Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

AMISULPRIDE SANDOZ 100 mg, comprimé sécable

À quoi sert ce médicament ?

AMISULPRIDE SANDOZ appartient à une famille de médicaments appelés antipsychotiques.

Ce médicament est utilisé pour traiter les personnes souffrant de schizophrénie. La schizophrénie est une maladie mentale caractérisée par certains troubles psychiques et du comportement, comme par exemple des hallucinations ou de l’agitation.

Que contient ce médicament ?

amisulpride

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 10.41

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

N’arrêtez pas de vous-même le traitement.

Ce médicament est à utiliser par voie orale.

Avalez le(s) comprimé(s) avec un peu d’eau.

Si vous avez pris plus d’AMISULPRIDE SANDOZ 100 mg, comprimé sécable que vous n’auriez dû :

Vous pourriez ressentir une somnolence, une sédation (effet apaisant), une baisse de la pression artérielle, des symptômes extrapyramidaux (notamment des tremblements, une rigidité musculaire) ou vous pourriez tomber dans le coma.

Si une de ces situations se produit, vous ou votre entourage devez impérativement appeler un médecin ou les urgences médicales.

Si vous oubliez de prendre AMISULPRIDE SANDOZ 100 mg, comprimé sécable :

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre. Prenez la dose suivante à l’heure habituelle.

Si vous avez oublié plusieurs doses, demandez l'avis de votre médecin.

Si vous arrêtez de prendre AMISULPRIDE SANDOZ 100 mg, comprimé sécable :

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

La survenue d’une rigidité des muscles et de troubles de la conscience s’accompagnant d’une fièvre inexpliquée au cours du traitement nécessite l’arrêt immédiat du traitement et une consultation médicale d’urgence.

Les effets indésirables suivants surviennent très fréquemment (plus de 1 personne sur 10) :

    · tremblements, rigidité musculaire, crampes, mouvements anormaux, salivation excessive.

Les effets indésirables suivants surviennent fréquemment (de 1 à 10 personnes sur 100) :

    · torticolis, crises oculogyres (mouvements anormaux de certains muscles des yeux), contraction intense des mâchoires,

    · somnolence,

    · insomnie, anxiété, agitation,

    · constipation, nausées, vomissements, sécheresse de la bouche,

    · frigidité (absence de plaisir sexuel chez la femme),

        · prise de poids,

        · tension artérielle basse (hypotension),

        · vision trouble.

      Les effets indésirables suivants surviennent peu fréquemment (de 1 à 10 personnes sur 1000) :

        · mouvements involontaires de la langue et/ou du visage,

        · convulsions (contractions involontaires d’un ou plusieurs muscles),

        · hyperglycémie (quantité excessive de sucre dans le sang),

        · hypertriglycéridémie (quantité excessive de graisses (triglycérides) dans le sang),

        · hypercholestérolémie (quantité excessive de cholestérol dans le sang),

        · ralentissement du rythme cardiaque,

        · augmentation des enzymes du foie et principalement des transaminases,

        · lésion des tissus du foie,

        · diminution de la densité et altération de la structure des os (ostéopénie, ostéoporose) conduisant à leur fragilisation,

        · réactions allergiques,

        · confusion,

        · nez bouché,

        · affection des poumons (pneumonie d’inhalation) pouvant se manifester par une inflammation, des difficultés pour respirer, une infection, une toux (principalement en association avec d’autres médicaments dépresseurs du système nerveux central),

        · augmentation de la pression artérielle,

        · difficulté pour uriner,

        Les effets indésirables suivants surviennent rarement (de 1 à 10 personnes sur 10 000) :

        · agranulocytose (quantité basse de globules blancs dans le sang) (voir rubrique 2, paragraphe « Avertissements et précautions »),

        · tumeur hypophysaire bénigne pouvant entraîner des signes tels que troubles de la vue ou des maux de tête,

        · diminution de la quantité de sodium dans le sang (hyponatrémie), syndrome de sécrétion inappropriée de l'hormone anti-diurétique,

        · fièvre inexpliquée associée à des troubles généraux et neurologiques,

        · syncopes graves (pertes de connaissance), troubles du rythme cardiaque pouvant entraîner le décès (voir rubrique 2),

        · gonflement, douleur et rougeur au niveau des jambes. En effet, des caillots sanguins veineux (particulièrement au niveau des jambes) peuvent se déplacer via les vaisseaux sanguins jusqu’aux poumons et provoquer une douleur dans la poitrine et une difficulté à respirer,

        · brusque gonflement du visage et/ou du cou pouvant entraîner une difficulté à respirer et mettre en danger le patient (angio-œdème), plaques rouges sur la peau qui démangent (urticaire).

      Les effets indésirables suivants peuvent survenir mais on ne connaît pas leur fréquence :

        · syndrome de sevrage du nouveau-né (voir rubrique 2, paragraphe « Grossesse »),

        · syndrome des jambes sans repos (sensation inconfortable dans les jambes soulagée temporairement par le mouvement et aggravation des symptômes à la fin de la journée),

        Les effets indésirables :

        Absence de règlesAngoisseConstipationDyskinésieDystonieAugmentation du volume mammaire chez l'hommePA basseTonus augmentéMal au coeurSalive augmentéeTorticolisTremblementSpasme de la mâchoireVomiAgitationCrise oculogyreSous-activitéImpuissanceGain pondéral anormalYeux troublesAkathisieDépendanceInsomnieArrêt du traitementSomnolenceGalactorrhée