Notice médicament

information medicament

SPIRONOLACTONE TEVA 75 mg, comprimé pelliculé sécable

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament contient un diurétique (la spironolactone) appartenant à la famille des diurétiques épargneurs de potassium. Ce principe actif augmente la quantité d’eau et de sodium éliminée par les urines mais n’augmente pas l’élimination du potassium (c’est pourquoi on parle de « diurétiques épargneurs de potassium »).

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

    · si vous ou votre enfant avez une tension artérielle élevée (hypertension artérielle),

    · si vous ou votre enfant avez des gonflements avec accumulation anormale de liquide dans les tissus (œdèmes),

    · ainsi que dans d'autres indications.

Que contient ce médicament ?

spironolactone

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 4.66

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou votre pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou votre pharmacien en cas de doute.

Posologie

Utilisation chez les enfants

La dose est adaptée par le médecin en particulier en fonction du poids de l’enfant.

Le comprimé peut être divisé en doses égales.

Utilisation chez les adultes

La dose recommandée varie en fonction de l’indication pour laquelle SPIRONOLACTONE TEVA est prescrit.

En règle générale, la dose habituelle est de 1 à 2 comprimés par jour, cependant dans certaines circonstances, cette posologie peut être augmentée jusqu'à 4 comprimés par jour.

Mode et voie d'administration

Ce médicament est à utiliser par voie orale.

Avalez-le(s) comprimé(s) avec un verre d’eau sans les croquer. Pour l’enfant de moins de 6 ans, il est nécessaire d’écraser le comprimé (ou la fraction de comprimé) de manière à faire une suspension dans un liquide (le liquide sera préférentiellement un sirop ou une solution de méthylcellulose de 20 %).

Recommandation sur la prise de ce médicament

Afin d’éviter de vous lever la nuit pour aller uriner, ne prenez pas la dernière prise tard dans la journée.

Durée du traitement

Votre médecin vous dira pendant combien de temps vous devez prendre ce médicament. Vous ne devez pas arrêter le traitement sans son accord.

Si vous avez pris plus de SPIRONOLACTONE TEVA 75 mg, comprimé pelliculé sécable que vous n’auriez dû

En cas d'absorption massive, prévenez immédiatement votre médecin, votre pharmacien ou le centre anti-poison le plus proche.

Ce surdosage peut entraîner les malaises suivants : somnolence, nausées, vomissements, diarrhée.

Si vous oubliez de prendre SPIRONOLACTONE TEVA 75 mg, comprimé pelliculé sécable

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre SPIRONOLACTONE TEVA 75 mg, comprimé pelliculé sécable

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Fréquemment (ils peuvent toucher 1 à 10 utilisateurs sur 100) :

    · possibilité d’augmentation de la kaliémie (potassium) dans le sang.

Peu fréquemment (ils peuvent toucher 1 à 10 utilisateurs sur 1000) :

    · confusion ;

    · maux de tête, somnolence, troubles de la coordination des mouvements (ataxie).

Très rarement (ils peuvent toucher moins de 1 utilisateur sur 10000) :

    · hépatotoxicité, inflammation du foie (hépatite,

    · urticaire, éruption cutanée.

Fréquence indéterminée :

    · absence de certains globules blancs dans le sang (agranulocytose) ;

    · troubles digestifs : hémorragie gastrique, ulcère gastro-intestinal, diarrhée, nausées, vomissements, crampes gastro-intestinales ;

    · mauvais fonctionnement des reins (insuffisance rénale aiguë) ;

    · taux anormal de sels minéraux dans l’organisme tel qu’une diminution du sodium dans le sang ;

    · décollement de la peau pouvant rapidement s’étendre de façon très grave à tout le corps ;

    · éruption cutanée d’origine médicamenteuse avec éosinophilie (quantité excessive de certains globules blancs) et manifestations systémiques (affections touchant différentes localisations) ;

    · tension mammaire ;

    · troubles des règles chez la femme ;

    · impuissance chez l’homme ;

    Des crampes des membres inférieurs (jambes, pieds …) peuvent également rarement survenir.

Liste des effets indésirables possibles :

Hyperkaliémie