survenue d'infections

    · Baisse du nombre de globules rouges, ce qui peut induire une pâleur de la peau et provoquer une faiblesse ou un essoufflement (anémie chez les patients qui ont reçu une greffe du rein ou chez les patients dialysés, ou atteints d'anémie aplasique ou d'anémie hémolytique)

    · Inflammation du foie (hépatite)

    · Problèmes rénaux avec une baisse très importante de la production d'urine (insuffisance rénale aiguë)

    · Pneumonie

    · Rhinite (nez bouché ou qui coule)

    · Troubles cardiaques (rythme cardiaque anormalement rapide ou lent, douleur thoracique, ou crise cardiaque)

    · Réactions cutanées sévères (se manifestant sous forme d'éruption cutanée, de rougissement de la peau, d'apparition de cloques sur les lèvres, les yeux ou la bouche, de décollement de la peau avec ou sans fièvre)

    · Sensibilité accrue de la peau à la lumière du soleil

    · Confusion.

Fréquence inconnue (la fréquence ne peut être estimée à partir des données disponibles)

    · En cas de problèmes de foie (insuffisance hépatique), il existe un risque de troubles cérébraux (altération de la personnalité, confusion, stupeur, tremblements, modification de la conscience)

    · Modification des paramètres biologiques, détectés lors des tests sanguins.

Les effets indésirables :

Douleur abdominaleAsthénieConstipationTouxDiarrhéeSensation vertigineuseIndigestionRespiration difficileÉruption cutanéeMal de têteHypertensionHypotension orthostatiqueMal au coeurDouleurParesthésieDémangeaisonsSténose de l'artère rénale SAIInsuffisance rénaleTroubles du goûtBruits dans la têteTête qui tourneVomiBouche sècheCréatininePapuleYeux troublesAnorexie mentale et boulimieArrêt du traitement