Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

PROPESS 10 mg, système de diffusion vaginal

À quoi sert ce médicament ?

Propess est un système de diffusion vaginal qui contient une substance active : la dinoprostone.

La dinoprostone appartient à une famille de médicaments appelée prostaglandine E2. Elle agit sur la maturation et/ou la dilatation du col de l’utérus.

Propess est utilisé pour déclencher le travail lorsque la grossesse arrive à terme (à partir de 37 semaines d’aménorrhée révolues).

Que contient ce médicament ?

dinoprostone

Comment le prendre ?

PROPESS vous sera administré par un professionnel de santé qualifié dans un hôpital ou une clinique disposant d’installations de surveillance pour vous et votre bébé.

Comment mettre en place Propess ?

Propess sera mis en place par un professionnel de santé (sage-femme, médecin…). Il/elle devra suivre les recommandations suivantes :

    · Propess, système de diffusion vaginal, doit être conservé dans le sachet au congélateur. Il doit être sorti du congélateur immédiatement avant utilisation.

          Une fois Propess mis en place, le ruban de retrait peut être coupé avec des ciseaux en s’assurant que la longueur de ruban soit suffisante pour permettre le retrait du système.

          Aucune tentative ne doit être faite pour introduire le bout du ruban dans le vagin, le retrait du système serait alors plus difficile. (Schéma 3)

          Après mise en place de Propess, vous devez rester allongée pendant 20 à 30 minutes.

          Une fois que Propess est mis en place

          La prostaglandine diffuse en continu pendant 24 heures. Votre médecin devra donc surveiller à intervalles fréquents et réguliers les contractions utérines ainsi que la bonne santé du bébé à naître.

          Si après 24 heures, l’effet du médicament est insuffisant, le système doit être retiré.

          Quand et comment retirer Propess ?

          Votre médecin décidera de retirer le système de diffusion à maturation complète du col de l’utérus ou quand il considérera que le travail a commencé (présence de contractions utérines régulières et douloureuses), quel que soit l’aspect du col.

          Propess ne doit rester en place que 24 heures maximum.

          Le système de diffusion peut être retiré rapidement et facilement en tirant doucement sur le ruban de retrait.

          Après le retrait

          Le professionnel de santé (sage-femme, médecin…) s’assurera que l’intégralité du système (système de diffusion et ruban de retrait) a été enlevé du vagin.

          Après le retrait du système, il est recommandé de respecter un intervalle de temps d’au moins 30 minutes avant l’utilisation d’un médicament pour déclencher l’accouchement (ocytocique).

          Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin.

          Utilisation chez les enfants et les adolescents

          Sans objet.

          Si PROPESS 10 mg, système de diffusion vaginal a été laissé en place plus de temps que prévu

          Si PROPESS a été utilisé plus longtemps que prévu, les contractions peuvent être plus importantes et votre bébé peut en souffrir. Le système de diffusion vaginal devra alors être retiré immédiatement.

          Si vous oubliez d’utiliser PROPESS 10 mg, système de diffusion vaginal

          Sans objet.

          Si vous arrêtez d’utiliser PROPESS 10 mg, système de diffusion vaginal

          Sans objet.

          Quels sont ses effets indésirables possibles ?

          Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

          Durant le traitement, les effets suivants peuvent survenir :

          Fréquemment (jusqu’à 1 patient sur 10) :

            · Augmentation des contractions de l’utérus qui peuvent ou non affecter le bébé,

            · Souffrance du bébé, et/ou rythme cardiaque du bébé plus rapide ou plus lent que la normale,

            · Le liquide amniotique est teinté.

          Peu fréquemment (jusqu’à 1 patient sur 100) :

            · Maux de tête,

            · Baisse de la tension artérielle (hypotension),

            · Difficulté pour le bébé à respirer juste après la naissance,

            · Nouveau-né avec la peau et/ou les yeux jaunes,

            · Démangeaisons,

            · Perte de sang vaginale importante après l’accouchement (hémorragie du post partum),

            · Décollement du placenta de la paroi de l’utérus avant la naissance du bébé,

            · La vitalité du nouveau-né est faible après la naissance (score d’APGAR bas),

            · Arrêt du travail pendant l’accouchement,

            · Infection du placenta et du liquide amniotique (chorioamniotite),

            · Contractions utérines insuffisantes (atonie utérine),

            · Sensation de brûlures de la vulve et du vagin,

            · Fièvre.

          Fréquence non connue :

            · Mort fœtale, mort-né et mort du nouveau-né (mort néonatale); essentiellement à la suite d’événements graves tels que la déchirure de l'utérus.

            · Développement de micro-caillots dans le sang causant ainsi des saignements importants (maladie également appelée coagulation intravasculaire disséminée),

            · Réaction allergique et hypersensibilité. Vous reconnaîtrez cette réaction par l’apparition de démangeaisons, d’éruptions sur la peau, d’un gonflement du visage et des membres et d’une difficulté à respirer. Si l’un de ces signes apparaît, prévenez immédiatement votre médecin,

            · Douleurs abdominales,

            · Nausées, vomissements, diarrhées,

            · Passage du liquide amniotique dans la circulation maternelle (embolie amniotique),

            · Troubles touchant le bébé à naître,

            · Gonflement au niveau génital (œdème),

            · Rupture de l’utérus.

          Effets indésirables supplémentaires chez les enfants et les adolescents

          Sans objet.

          Les effets indésirables :

          Contractions utérines anormalesMéconium dans le liquide amniotiqueTravail anormal affectant le foetusTrouble de la fréquence cardiaque foetale