Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN 150 mg/37,5 mg/200 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN contient trois substances actives (la lévodopa, la carbidopa et l’entacapone) dans un même comprimé pelliculé. LEVODOPA/CARBIDOPA /ENTACAPONE MYLAN est un médicament destiné au traitement de la maladie de Parkinson.

La maladie de Parkinson est causée par la diminution de la concentration d’une substance, appelée la dopamine, dans le cerveau. La lévodopa augmente les quantités de dopamine et réduit ainsi les symptômes de la maladie de Parkinson. La carbidopa et l'entacapone améliorent les effets antiparkinsoniens de la lévodopa.

Que contient ce médicament ?

lévodopa

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 48.49

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Pour les adultes et les personnes âgées :

    · Votre médecin vous dira le nombre exact de comprimés de LEVODOPA/CARBIDOPA/ ENTACAPONE MYLAN à prendre chaque jour.

    · Les comprimés ne sont pas destinés à être coupés ou écrasés.

    · Prendre un seul comprimé de LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN à chaque fois.

    · En fonction de votre réponse au traitement, votre médecin peut augmenter ou réduire la dose.

    · LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN peut être pris avec ou sans nourriture. Chez certains patients, l'absorption de ce médicament peut être incomplète s'il est pris pendant ou peu après un repas riche en protéines (voir rubrique 2 « LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN avec des aliments et boissons »).

    · Si vous êtes traité(e) par les comprimés de LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN dosés à 50 mg/12,5 mg/200 mg, 75 mg/18,75 mg/200 mg, 100 mg/25 mg/200 mg, 125 mg/ 31,25 mg/200 mg ou 150 mg/37,5 mg/200 mg, ne prenez pas plus de 10 comprimés par jour.

    · Si vous êtes traité(e) par les comprimés de LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN dosés à 175 mg/43,75 mg/200 mg, ne prenez pas plus de 8 comprimés par jour.

    · Si vous êtes traité(e) par les comprimés de LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN dosés à 200 mg/50 mg/200 mg, ne prenez pas plus de 7 comprimés par jour.

Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien si vous avez l'impression que l'effet de LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN est trop fort ou trop faible ou si vous ressentez d’éventuels effets secondaires.

Si vous avez pris plus de LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN 150 mg/ 37,5 mg/200 mg, comprimé pelliculé que vous n’auriez dû

Si vous avez pris accidentellement plus de comprimés de LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN que vous n’auriez dû, consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien. En cas de surdosage, il est possible que vous ressentiez des modifications de votre respiration, que vous vous sentiez confus ou agité, que votre fréquence cardiaque soit plus lente ou plus rapide qu’en temps normal ou que la couleur de votre peau, de votre langue, de vos yeux ou de votre urine change.

Si vous oubliez de prendre LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN 150 mg/ 37,5 mg/200 mg, comprimé pelliculé

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

S'il reste plus d'une heure à attendre avant la dose suivante :

Prenez un comprimé dès que vous y pensez, et le comprimé suivant à l'heure normale.

S'il reste moins d'une heure à attendre avant la dose suivante :

Prenez un comprimé dès que vous y pensez, attendez une heure, puis prenez un autre comprimé. Reprenez ensuite votre fréquence normale.

Laissez toujours passer une heure au moins entre les comprimés de LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN, de façon à éviter d'éventuels effets secondaires.

Si vous arrêtez de prendre LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN 150 mg/37,5 mg/ 200 mg, comprimé pelliculé

N'arrêtez pas de prendre LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN à moins que votre médecin ne vous le demande. Dans ce cas, votre médecin devra peut-être ajuster la posologie de vos autres médicaments antiparkinsoniens, la lévodopa en particulier, pour conserver un contrôle suffisant de vos symptômes.

Si vous arrêtez brusquement de prendre LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN et d’autres médicaments antiparkinsoniens, il peut s’ensuivre des effets indésirables.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Un grand nombre de ces effets indésirables peuvent disparaître simplement en ajustant la dose.

Si, au cours du traitement par LEVODOPA/CARBIDOPA/ENTACAPONE MYLAN, vous constatez les symptômes suivants, contactez immédiatement votre médecin ou rendez-vous directement au service des urgences de l’hôpital le plus proche :

Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

    · affections cardiaques pouvant causer des douleurs thoraciques (angine de poitrine), essoufflement et gonflement des pieds ou des jambes causé par une rétention de liquide.

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

    · crise cardiaque. Vous pouvez ressentir une douleur thoracique aiguë, un engourdissement ou une sensation de moiteur.

    · saignement des intestins. Vous pouvez vous sentir mal et constater du sang dans vos selles ou vos selles peuvent avoir une coloration foncée.

Rare (pouvant affecter 1 personne sur 1 000)

    · réaction allergique grave, pouvant prendre les formes suivantes : urticaire, démangeaisons, gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge, et entraînant des difficultés pour respirer ou avaler.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

    · vos muscles deviennent très rigides ou présentent de violentes secousses ou vous présentez des tremblements, une agitation, une confusion mentale, de la fièvre, une accélération du pouls, d'importantes fluctuations de votre pression artérielle ou une coloration brun-rougeâtre des urines causée par la destruction des fibres musculaires. Il peut s’agir de symptômes d’un syndrome malin des neuroleptiques (SMN, une réaction sévère rare à des médicaments utilisés pour traiter des troubles du système nerveux central) ou d’une rhabdomyolyse (un trouble musculaire grave rare).

    · convulsions.

    · pensées ou comportements suicidaires.

Consultez immédiatement votre médecin si vous constatez les effets suivants :

Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

    · endormissement soudain.

    · dépression.

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

    · affection mentale sévère entraînant une perte du sens de la réalité et une incapacité à penser ou juger clairement.

    · difficultés à uriner ou à vider sa vessie.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

    · jaunissement du blanc des yeux ou de la peau, urine foncée, selles claires, démangeaisons dues à des problèmes de foie.

          Informez votre médecin si vous présentez un de ces comportements ; il discutera des moyens de gérer ou de réduire les symptômes.

          Autres effets indésirables possibles

          Les effets indésirables :

          Trouble amnésiqueAnémieAngine de poitrineAngoisseTroubles du rythme cardiaqueArticulation douloureuseAsthénieDouleur dans la poitrineConfusConstipationDépressionDiarrhéeSensation vertigineuseDyskinésieIndigestionRespiration difficileDystonieÉruption cutanéeTrouble extrapyramidalPerte d'énergieHallucinantMal de têteHyperhidroseSpasmesTremblementInfection urinaireVomiBouche sècheChuteOedème périphériqueIschémie cardiaqueMal musculaireHypertensionHypotension orthostatiqueCrise cardiaqueMal au coeurSymptômes de nausées et vomissementsNerveux/nerveuseTrouble de la peauMouvement ralentiRêves anormauxYeux troublesDémenceChromaturieTroubles de la marcheAffections oculaires NCAInsomnieDouleur et gêne NCAAffections respiratoires NCAPerte de poidsSomnolence