Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

DOXAZOSINE VIATRIS LP 4 mg, comprimé à libération prolongée

À quoi sert ce médicament ?

DOXAZOSINE VIATRIS L.P. 4 mg, comprimé à libération prolongée appartient à la classe des alpha-bloquants.

DOXAZOSINE VIATRIS L.P. 4 mg, comprimé à libération prolongée est préconisé dans le traitement des symptômes de l'hypertrophie (augmentation de volume) bénigne de la prostate.

DOXAZOSINE VIATRIS L.P. 4 mg, comprimé à libération prolongée améliore l'évacuation d'urine en diminuant le tonus musculaire de la prostate et au niveau du col de la vessie.

Que contient ce médicament ?

doxazosine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 30%

Prix: 6.71

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Sauf si votre médecin vous l'a prescrit autrement, la dose habituelle initiale est d'un comprimé à 4 mg par jour.

Si nécessaire, la dose peut être augmentée à 2 comprimés à 4 mg par jour ou un comprimé à 8 mg par jour selon la réponse du patient au traitement.

Utilisation chez les sujets âgés

Aucun ajustement posologique n'est recommandé chez les sujets âgés.

Utilisation chez les patients souffrant d'insuffisance rénale

Aucun ajustement posologique n'est recommandé chez les patients souffrant d'insuffisance rénale.

Utilisation chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique (altération du fonctionnement du foie)

En raison du manque de données, l'utilisation de ce médicament chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique sévère n'est pas recommandée (voir la rubrique « Avertissements et précautions »).

Vous ne devez ni croquer, ni couper, ni écraser les comprimés. Les comprimés de DOXAZOSINE VIATRIS L.P. doivent être avalés en entier avec une quantité suffisante de liquide (de préférence un verre d'eau).

La substance active de DOXAZOSINE VIATRIS L.P. est entourée d'un enrobage, spécialement conçu pour libérer lentement le principe actif, sans être gêné par la digestion. En conséquence, l'enveloppe vide du comprimé est éliminée du corps. Ne vous inquiétez pas si vous remarquez parfois dans vos selles quelque chose qui ressemble à un comprimé.

Votre médecin décidera de la durée de votre traitement. Aucune durée particulière n'est définie.

Si vous avez l'impression que l'effet de DOXAZOSINE VIATRIS L.P. 4 mg, comprimé à libération prolongée est trop fort ou trop faible, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous avez pris plus de DOXAZOSINE VIATRIS L.P. 4 mg, comprimé à libération prolongée que vous n'auriez dû

Un surdosage important avec DOXAZOSINE VIATRIS L.P. peut conduire à une chute marquée et permanente de la pression artérielle. Les signes de surdosage peuvent être des étourdissements, des battements rapides du cœur ou des flushs (rougeur brusque du visage).

Consultez immédiatement un médecin en cas de suspicion de surdosage. Allongez-vous et surélevez les pieds. D'autres mesures pourront être prises par un médecin si nécessaire.

Si vous oubliez de prendre DOXAZOSINE VIATRIS L.P. 4 mg, comprimé à libération prolongée

Si vous avez pris une dose plus faible de DOXAZOSINE VIATRIS L.P. que vous n'auriez dû, ou si vous avez oublié une dose, ne prenez pas la dose oubliée et continuez votre cycle de traitement normalement. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre DOXAZOSINE VIATRIS L.P. 4 mg, comprimé à libération prolongée

N'arrêtez pas de prendre DOXAZOSINE VIATRIS L.P. de vous-même car cela pourrait entraîner une augmentation ou une réapparition des symptômes de l'hypertrophie bénigne de la prostate.

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Fréquents (pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 10)

Infections de l'appareil respiratoire, infections de l'appareil urinaire, étourdissements, maux de tête, envie de dormir prononcée (somnolence), vertiges, battements du cœur gênants (palpitations), accélération des battements du cœur (tachycardie), pression artérielle basse, chute de la pression artérielle lors du passage de la position couchée à la position debout, bronchite, toux, dyspnée (difficultés respiratoires), rhinite (rhume), douleurs abdominales, digestion difficile (dyspepsie), sécheresse de la bouche, nausées, démangeaisons, douleurs dorsales, douleurs musculaires, inflammation de la vessie (cystite), incontinence urinaire, sensation de faiblesse, douleurs thoraciques, syndrome pseudo-grippal, œdèmes périphériques (gonflement des bras et des jambes).

Peu fréquents (pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 100)

Réactions allergiques médicamenteuses, perte de l'appétit (anorexie), goutte, augmentation de l'appétit, anxiété, dépression, insomnie (difficultés à dormir), accident vasculaire cérébral, diminution de la sensibilité cutanée (hypœsthésie), brève perte de conscience (syncope), tremblements, bourdonnements d'oreille, sensation de serrement dans la poitrine (angine de poitrine), infarctus du myocarde (crise cardiaque), saignements de nez, constipation, diarrhée, flatulence (météorisme), vomissements, inflammation gastro-intestinale (gastro-entérite), rash cutané, douleurs articulaires, difficulté pour uriner, sang dans les urines, augmentation de la fréquence des urines, impuissance, douleurs, gonflement du visage, anomalies des paramètres hépatiques, prise de poids.

Rare (pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 1 000)

Blocage des voies digestives.

Très rares (pouvant toucher jusqu’à 1 personne sur 10 000)

Diminution du nombre de globules blancs du sang (leucopénie), diminution du nombre de plaquettes du sang (thrombocytopénie), agitation, nervosité, sensations vertigineuses lors du passage de la position couchée à la position debout, fourmillements (paresthésie), vision trouble, ralentissement du rythme cardiaque, rythme cardiaque irrégulier, flush (rougeur brusque du visage), gêne respiratoire (bronchospasme), diminution de la sécrétion de bile (cholestase), inflammation du foie, jaunisse, perte de cheveux, « bleus » ou petites taches rouges sur la peau (purpura), urticaire, crampes musculaires, faiblesse musculaire, troubles de la miction (action d'uriner), envie d'uriner plus la nuit que le jour (nycturie), augmentation du volume urinaire (polyurie), développement bénin des glandes mammaires (gynécomastie), fatigue, sensation de malaise.

Erection du pénis douloureuse et prolongée. Consultez immédiatement un médecin.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Orgasme sans éjaculation chez l'homme (éjaculation rétrograde), complications lors d'une intervention chirurgicale oculaire (voir la rubrique « Avertissements et précautions »).

Déclaration des effets secondaires

Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr

Les effets indésirables :

PA basseHypotension orthostatiqueMal au coeurNerveux/nerveusePalpitationsDémangeaisonsInfection respiratoireRhiniteTrouble de la peauAccélération cardiaqueDouleur abdominaleAsthénieMal de dosBronchiteDouleur dans la poitrineTouxInflammation de la vessieSensation vertigineuseIndigestionRespiration difficileTrouble de l'oreilleMal de têteIncontinence d'urineTête qui tourneOedème périphériqueMal musculaireAffections respiratoires NCAInfestationSomnolenceInfection