Notice médicament

information medicament

NOVOPULMON NOVOLIZER 200 microgrammes/dose, poudre pour inhalation

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : Autres médicaments pour les maladies obstructives des voies respiratoires, par inhalation, Glucocorticoïdes - code ATC : R03BA02

Le budésonide, substance active de NOVOPULMON NOVOLIZER 200 microgrammes/dose, est un glucocorticoïde (corticoïde) qui s’administre par voie inhalée.

C'est un médicament anti-inflammatoire préconisé en prises régulières pour le traitement de fond quotidien de l'asthme.

Attention : ce médicament n'est pas un bronchodilatateur.

Il n'apporte pas de soulagement immédiat des symptômes de l'asthme.

Il est en particulier sans action immédiate sur la crise d'asthme déclarée.

Que contient ce médicament ?

budésonide

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 21.44

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les instructions de votre médecin.

Vérifiez auprès de votre médecin ou votre pharmacien en cas de doute.

Patients n'ayant jamais reçu de corticoïdes et patients recevant déjà une corticothérapie administrée par voie inhalée :

Respectez toujours la posologie indiquée par votre médecin.

La dose recommandée est :

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables les plus fréquents

Irritations des muqueuses buccales (irritation de la gorge), accompagnées d’une difficulté à avaler, une raucité de la voix et une toux sont couramment observées.

Le traitement par le budésonide inhalé peut entraîner une infection fongique de la bouche et de la gorge (mycose bucco-pharyngée). L’expérience montre que les infections fongiques apparaissent moins souvent quand l’inhalation est faite avant les repas et/ou quand la bouche est rincée et/ou quand les dents sont brossées après l’inhalation. En règle générale, ces infections répondent bien à un traitement topique antifongique sans arrêter le traitement avec NOVOPULMON NOVOLIZER 200 microgrammes/dose.

Comme avec d’autres traitements inhalés, dans de rares cas un bronchospasme (bronchospasme paradoxal) peut apparaître, qui se manifeste par une exacerbation temporaire de la gêne respiratoire et une augmentation des sifflements immédiatement après l’inhalation. Dans ce cas, vous devez arrêter l’utilisation de NOVOPULMON NOVOLIZER 200 microgrammes/dose sans avis préalable de votre médecin, et vous devez ensuite contacter immédiatement votre médecin.

L’inhalation de doses élevées sur une période prolongée peut augmenter la sensibilité aux infections. La faculté d’adaptation au stress peut être diminuée.

Liste de tous les autres effets indésirables

Peu fréquent (peut concerner jusqu’à une personne sur 100) :

Dépression, anxiété ou inquiétude, cataracte, spasme musculaire, agitation (tremblement), vision floue.

Rare (peut concerner jusqu’à 1 personne sur 1 000) :

Réactions allergiques (hypersensibilité) et gonflement du visage, des yeux, des lèvres, de la bouche et de la gorge (œdème de Quincke ou angiœdème), réaction anaphylactique ; inhibition de la fonction des glandes corticosurrénales, retard de croissance chez les enfants et les adolescents ; agitation, nervosité, trouble du comportement, hyperexcitation ou irritabilité (ces effets sont plus fréquents chez l’enfant) ; réactions cutanées à type d'urticaire, d'eczéma, d'inflammation (dermatite), de démangeaisons (prurit), de rougeur (érythème) ,d'ecchymose, trouble de la voix et voix rauque (chez les enfants).

Très rare (peut concerner jusqu’à 1 personne sur 10 000) :

Diminution de la densité minérale osseuse.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

Troubles du sommeil, agressivité, hyperactivité psychomotrice (agitation mentale et physique) ; glaucome. Le lactose monohydraté qui est un excipient dans ce médicament contient de faibles quantités de protéines de lait et peut donc être responsable de réactions allergiques chez les sujets allergiques aux protéines de lait.

Liste des effets indésirables possibles :

IrritableCandidose oropharyngéeInfestationInfection