information medicament

PROPESS 10 mg, système de diffusion vaginal

À quoi sert ce médicament ?

Propess est un système de diffusion vaginal qui contient une substance active : la dinoprostone.

La dinoprostone appartient à une famille de médicaments appelée prostaglandine E2. Elle agit sur la maturation et/ou la dilatation du col de l’utérus.

Propess est utilisé pour déclencher le travail lorsque la grossesse arrive à terme (à partir de 37 semaines d’aménorrhée révolues).

Que contient ce médicament ?

dinoprostone

Comment le prendre ?

PROPESS vous sera administré par un professionnel de santé qualifié dans un hôpital ou une clinique disposant d’installations de surveillance pour vous et votre bébé.

Comment mettre en place Propess ?

Propess sera mis en place par un professionnel de santé (sage-femme, médecin…). Il/elle devra suivre les recommandations suivantes :

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Durant le traitement, les effets suivants peuvent survenir :

Fréquemment (jusqu’à 1 patient sur 10) :

    · Augmentation des contractions de l’utérus qui peuvent ou non affecter le bébé,

    · Souffrance du bébé, et/ou rythme cardiaque du bébé plus rapide ou plus lent que la normale,

    · Le liquide amniotique est teinté.

Peu fréquemment (jusqu’à 1 patient sur 100) :

    · Maux de tête,

    · Baisse de la tension artérielle (hypotension),

    · Difficulté pour le bébé à respirer juste après la naissance,

    · Nouveau-né avec la peau et/ou les yeux jaunes,

    · Démangeaisons,

    · Perte de sang vaginale importante après l’accouchement (hémorragie du post partum),

    · Décollement du placenta de la paroi de l’utérus avant la naissance du bébé,

    · La vitalité du nouveau-né est faible après la naissance (score d’APGAR bas),

    · Arrêt du travail pendant l’accouchement,

    · Infection du placenta et du liquide amniotique (chorioamniotite),

    · Contractions utérines insuffisantes (atonie utérine),

    · Sensation de brûlures de la vulve et du vagin,

    · Fièvre.

Fréquence non connue :

    · Mort fœtale, mort-né et mort du nouveau-né (mort néonatale); essentiellement à la suite d’événements graves tels que la déchirure de l'utérus.

    · Développement de micro-caillots dans le sang causant ainsi des saignements importants (maladie également appelée coagulation intravasculaire disséminée),

    · Réaction allergique et hypersensibilité. Vous reconnaîtrez cette réaction par l’apparition de démangeaisons, d’éruptions sur la peau, d’un gonflement du visage et des membres et d’une difficulté à respirer. Si l’un de ces signes apparaît, prévenez immédiatement votre médecin,

    · Douleurs abdominales,

    · Nausées, vomissements, diarrhées,

    · Passage du liquide amniotique dans la circulation maternelle (embolie amniotique),

    · Troubles touchant le bébé à naître,

    · Gonflement au niveau génital (œdème),

    Liste des effets indésirables possibles :

    Contractions utérines anormalesMéconium dans le liquide amniotiqueTravail anormal affectant le foetusTrouble de la fréquence cardiaque foetale