Notice médicament

information medicament

VINORELBINE PIERRE FABRE 20 mg, capsule molle

À quoi sert ce médicament ?

La vinorelbine appartient à une famille de médicaments appelés vinca-alcaloïdes utilisés pour soigner certains types de cancer.

La vinorelbine est utilisée pour traiter certaines formes de cancer du poumon et certaines formes de cancer du sein chez les patients âgés de plus de 18 ans.

Son utilisation est déconseillée chez l’enfant âgé de moins de 18 ans.

Que contient ce médicament ?

vinorelbine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 24.52

Comment le prendre ?

Respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Posologie

Avant et pendant le traitement par la vinorelbine, votre médecin vérifiera votre bilan sanguin pour déterminer à quel moment vous devez commencer le traitement et à quelle dose. Votre médecin vous indiquera le nombre et le dosage des capsules que vous devez prendre par semaine.

La dose totale ne doit jamais dépasser 160 mg par semaine. Vous ne devez jamais prendre la vinorelbine plus d’une fois par semaine.

Fréquence d'administration

Habituellement, la vinorelbine doit être administrée une fois par semaine. La fréquence d’administration sera déterminée par votre médecin.

Durée du traitement

La durée du traitement sera déterminée par votre médecin.

Mode d’administration

Avant d’ouvrir la plaquette contenant VINORELBINE PIERRE FABRE 20 mg, capsule molle, assurez-vous que celle-ci ne contient aucune capsule endommagée car le liquide contenu dans la capsule est irritant et peut être nocif en cas de contact avec la peau, les yeux ou les muqueuses. En cas de contact avec le liquide contenu dans la capsule, laver immédiatement et soigneusement la zone concernée avec de l’eau.

N’avalez pas de capsules endommagées ; rapportez-les à votre médecin ou votre pharmacien.

Pour ouvrir la plaquette avec pellicule pelable :

    · découper la plaquette avec des ciseaux en suivant les pointillés noirs,

    · retirer ensuite le film en plastique qui recouvre la plaquette,

    · puis appuyer pour expulser la capsule du feuillet aluminium.

Comment prendre VINORELBINE PIERRE FABRE 20 mg, capsule molle :

    · VINORELBINE PIERRE FABRE 20 mg, capsule molle, est à avaler entier avec de l’eau, de préférence au cours d’un repas léger. VINORELBINE PIERRE FABRE 20 mg, capsule molle, ne doit pas être pris avec une boisson chaude car la capsule serait dissoute trop rapidement.

    · La capsule ne doit être ni mâchée, ni sucée.

    · Si vous avez mâché ou sucé une capsule par erreur, rincez-vous la bouche abondamment avec de l’eau et contacter immédiatement votre médecin.

    · En cas de vomissements dans les quelques heures suivant la prise de VINORELBINE PIERRE FABRE 20 mg, capsule molle, prévenez votre médecin immédiatement ; ne répétez pas l’administration de cette même dose.

Si vous prenez un médicament contre les nausées :

    · Des vomissements peuvent survenir avec VINORELBINE PIERRE FABRE 20 mg, capsule molle, (voir rubrique « 4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS »). Si votre médecin vous a prescrit un médicament contre les nausées, respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin.

    Quels sont ses effets indésirables possibles ?

    Comme tous les médicaments, VINORELBINE PIERRE FABRE 20 mg, capsule molle est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet.

    Pendant le traitement avec la vinorelbine, si vous développez l’un des symptômes suivants, contactez immédiatement votre médecin : · Signes d’infection sévère ou d’une infection générale (septicémie) tels que toux, fièvre et frissons. · Constipation sévère avec douleurs abdominales quand vous n’êtes pas allé à la selle durant plusieurs jours. · Sensations vertigineuses ou étourdissements sévères lors du passage à la position debout, qui peuvent être le signe d’une baisse importante de votre pression sanguine. · Douleur thoracique sévère inhabituelle, qui peut être due à un mauvais fonctionnement du cœur suite à un flux sanguin réduit, aussi appelé l’infarctus du myocarde (parfois fatal). · Des difficultés respiratoires, une éruption cutanée sur votre corps, un gonflement des paupières, des lèvres ou de la gorge peuvent être un signe de réaction allergique.

    Ci-dessous figure une liste des effets indésirables qui ont été observés chez certains patients traités par la vinorelbine. Ces effets indésirables sont classés par fréquence décroissante de survenue.

    Effets indésirables très fréquents (pouvant survenir chez plus d’un patient sur 10) :

      · Infections à différents sites ;

      · Nausées ; vomissement, diarrhée ; constipation ; douleurs abdominales ; troubles gastriques ;

      · Chute des globules rouges (anémie) qui peut conduire à une pâleur, une fatigue ou un essoufflement ;

      · Inflammation de la bouche ;

      · Diminution du nombre de plaquettes (thrombopénie) qui peut augmenter le risque de saignements ou d’hématomes ;

      · Diminution des globules blancs, ce qui vous rend plus sensible aux infections ;

      · Perte de certains réflexes, avec parfois une altération du sens du toucher ;

      · Chute des cheveux (alopécie), généralement légère lors d’un traitement prolongé ;

      · Fatigue ;

      · Fièvre ;

      · Malaise ;

      · Perte de poids ; perte d’appétit.

    Effets indésirables fréquents (peuvent survenir chez 1 à 10 patients traités sur 100) :

      · Troubles de la coordination musculaire ;

      · Modifications de la vision ;

      · Difficultés respiratoires (dyspnée) ; toux ;

      · Difficultés à uriner ; autres symptômes génito-urinaires ;

      · Troubles du sommeil ;

      · Maux de tête ; étourdissements ; altération du goût des aliments et des boissons ;

      · Inflammation de la gorge ; difficulté pour avaler les aliments ou les liquides ;

      · Réactions cutanées ;

      · Frissons ;

      · Prise de poids ;

      · Douleurs articulaires ; douleurs de la mâchoire ; douleurs musculaires ;

      · Douleurs à différents endroits du corps et au site de la tumeur ;

      · Tension artérielle élevée ;

      · Troubles hépatiques (bilan hépatique anormal).

    Effets indésirables peu fréquents (peuvent survenir chez 1 à 10 patients sur 1 000) :

      · Insuffisance cardiaque pouvant provoquer des difficultés respiratoires ou un gonflement des chevilles ; fréquence cardiaque irrégulière ;

      Fréquence indéterminée : ne peut être estimée sur la base des données disponibles :

      · Infection sanguine (sepsis) associée à des symptômes tels une fièvre élevée et une dégradation de l’état général ;

      · Crise cardiaque (infarctus du myocarde) ;

      · Saignement gastro-intestinal ;

      Liste des effets indésirables possibles :

      Douleur abdominalePerte des cheveux ou de poilsAnémieInfection bactérienneConstipationTouxDifficulté à avalerDépressionDiarrhéeSensation vertigineusePerturbation du goûtRespiration difficileMiction douloureuseInflammation de l'oesophagePerte d'énergieFièvreMal de têteHypertensionPA basseLeucopénieTrouble du foieMal au coeurNerveux/nerveuseNeutropénieDouleurTrouble de la peauTrouble gastriqueStomatiteThrombopénieVomiFrissonsRéaction cutanéeSe sent très malAplasieGain pondéral anormalSymptôme génito-urinaireAnorexie mentale et boulimieNeutropénie fébrileAffections oculaires NCAAffections endocriniennes NCATroubles visuels NCAInsomnieAffections respiratoires NCAToxicité gastro-intestinalePerte de poidsInfestationInfection