Notice médicament

information medicament

RIVASTIGMINE MYLAN 3 mg, gélule

À quoi sert ce médicament ?

Classe pharmacothérapeutique : psychoanaleptiques, anticholinesterasiques - code ATC : N06DA03

La substance active de ce médicament est la rivastigmine.

La rivastigmine appartient à une classe de substances appelées « inhibiteurs de la cholinestérase ». Chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou de démence liée à la maladie de Parkinson, la disparition de certaines cellules nerveuses au niveau du cerveau entraîne des taux faibles du neurotransmetteur appelé acétylcholine (une substance qui permet aux cellules nerveuses de communiquer entre elles). La rivastigmine agit en bloquant les enzymes responsables de la destruction de l’acétylcholine : l’acétylcholinestérase et la butylcholinestérase. En bloquant ces enzymes, la rivastigmine permet d’augmenter les taux d’acétylcholine dans le cerveau, contribuant ainsi à diminuer les symptômes de la maladie d’Alzheimer et ceux de la démence liée à la maladie de Parkinson.

Ce médicament est utilisé pour le traitement des patients atteints de formes légères à modérément sévères de la maladie d’Alzheimer, une maladie du cerveau qui affecte progressivement la mémoire, la capacité intellectuelle et le comportement. Ce médicament peut aussi être utilisé pour le traitement de la démence légère à modérée chez les patients adultes atteints de la maladie de Parkinson.

Que contient ce médicament ?

rivastigmine

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Comment débuter le traitement

Votre médecin vous dira quelle dose de ce médicament vous devez prendre.

    · Le traitement débute habituellement à de faibles doses.

    · Votre médecin augmentera progressivement les doses en fonction de votre réponse au traitement.

    Votre médecin évaluera régulièrement si le médicament est efficace pour vous. Il surveillera également votre poids durant la période où vous prendrez ce traitement.

    Si vous n’avez pas pris ce médicament pendant trois jours, ne reprenez pas votre traitement avant d’en avoir parlé à votre médecin.

Prendre votre traitement

    · Avertissez votre soignant que vous prenez RIVASTIGMINE MYLAN.

    · Si vous voulez que le traitement soit efficace, prenez-le tous les jours.

    · Prenez RIVASTIGMINE MYLAN deux fois par jour, le matin et le soir, avec les aliments.

    · Avalez les gélules avec une boisson.

    Quels sont ses effets indésirables possibles ?

    Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Il est possible que vous présentiez plus d’effets indésirables lorsque vous commencez à prendre ce médicament ou lors de l’augmentation de votre dose. Généralement, les effets indésirables disparaissent progressivement au fur et à mesure que votre corps s’accoutume au médicament.

    Si l’un des effets indésirables graves suivants apparaît, prévenez votre médecin ou consulter immédiatement un médecin :

    Rare (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000)

      · Crises convulsives (convulsions)

      · Douleurs thoraciques s’aggravant avec l’effort

      · Ulcères d’estomac ou des intestins

    Très rare (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000)

      · Inflammation du pancréas – les signes incluent des douleurs importantes du haut de l’estomac, associées fréquemment à un mal au cœur (nausées) et des vomissements

      · Aggravation d’une maladie de Parkinson ou apparition de symptômes similaires – tels que rigidité musculaire, difficulté à réaliser des mouvements

      · Troubles du rythme cardiaque comme accélération ou ralentissement des battements du cœur

      · Saignements gastro-intestinaux – présence de sang dans les selles ou lors de vomissements

    Fréquence indéterminée (fréquence ne pouvant être estimée sur la base des données disponibles).

      · Vomissements violents qui peuvent conduire à une rupture du conduit reliant votre bouche à votre estomac (œsophage)

      Les autres effets indésirables :

      Très fréquent (peut affecter plus de 1 personne sur 10)

      · Sensation de vertiges

      · Perte d’appétit

      Fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

      · Anxiété

      · Sueurs

      · Maux de tête

      · Brûlures d’estomac

      · Perte de poids

      · Douleurs d’estomac

      · Sensation d’agitation

      · Somnolence

      · Sensation de fatigue ou d’affaiblissement

      · Sensation de malaise général / se sentir malade

      · Tremblements ou sensation de confusion

      Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

      · Dépression

      · Difficulté à s’endormir

      · Évanouissement ou chute accidentelle

      Rare (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1 000)

      Très rare (peut affecter jusqu’à 1 patient sur 10É000)

      · Élévation de la tension artérielle

      · Infection urinaire

      · Vision de choses qui n’existent pas (hallucinations)

      Fréquence indéterminée (fréquence ne pouvant être estimée sur la base des données disponibles).

      · Agressivité, sensation d’impatience

      · Battements du cœur irréguliers

      · Perte importante de liquide (déshydratation)

      · Démangeaisons

      Fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

      Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

      Fréquence indéterminée (fréquence ne pouvant être estimée sur la base des données disponibles)

      Autres effets indésirables possibles

      Très fréquent (peut affecter plus de 1 personne sur 10)

      · Tremblements

      Fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

      · Diarrhée

      · Étourdissement

      · Sensation d’impatience

      · Ralentissement des battements du cœur

      · Élévation de la tension artérielle

      · Difficulté à s’endormir

      · Vision de choses qui n’existent pas (hallucinations)

      · Dépression

      · Hypersécrétion de salive et déshydratation

      Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

      · Contrôle inadéquat des mouvements

      Des effets indésirables supplémentaires ont été rapportés avec les dispositifs transdermiques de rivastigmine et peuvent se produire avec les gélules :

      Fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10)

      · Fièvre

      · Confusion sévère

      · Appétit diminué

      Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100)

      Fréquence indéterminée (fréquence ne pouvant être estimée sur la base des données disponibles)

      Liste des effets indésirables possibles :

      Douleur abdominaleAngoisseTroubles de l'appétitAsthénieConfusDéshydratationDépressionDiarrhéeDyskinésieIndigestionPerte d'énergieMal de têteHypertensionMal au coeurNerveux/nerveuseCauchemarMaladie de ParkinsonSalive augmentéeTrouble de la peauTremblementTête qui tourneVomiAgitationChuteSous-activitéSe sent très malMouvement ralentiHallucination visuelleDémarche parkinsonienneFréquence cardiaque basseAnorexie mentale et boulimieTroubles de la marcheInsomniePerte de poidsSomnolence