Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

CLOMIPRAMINE SANDOZ 75 mg, comprimé pelliculé sécable

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est un antidépresseur.

Il est indiqué dans le traitement :

    · de la dépression (épisodes dépressifs majeurs) chez l’adulte,

    · des troubles obsessionnels compulsifs (TOCs) chez l’adulte et les enfants de 10 ans et plus,

    · de certains états dépressifs apparaissant lors des schizophrénies, en association avec un traitement neuroleptique,

    · des douleurs neuropathiques chez l'adulte.

et dans la prévention :

    · des attaques de panique (crises d’angoisse aiguë répétées) chez l’adulte.

Que contient ce médicament ?

clomipramine (chlorhydrate de)

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 3.61

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Tous les schémas posologiques ne peuvent pas être obtenus avec tous les dosages. La dose appropriée doit être sélectionnée pour les doses initiales et toutes les augmentations de dose ultérieures.

Posologie

Ce médicament vous a été personnellement délivré ou prescrit dans une situation précise:

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Très fréquent (peut affecter plus d’1 patient sur 10)

    · prise de poids,

    · augmentation de l’appétit,

    · incapacité à rester immobile,

    · vertiges,

    · tremblements,

    · contraction soudaine des muscles (myoclonie),

    · somnolence, en particulier au début du traitement,

    · troubles de l'accommodation (aptitude de l'œil à s'adapter pour voir de près ou de loin), vision floue,

    · hypotension orthostatique (sensation d'étourdissement lors du passage brusque de la position couchée ou assise à debout),

    · nausées,

    · sécheresse de la bouche,

    · constipation,

    · augmentation de la transpiration,

    · fatigue,

    · difficultés pour uriner (troubles de la miction),

    · impuissance,

    · diminution de la libido.

Fréquent (peut affecter jusqu’à 1 patient sur 10)

    · diminution de l’appétit,

    · confusion,

    · désorientation,

    · anxiété,

    · agitation,

    · troubles du sommeil,

    · manie,

    · hypomanie,

    · insomnie,

    · delirium,

    · délire,

    · engourdissement et picotements dans les bras et les jambes (paresthésie et hypertonie),

    · troubles du goût (dysgueusie),

    · troubles de la mémoire et de la concentration,

    · maux de tête,

    · dilatation des pupilles (mydriase),

    · bourdonnement dans les oreilles (acouphènes),

    · tachycardie (accélération du rythme cardiaque),

    · palpitations,

    · modifications dans votre électrocardiogramme (ECG),

    · bouffées de chaleur,

    · vascularite,

    · vomissements,

    · réactions allergiques au niveau de la peau (éruption cutanée, urticaire),

    · prurit,

    · modifications des résultats des tests de la fonction hépatique (augmentation des transaminases).

Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 patient sur 100)

    · difficultés à déterminer ce qui est réel et ce qui ne l’est pas,

    · convulsions,

    · mouvements anormaux (ataxie),

    · troubles cardiaques (troubles du rythme cardiaque).

Rare (peut affecter jusqu’à 1 patient sur 1 000)

    · augmentation de la sensibilité de la peau au soleil (réactions de photosensibilité),

    · augmentation du volume des seins,

    · galactorrhée (écoulement de lait par le mamelon en dehors des périodes normales d'allaitement).

Très rare (peut affecter jusqu’à 1 patient sur 10 000)

    · possibilité de modifications du bilan sanguin (éosinophilie, leucopénie, thrombopénie, agranulocytose) pouvant se traduire par une fièvre inexpliquée, des signes d'infection ou des saignements de nez ou des gencives. Contactez alors rapidement votre médecin,

    · réactions allergiques graves,

    · troubles de la diurèse dus à une sécrétion inappropriée d'hormone antidiurétique (ADH),

    · glaucome (élévation brutale de la pression dans l’œil),

    · troubles cardiaques (troubles de la conduction cardiaque),

    · maladie du muscle cardiaque (cardiomyopathie),

    · pneumonie allergique (pneumonite) avec ou sans un taux élevé d’éosinophiles dans le sang,

    · maladies graves du foie (hépatites), avec ou sans jaunisse,

    · boutons rouges ou violets sur la peau (purpura),

    · gonflement par accumulation de liquides (local ou généralisé),

    · perte de cheveux (alopécie),

    · fièvre très élevée (hyperpyrexie),

    · modifications da la quantité d’urine (rétention urinaire),

    · électroencéphalogramme anormal.

Fréquence indéterminée (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

    · idées suicidaires ou d’auto-agressivité,

    · hallucinations, surtout si vous êtes âgé(e) ou souffrez de la maladie de Parkinson,

    · modifications dans votre perception de la réalité (dépersonnalisation), nervosité,

    · syndrome sérotoninergique (causé par une augmentation du messager naturel, la sérotonine, dans le cerveau),

    · mouvement inutile (troubles extrapyramidaux),

    · incapacité à éjaculer ou retard à l'éjaculation,

    · dysarthrie (troubles de l'articulation des mots),

    · évanouissement (syncope),

    · diminution du tonus musculaire (hypotonie),

    · augmentation du tonus musculaire (hypertonie),

    · syndrome malin des neuroleptiques (les symptômes comprennent une fièvre élevée, de la confusion, une rigidité musculaire, une pression sanguine variable, des sueurs, et une augmentation du rythme cardiaque),

    · douleurs abdominales, iléus paralytique,

    · hyperpigmentation,

    · électrocardiogramme anormal, allongement de l’intervalle QT à l’électrocardiogramme,

    Une augmentation du risque de fractures osseuses a été observée principalement chez des patients de plus de 50 ans prenant ce type de médicaments.

Autres effets indésirables que vous pourriez ressentir

    · une réaction de sevrage avec les effets indésirables suivants : nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhée, insomnie, maux de tête, nervosité, anxiété, surviennent fréquemment à l'arrêt brutal du traitement ou lors de la réduction de la dose (voir rubrique 3 « CLOMIPRAMINE SANDOZ 75 mg, comprimé pelliculé sécable »),

    Si vous êtes âgé(e), vous pouvez être plus sensible aux effets secondaires, surtout la nuit, et surtout si vous avez la maladie de Parkinson.

Déclaration des effets secondaires

Liste des effets indésirables possibles :

AngoisseTroubles de l'appétitConfusConstipationDélireEczéma allergiqueDiarrhéePerturbation du goûtTrouble de l'oreilleÉruption cutanéePerte d'énergieMal de têteHyperhidroseHypotension orthostatiqueDilatation des pupillesMyoclonieMal au coeurNerveux/nerveusePalpitationsParesthésieDémangeaisonsConvulsionsTrouble de la peauTrouble du sommeilTachycardie sinusaleBruits dans la têteTremblementUrticaireVascularite SAITête qui tourneVomiAgitationDéfaut d'accommodationIncapacitéAppétit augmentéDésorienté(e)Troubles de la mémoireHypomanieGain pondéral anormalManieYeux troublesBouffée de chaleurSyndrome sérotoninergiqueAffections oculaires NCATrouble de la libidoInsomnieTransaminasesSomnolence