Notice médicament

information medicament

ZYLORIC 300 mg, comprimé

À quoi sert ce médicament ?

Les comprimés de ZYLORIC 300 mg, comprimé contiennent un principe actif appelé l’allopurinol. Il agit en ralentissant la vitesse de certaines réactions chimiques dans votre organisme afin de diminuer le taux d’acide urique dans le sang et les urines.

ZYLORIC 300 mg, comprimé est utilisé pour réduire ou prévenir la formation de dépôts d’urate/d’acide urique lorsque votre organisme produit en trop grande quantité une substance appelée l’acide urique. Ces dépôts sont responsables de la goutte ou de certains types de calculs rénaux ou de certains autres types de problèmes rénaux.

Que contient ce médicament ?

allopurinol

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 3.24

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin en cas de doute.

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin en cas de doute.

Les comprimés doivent être avalés entiers avec un grand verre d’eau après les repas.

Posologie

La posologie recommandée est fonction des résultats du taux sanguin en acide urique.

Les posologies recommandées sont comprises entre 100 et 900 mg par jour. Vous commencerez généralement avec une faible dose, qui sera augmentée, le cas échéant.

Si vous êtes âgé(e) ou si votre fonction hépatique ou rénale est réduite, votre médecin pourra vous prescrire une dose plus faible ou vous demander d’espacer les prises du médicament. Si vous êtes traité(e) par dialyse deux ou trois fois par semaine, votre médecin pourra vous prescrire une dose de 300 ou 400 mg qui devra être prise immédiatement après votre dialyse.

Votre médecin débutera généralement le traitement par une faible dose d’allopurinol (par ex. 100 mg/jour), afin de réduire le risque d’effets indésirables possibles. Si nécessaire, votre dose sera par la suite augmentée.

Utilisation chez les enfants (âgés de moins de 15 ans)

Les posologies habituelles sont comprises entre 100 à 400 mg par jour.

Mode et voie d'administration

Voie orale.

Les comprimés sont à avaler tels quels avec un grand verre d'eau, après le repas.

Durée du traitement

Dans tous les cas, se conformer strictement à l'ordonnance de votre médecin.

Si vous avez pris plus de ZYLORIC 300 mg, comprimé que vous n'auriez dû

Prévenez immédiatement votre médecin ou rendez-vous aussitôt à l’hôpital. Emportez avec vous la boîte du médicament.

Les signes d’un surdosage peuvent inclure nausées, vomissements, diarrhée et vertiges.

Si vous oubliez de prendre ZYLORIC 300 mg, comprimé

Prenez-la dès que vous vous en souvenez. Cependant, si c’est presque le moment de prendre la dose suivante, sautez la dose oubliée. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre ZYLORIC 300 mg, comprimé

N’arrêtez pas de prendre ZYLORIC 300 mg, comprimé sans en avoir parlé avec votre médecin.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ZYLORIC 300 mg, comprimé est susceptible d'entrainer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous présentez l’un des effets suivants, il est impératif que vous arrêtiez immédiatement le traitement par l’allopurinol et d’avertir votre médecin spécialiste ou de vous rendre aussitôt à l’hôpital :

Hypersensibilité

Les signes peuvent être :

Si vous ressentez l’un des effets indésirables suivants qui peuvent aussi apparaître avec ce médicament, parlez-en à votre médecin :

Fréquents (peuvent atteindre moins de 1 personne sur 10) :

    · Eruption cutanée (voir la rubrique « Mises en garde spéciales »). Il est impératif d’arrêter immédiatement votre traitement par allopurinol et de consulter rapidement votre médecin.

    · Augmentation du taux sanguin de thyréostimuline (TSH).

Peu fréquents (peuvent atteindre moins de 1 personne sur 100) :

    · Douleur de l'estomac, nausée (mal au cœur), diarrhée, vomissement. Ces troubles peuvent être évités en prenant le médicament après le repas.

    · Anomalies au niveau des résultats des tests de la fonction du foie, problèmes hépatiques tels qu’une inflammation du foie (hépatite).

Très rares (peuvent atteindre moins de 1 personne sur 10 000) :

    Ces effets surviennent généralement chez des patients qui présentent des troubles du foie ou des reins. Contactez votre médecin le plus tôt possible.

    · Fièvre (température élevée).

    · Présence de sang dans les urines (hématurie).

    · Taux élevés de cholestérol dans le sang (hyperlipidémie).

    · Sentiment général de malaise ou de faiblesse.

    · Maux de tête.

    · Faiblesse, engourdissements, déséquilibre en position debout, sentiment d’incapacité à bouger les muscles (paralysie) ou perte de connaissance.

    · Manque de coordination des mouvements volontaires musculaires (ataxie).

    · Sensation de fourmillements, de picotements, de piqûres ou de brûlures au niveau de la peau (paresthésie).

    · Somnolence ou troubles de la vue.

    · Vertiges.

    · Douleurs dans la poitrine (angine de poitrine), hypertension artérielle ou pouls faible.

    · Stérilité masculine ou troubles de l’érection.

    · Augmentation du volume des seins chez les hommes ainsi que chez les femmes.

    · Modification du comportement intestinal.

    · Modification de la fonction gustative.

    · Cataracte.

    · Chute ou décoloration des cheveux.

    · Dépression.

    · Cancer du sang se manifestant notamment par une augmentation de la taille des ganglions.

    · Accumulation de liquide aboutissant à un gonflement (œdème) en particulier au niveau des chevilles.

    · Métabolisme du glucose anormal (diabète). Votre médecin désirera peut-être doser le taux de sucre dans votre sang si cela arrive.

Indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles):

Méningite aseptique (inflammation des membranes qui entourent le cerveau et la moelle épinière) : les symptômes comprennent une raideur du cou, des maux de tête, des nausées, une fièvre ou une altération de la conscience. Consulter immédiatement un médecin en cas d’apparition de ces symptômes.

Déclaration des effets secondaires

Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.

Liste des effets indésirables possibles :

Éruption cutanéeDémangeaisonsPurpuraTrouble de la peauRéaction cutanéeDesquamationRash maculopapuleux