Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

IFOSFAMIDE EG 40 mg/ml, solution pour perfusion

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est un cytotoxique indiqué dans le traitement de certaines proliférations cellulaires

Que contient ce médicament ?

ifosfamide

Comment le prendre ?

Posologie

La posologie de l'ifosfamide est fonction de l'indication thérapeutique.

Respecter la prescription de votre médecin.

L'ifosfamide est habituellement utilisé en association avec d'autres cytostatiques à des doses moyennes de 1,5 à 3 g/m2/jour par cycles courts de 3 à 5 jours renouvelables toutes les 3 à 4 semaines. La dose totale à rechercher est de 5 à 10 g/m2/cycle.

En perfusion continue de 24 heures, la posologie recommandée varie de 5 à 8 g/m2/jour maximum, à renouveler toutes les 3 à 4 semaines.

La voie d'administration habituelle est la perfusion intraveineuse, de 30 minutes à 8 heures, en doses fractionnées réparties sur plusieurs jours. Les fortes doses sont administrées en perfusion continue de 24 heures.

Il est possible d'administrer l'ifosfamide quotidiennement à doses faibles pendant 10 jours consécutifs.

Le médicament préalablement reconstitué dans l'eau pour préparations injectables est introduit dans le liquide de perfusion (soluté injectable isotonique de glucose ou de chlorure de sodium).

Dans tous les cas, la concentration de l'ifosfamide ne doit pas dépasser 4%. Il est recommandé d'associer systématiquement la prise de mesna et/ou d'assurer une hydratation suffisante.

Afin de faciliter l’administration, l’uroprotecteur (mesna) peut être administré conjointement à l’ifosfamide dans le même liquide de perfusion.

D'autres voies peuvent être utilisées comme la voie intra-artérielle.

Si vous avez utilisé plus de IFOSFAMIDE EG 40 mg/ml, solution pour perfusion que vous n’auriez dû :

Sans objet.

Si vous oubliez d’utiliser IFOSFAMIDE EG 40 mg/ml, solution pour perfusion :

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser IFOSFAMIDE EG 40 mg/ml, solution pour perfusion :

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Si vous présentez des effets indésirables, il est essentiel d’en informer votre médecin avant le traitement suivant :

    · les réactions cutanées au point d’injection sont rares ;

    · certains cancers secondaires suite au traitement par IFOSFAMIDE, ont été signalés, chez une petite proportion de patients ;

    Thorax

    Cerveau

    · A fortes doses, il existe également un risque que le produit affecte le cerveau (toxicité neurologique). Cela peut provoquer des somnolences, des états confusionnels, des désorientations, plus fréquents et plus intenses si vos reins ne fonctionnent pas bien (insuffisance rénale).

    Cœur

    Système digestif

    · Les patients peuvent souvent présenter des nausées associées ou non à des vomissements qui sont facilement prévenus ou supprimés par antiémétiques, pouvant aller jusqu’à la déshydratation. On peut aussi observer des pertes d’appétit, des diarrhées, des constipations, et rarement des ulcérations au niveau des lèvres ou aphtes buccaux (stomatites/mucosites) peuvent survenir.

    · Une inflammation pancréatique peut rarement survenir.

    Peau et cheveux

    Système reproducteur

    Système immunitaire

    · Un taux anormalement bas de certains globules blancs (neutropénie : diminution des granulocytes neutrophiles dans le sang) et rarement un taux anormalement bas des plaquettes (thrombopénie modérée) peuvent être observées : ils sont toujours spontanément réversibles après diminution de la posologie ou à l’arrêt du traitement. D’autres complications peuvent rarement survenir tel un taux anormalement bas d’hémoglobine (anémie), l’infection (liée à la diminution de production de certaines cellules sanguines). D’autres complications vasculaires pouvant être dues à une pathologie sous-jacente peuvent être augmentées sous chimiothérapie.

    · Des réactions allergiques (hypersensibilité) ont été rarement rapportées avec des signes cliniques comme une éruption cutanée, fièvre, baisse de tension.

    Etat général

    · Le patient peut présenter une fatigue, une faiblesse, un malaise.

    · Certains patients peuvent présenter une réaction au site d’injection.

    Système urinaire

    · Des cas d’inflammation de la vessie avec saignement (cystites hémorragiques) ont été observés chez certains patients.

    Liste des effets indésirables possibles :

    Perte des cheveux ou de poilsFièvreHématurieLeucopénieSymptômes de nausées et vomissementsNeutropénieInsuffisance rénaleThrombopénieCystite hémorragiqueNeurotoxicitéDépendancePerfusionInfection