Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

VISIPAQUE 320 mg d'I/mL, solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est uniquement à usage diagnostique.

Ce médicament est un produit de contraste radiologique iodé (propriétés opacifiantes).

Il vous a été prescrit en vue d'un examen radiologique.

Que contient ce médicament ?

iode

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 7.78

Comment le prendre ?

Posologie

La dose injectée, qui peut varier selon le type d'examen, la technique utilisée mais aussi selon votre poids, votre débit cardiaque et votre état général, est strictement déterminée par le médecin.

Mode et voie d’administration

Solution injectable par voie intra vasculaire, intracavitaire et intrathécale.

Administrable par voie orale ou rectale.

Si vous avez utilisé plus de VISIPAQUE 320 mg d’I/mL, solution injectable que vous n’auriez dû

Sans objet.

Si vous oubliez d’utiliser VISIPAQUE 320 mg d’I/mL, solution injectable

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser VISIPAQUE 320 mg d’I/mL, solution injectable

Sans objet.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Des réactions d’hypersensibilité (réactions allergiques) parfois d’issue fatale ont été rapportées avec VISIPAQUE.

Ces réactions d’hypersensibilité peuvent se présenter sous la forme de :

    · réactions immédiates avec démangeaisons (prurit), rougeur de la peau (érythème), urticaire localisée ou étendue, angio-œdème (gonflement du visage ou des muqueuses), éruption cutanée,

    · réactions retardées au niveau de la peau telles que eczéma, éruptions de la peau (maculo-papuleuse, dermatite bulleuse ou exfoliante, exanthème pustuleux aigu généralisé), rougeurs (érythème polymorphe), syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse avec éosinophilie et symptômes systémiques, et de façon exceptionnelle syndrome de Lyell ou de Stevens-Johnson (atteinte importante de la peau avec lésions à type de cloques), qui peuvent menacer le pronostic vital,

    · manifestations respiratoires : toux, rhinite, éternuements, irritation de la gorge, sensation de gorge serrée, difficultés à respirer, spasme des bronches, œdème du larynx, œdème du pharynx, œdème pulmonaire non cardiogénique, arrêt respiratoire,

    · manifestations cardio-vasculaires : bouffées vasomotrices, vertiges, malaise, accélération (tachycardie) ou ralentissement (bradycardie) des battements du cœur, arrêt cardiaque, infarctus du myocarde, arrêt cardio-respiratoire, palpitations,

    · Autres manifestations : nausées, vomissements, douleurs abdominales.

D'autres effets indésirables peuvent être :

    · Cardiovasculaires, neurosensoriels cérébraux (encéphalopathie) de courte durée pouvant se manifester par une perte de mémoire, des hallucinations, une confusion, difficultés de vision, perte de vision, convulsions, perte de coordination, perte de mouvement d’un côté du corps, problème d’élocution et perte de conscience.

    · Digestifs, rénaux, respiratoires, oculaires, thyroïdiens, psychiatriques, musculo-squelettiques, effets indésirables au niveau du site d’injection (douleur, gonflement généralement sans gravité et transitoires, thrombophlébite locale), en cas de diffusion du produit en dehors des vaisseaux une inflammation locale voire une nécrose de la peau peuvent être observées.

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

Éruption cutanéeAllergieSymptômes de nausées et vomissementsDémangeaisonsUrticaire