Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ARACYTINE 1 g, poudre pour solution pour perfusion (I.V.)

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament empêche la croissance de certaines cellules. Il est utilisé dans le traitement de certaines maladies du sang.

Que contient ce médicament ?

cytarabine

Comment le prendre ?

Posologie

La dose administrée doit être évaluée en tenant compte de l’état clinique du patient (hématologique, extra-hématologique, hépatique et rénal).

Le traitement doit être adapté à chaque cas.

Mode et voie d’administration

Elle est administrée en perfusion intraveineuse dans 250 ml de solution isotonique de glucose ou de solution isotonique de chlorure de sodium d’une durée de 1 à 3 heures.

Ne pas utiliser de solvant contenant de l’alcool benzylique.

A l'attention du personnel soignant

Comme pour tout cytotoxique, la préparation et la manipulation de ce produit nécessitent un ensemble de précautions permettant d'assurer la protection du manipulateur et de son environnement, dans les conditions de sécurité requises pour le patient.

Les femmes enceintes doivent éviter la manipulation des cytotoxiques.

Attention Il est extrêmement important de s’assurer que l’administration est intraveineuse. Toute extravasation risquerait de produire une nécrose des tissus environnants. En cas d’extravasation, l’administration sera interrompue immédiatement.

Incompatibilités

Il existe une incompatibilité physico-chimique de la cytarabine avec l'héparine, l'insuline, le 5 fluoro-uracile, la nafcilline, l'oxacilline, la pénicilline G, le solu-B (solution injectable de vitamines du groupe B, de vitamines C et PP) et l’hémisuccinate de méthylprednisolone.

Si vous avez utilisé plus de ARACYTINE 1 g, poudre pour solution pour perfusion (I.V.) que vous n’auriez dû

Il n'existe pas d'antidote spécifique. La dose de 4,5 g/m² en perfusion IV d'une heure toutes les 12 heures en 12 doses, provoque une toxicité du système nerveux central irréversible et létale.

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez d’utiliser ARACYTINE 1 g, poudre pour solution pour perfusion (I.V.)

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser ARACYTINE 1 g, poudre pour solution pour perfusion (I.V.)

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Au cours du traitement, il est possible que surviennent :

Des effets indésirables très fréquents (pouvant apparaître chez plus de 1 patient sur 10)

Des effets indésirables fréquents (pouvant apparaître chez 1 à 10 patients sur 100)

Des effets indésirables rares (pouvant apparaître chez 1 à 10 patients sur 10 000)

Des effets indésirables de fréquence indéterminée (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Au cours du traitement avec de fortes doses seulement, il est possible que surviennent :

Des effets indésirables très fréquents (pouvant apparaître chez plus de 1 patient sur 10)

Des effets indésirables fréquents (pouvant apparaître chez 1 à 10 patients sur 100)

Des effets indésirables de fréquence indéterminée (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

Anémie mégaloblastiqueAffection de la cornéeDouleur abdominalePerte des cheveux ou de poilsAnémieTroubles de l'appétitBiopsie de moelle osseuseSyndrome cérébelleuxDiarrhéeÉruption cutanéeFièvreLeucopénieMal au coeurSymptômes de nausées et vomissementsNerveux/nerveuseNeutropéniePneumonieOedème pulmonairePoumon de chocTrouble de la peauUlcère cutanéStomatiteThrombopénieVomiTroubles de la fonction hépatiquePlaies dans la boucheTrouble cérébralDesquamationAnus enflamméAplasieInflammation muqueuseFrottisPerfusionAffections oculaires NCAToxicité pulmonaireColite nécrosanteAffections respiratoires NCAInfestationSomnolenceInfectionUlcère anal