Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

IRESSA 250 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

IRESSA contient la substance active géfitinib qui bloque une protéine appelée « récepteur du facteur de croissance épidermique » (EGFR). Cette protéine est impliquée dans la croissance et la dissémination des cellules cancéreuses.

IRESSA est utilisé pour traiter chez les adultes le cancer du poumon non à petites cellules. Ce cancer est une maladie au cours de laquelle des cellules malignes (cancer) se développent dans les tissus pulmonaires.

Que contient ce médicament ?

géfitinib

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 1390.76

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin.

Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

 La dose recommandée est de un comprimé à 250 mg par jour.

 Prenez le comprimé chaque jour à peu près au même moment.

 Vous pouvez prendre le comprimé avec ou sans aliments.

 Ne prenez pas d’anti-acides (pour diminuer le taux d’acidité de votre estomac) 2 heures avant ou dans l’heure qui suit la prise d’IRESSA.

Si vous avez des difficultés à avaler le comprimé, il peut être dissout dans un demi verre d’eau plate(non pétillante). Aucune autre boisson ne doit être utilisée. N’écrasez pas le comprimé. Remuez jusqu’à dissolution du comprimé. Cela peut prendre jusqu’à 20 minutes. Buvez le liquide en une fois.

Pour être sûr que vous avez bu tout le médicament, rincez correctement le verre avec un demi-verre d’eau et buvez-le.

Si vous avez pris plus d’IRESSA que vous n’auriez dû

Si vous avez pris plus de comprimés que vous n’auriez dû, avertissez aussitôt votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre IRESSA

Si vous oubliez de prendre un comprimé, en fonction du temps restant jusqu’à la dose suivante, il convient de :

 S’il reste 12 heures ou plus avant la prise de la dose suivante : prendre le comprimé que vous avez oublié dès que vous vous en rendez compte. Puis prendre la dose suivante comme prévu.

 S’il reste moins de 12 heures avant la prise de la dose suivante : ne pas prendre le comprimé que vous avez oublié. Puis prendre le comprimé suivant comme prévu.

Ne prenez pas une double dose (deux comprimés en même temps) pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Prenez immédiatement contact avec votre médecin si vous constatez l’un des effets indésirables suivants - vous pourriez avoir besoin d’un traitement médical en urgence :

 Réactions allergiques (fréquentes), en particulier si les symptômes incluent un gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge, des difficultés pour avaler, de l’urticaire et des difficultés pour respirer.

 Essoufflement important ou aggravation soudaine d’un essoufflement, éventuellement avec toux ou fièvre. Cela peut signifier que vous avez une inflammation des poumons, appelée « affection pulmonaire interstitielle ». Cela peut concerner environ 1 patient sur 100 prenant IRESSA et peut mettre en danger votre vie.

 Réactions cutanées sévères (rares) s’étendant sur des surfaces importantes de votre corps. Les signes peuvent comprendre rougeur, douleur, ulcérations, cloques et décollement de la peau. Les lèvres, le nez, les yeux et les parties génitales peuvent aussi être atteints.

 Déshydratation (fréquente) suite à une diarrhée sévère ou persistante, des vomissements, des nausées (envie de vomir) ou une perte d’appétit.

 Troubles oculaires (peu fréquents), tels que douleur, rougeur, yeux larmoyants, sensibilité à la lumière, troubles de la vision ou pousse de cils incarnés. Ceci peut signifier que vous avez une ulcération de la surface de l’œil (cornée).

Si vous constatez l’un des effets indésirables suivants, informez-en votre médecin dès que possible:

Très fréquents: peuvent affecter plus de 1 personne sur 10

 Diarrhée  Vomissements

 Nausées  Réactions cutanées de type éruption acnéiforme, accompagnées parfois de démangeaisons avec sécheresse et/ou crevasse cutanée

 Perte d’appétit

 Faiblesse  Bouche rouge ou douloureuse  Augmentation d’une enzyme hépatique appelée alanine aminotransférase lors d’un bilan sanguin ; si les taux sont trop élevés, votre médecin peut être amené à arrêter IRESSA.

Fréquents: peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 10

 Bouche sèche  Sécheresse oculaire, yeux rouges ou avec démangeaison

 Paupières rouges et douloureuses  Problèmes au niveau des ongles

 Perte de cheveux  Fièvre  Saignement (tel que saignement du nez ou sang dans vos urines)

 Protéines dans vos urines (révélées par un test urinaire)  Augmentation de la bilirubine ou d’une autre enzyme hépatique appelée aspartate aminotransférase lors d’un bilan sanguin ; si les taux sont trop élevés, votre médecin peut être amené à arrêter IRESSA.

 Augmentation du taux de créatinine lors d’un bilan sanguin (en relation avec la fonction rénale)

 Cystite (sensation de brûlure lors des mictions et besoin fréquent et urgent d’uriner)

Peu fréquents: peuvent affecter jusqu’à 1 personne sur 100

 Inflammation du pancréas. Les signes comprennent une douleur très forte dans la partie haute de la zone de l’estomac, des nausées et des vomissements sévères.

 Inflammation du foie. Les symptômes peuvent inclure une sensation générale de malaise, avec ou sans jaunisse (coloration jaune de la peau et des yeux). Cet effet indésirable est peu fréquent, cependant certains patients en sont décédés.

 Perforation gastro-intestinale  Réaction cutanée au niveau des paumes des mains et des plantes des pieds incluant des picotements, de l’engourdissement, une douleur, un gonflement ou des rougeurs (connu sous le nom de syndrome d’érythrodysesthésie palmo-plantaire ou syndrome main-pied).

Rares: peuvent affecter jusqu’à 1 patient sur 1000

 Inflammation des vaisseaux sanguins de la peau. Cela peut prendre l’apparence de bleus ou de zones d’éruptions cutanées dont la coloration ne disparaît pas à la pression.

 Cystite hémorragique (sensation de brûlure lors des mictions et besoin fréquent et urgent d’uriner avec présence de sang dans l’urine)

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

AsthénieInflammation des paupièresConjonctiviteDéshydratationDiarrhéeHémorragie nasaleÉruption cutanéeFièvreHématurieHémorragieMaladie des poumonsMaladie des ongles non préciséeMal au coeurDémangeaisonsTrouble de la peauStomatiteAnorexie mentale et boulimieAcnéAffections oculaires NCAAffections respiratoires NCAVomiPerforation GIALT augmentéePeau sècheASATRéaction cutanéePustuleVascularite cutanée SAISécheresse des yeux