Notice médicament

information medicament

BECOZYME, comprimé enrobé

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : – VITAMINES. (A: Appareil digestif et métabolisme).- code ATC : A11EA

Ce médicament est indiqué dans les états de fatigue passagers.

Que contient ce médicament ?

calcium (pantothénate de)

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

RESERVE A L'ADULTE.

2 à 4 comprimés par jour.

Mode d’administration

Voie orale.

Les comprimés sont à avaler avec un peu d’eau.

Durée du traitement

NE PAS UTILISER PLUS DE 4 SEMAINES DANS AVIS MEDICAL.

Si vous avez pris plus de Becozyme, comprimé enrobé que vous n’auriez dû

Un surdosage n’est pas attendu aux posologies préconisées, d’autant plus que tous les cas rapportés étaient associés à la prise concomitante de préparations mono ou poly-vitaminées à fortes doses.

Les symptômes de surdosage peuvent être une confusion, des troubles gastro-intestinaux (tels que constipation, diarrhée, nausées et vomissements

En cas d’apparition de tels symptômes, interrompre le traitement et consulter un médecin.

Si vous oubliez de prendre Becozyme, comprimé enrobé

Sans objet.

Si vous arrêtez de prendre Becozyme, comprimé enrobé

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables ont été rapportés avec une fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

    · Troubles digestifs : douleurs abdominales, nausées, vomissements, constipations et diarrhées

    · Manifestations allergiques : asthme, réactions modérées affectant la peau, les voies respiratoires, le tractus gastro-intestinal, et/ou le système cardiovasculaire. Les symptômes peuvent inclure les rashs, l’urticaire (éruption cutanée identique à celle provoquée par la piqûre d'ortie), un œdème facial (brusque gonflement), prurit, respiration sifflante, érythème, détresse cardio-respiratoire, et des réactions sévères incluant les chocs anaphylactiques. Dans le cadre d’un épisode de type allergique, le traitement doit être immédiatement arrêté et un professionnel de santé doit être consulté.

    · Maux de tête