Notice médicament

information medicament

IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide

À quoi sert ce médicament ?

L’ibuprofène appartient à un groupe de médicaments appelés anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ces médicaments agissent en modifiant la manière dont l’organisme répond à la douleur, à l’inflammation et à une température corporelle élevée.

IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide est utilisé pour le traitement de courte durée des douleurs légères à modérées telles que maux de tête, douleurs dentaires, règles douloureuses, de la fièvre et des douleurs liées aux rhumes et à la grippe.

En outre, IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide est également utilisé, sur avis médical, pour soulager les douleurs postopératoires et la crise de migraine légère à modérée (avec ou sans aura).

IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide est destiné aux adultes et aux adolescents à partir de 40 kg (âgés de 12 ans et plus).

Que contient ce médicament ?

ibuprofène

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Pour atténuer les symptômes, la dose efficace la plus faible devra être utilisée pendant la durée la plus courte possible. Si vous avez une infection et que les symptômes (tels que fièvre et douleur) persistent ou qu’ils s’aggravent, consultez immédiatement un médecin (voir rubrique 2).

Voie orale.

Avant de l’ouvrir, malaxez le sachet pour bien en mélanger le contenu tel qu’indiqué sur la figure suivante :

IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide peut être administré directement sans eau ou dilué dans de l’eau.

Ce produit est destiné à une utilisation de courte durée uniquement.

La dose recommandée est :

Adultes et adolescents à partir de 40 kg (âgés de 12 ans et plus)

La dose initiale est de 1 sachet d’IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide et par la suite, si nécessaire, de 1 sachet d’IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide toutes les six heures.

Attendez au moins 6 heures entre deux prises.

Ne prenez pas plus de 3 sachets d’IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable édulcorée au maltitol liquide par jour.

Enfants et adolescents

IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide n’est pas destiné aux adolescents de moins de 40 kg ni aux enfants âgés de moins de 12 ans.

Si vous avez pris plus d’IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide que vous n’auriez dû

Demandez immédiatement une assistance médicale en cas de surdosage ou d’ingestion accidentelle de sachets par un enfant.

Si vous avez pris plus d’IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 200 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide que vous n'auriez dû, ou si des enfants ont pris le médicament accidentellement, contactez toujours un médecin ou l'hôpital le plus proche afin d'obtenir un avis sur le risque et des conseils sur les mesures à prendre.

Les symptômes peuvent inclure nausées, douleurs abdominales, vomissements (pouvant contenir des traces de sang), maux de tête, bourdonnements dans les oreilles, confusion et de mouvements oculaires instables. À fortes doses, les symptômes suivants ont été signalés : somnolence, douleur thoracique, palpitations, perte de conscience, convulsions (principalement chez les enfants), faiblesse et étourdissements, sang dans les urines, sensation de froid corporel et problèmes respiratoires.

Si vous oubliez de prendre IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide

Si vous avez oublié de prendre votre dose, ne prenez pas plus que la dose habituelle recommandée lors de votre prochaine dose.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables peuvent être réduits en prenant la dose la plus faible pendant la durée la plus courte nécessaire pour soulager les symptômes. Vous pourriez présenter l’un des effets indésirables connus des AINS. Si c’est le cas, ou si vous avez des inquiétudes, arrêtez de prendre ce médicament et parlez-en à votre médecin dès que possible.

Les personnes âgées utilisant ce produit ont un risque plus important de développer des problèmes associés aux effets indésirables.

En ce qui concerne les effets indésirables suivants, il faut prendre en considération le fait qu’ils sont essentiellement dépendants de la dose et varient d’un patient à l’autre.

Arrêtez la prise de ce médicament et demandez immédiatement une assistance médicale si vous développez :

    · des signes de saignement intestinal tels que : douleur sévère de l’abdomen, selles noires et goudronneuses, si vous vomissez du sang ou des particules sombres ressemblant à des grains de café.

    · des signes de réaction allergique très rare mais grave, tels que respiration sifflante ou essoufflement inexpliqué, gonflement du visage, de la langue ou de la gorge, difficultés à respirer, accélération des battements de cœur, baisse de la pression artérielle entraînant un choc. Cela peut arriver même lors de la première utilisation de ce médicament. Si vous observez l’un de ces symptômes, appelez immédiatement un médecin.

    · des réactions graves de la peau telles que des éruptions cutanées couvrant tout le corps, la peau qui pèle ou qui s’écaille, ou la formation de cloques (par ex. syndrome de Stevens-Johnson, érythème multiforme, nécrolyse épidermique toxique/syndrome de Lyell).

    Prévenez votre médecin si vous présentez l’un des effets indésirables suivants, si ces effets s’aggravent ou si vous observez des effets non mentionnés.

Fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

    · Problèmes gastriques, tels que brûlures d’estomac, maux d’estomac, nausées, vomissements, flatulences (gaz), diarrhée, constipation et pertes de sang légères au niveau de l’estomac et/ou des intestins pouvant entraîner de l’anémie dans des cas exceptionnels.

Peu fréquent (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

    · Inflammation de l’estomac, exacerbation de colite et maladie de Crohn.

    · Perturbations du système nerveux central, telles que maux de tête, étourdissements, insomnie, agitation, irritabilité ou fatigue.

    · Ulcères gastro-intestinaux avec possibilité de saignement ou de perforation.

    · Ulcères de la bouche et/ou gonflement et irritation de la bouche.

    · Réactions d’hypersensibilité avec éruptions cutanées et démangeaisons, et crises d’asthme (pouvant s’accompagner d’une chute de la pression artérielle). Dans ce cas, il faut prévenir un médecin et arrêter de prendre IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide.

    · Rashs variés.

Rare (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 1000) :

    · Acouphènes (bourdonnements dans les oreilles).

    · Inflammation de la vessie.

    · Inflammation de la muqueuse nasale.

    · Sécheresse oculaire.

    · Augmentation de la fréquence urinaire, sang dans les urines.

    · Rougeur de la peau et peau qui pèle, réactions cutanées à la lumière du soleil.

    · Augmentation de la concentration d’acide urique dans le sang, augmentation de la concentration d’urée dans le sang.

    · Diminution du nombre de globules rouges.

    · Une douleur dans les flancs et/ou l’abdomen, du sang dans les urines et de la fièvre peuvent être des signes de lésion aux reins (nécrose papillaire).

Très rare (peut affecter jusqu’à 1 personne sur 10 000) :

    · Inflammation de l’œsophage ou du pancréas, occlusions intestinales.

    · Dans des cas exceptionnels, des infections cutanées sévères et des complications des tissus mous peuvent survenir pendant une infection par la varicelle.

    · Diminution de l’excrétion d’urine, oedèmes (en particulier chez les patients ayant une pression artérielle élevée ou une atteinte de la fonction rénale) et urine trouble (syndrome néphrotique) ; maladie inflammatoire des reins (néphrite interstitielle) pouvant entraîner une insuffisance rénale aiguë. Si l’un des symptômes susmentionnés survient ou si vous vous sentez vraiment mal, arrêtez de prendre IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide et consultez immédiatement votre médecin car il pourrait s’agir des premiers signes de lésion des reins ou d’insuffisance rénale.

    · Problèmes de production des cellules sanguines (les premiers signes sont fièvre, mal de gorge, ulcères buccaux superficiels, symptômes pseudo-grippaux, épuisement sévère, saignement du nez et de la peau, bleus inexpliqués ou inhabituels). Dans de tels cas, arrêtez immédiatement le traitement et consultez un médecin. Ne pas utiliser d’antalgiques ou de médicaments pour diminuer la fièvre (antipyrétiques) en automédication.

    · Réactions psychotiques et dépression.

    · Aggravation de l’inflammation due à une infection (par ex. fasciite nécrosante). Si des signes d’infection apparaissent ou s’aggravent pendant l’utilisation d’IBUPROFENE BIOGARAN CONSEIL 400 mg, suspension buvable en sachet édulcorée au maltitol liquide, parlez-en à votre médecin sans délai.

    · Oedèmes, pression artérielle élevée, palpitations, insuffisance cardiaque, crise cardiaque.

    · Problèmes au foie ou inflammation du foie. Insuffisance hépatique ou lésions hépatiques, en particulier lors d’une utilisation de longue durée, se manifestant par un jaunissement de la peau et des yeux, des selles décolorées et des urines foncées.

    · Très rarement, des symptômes de méningite aseptique avec raideur de la nuque, maux de tête, nausées, vomissements, fièvre ou altération de la conscience ont été observés lors de l’utilisation d’ibuprofène. Les patients ayant des troubles auto-immuns (LED, connectivite mixte) sont plus susceptibles d’être affectés. Contactez immédiatement un médecin si cela se produit.

    · Jaunisse (jaunissement de la peau et/ou du blanc des yeux), lésion hépatique grave.

    · Diminution de la quantité d’hémoglobine (pigment transporteur d’oxygène) dans le sang.

    · Inflammation des vaisseaux sanguins.

    · Perte de cheveux (alopécie).

Fréquence indéterminée (la fréquence ne peut être estimée sur la base des données disponibles) :

    · Déficience auditive.

    · Rétention d’eau, diminution de l’appétit.

    · Asthme, obstruction du larynx, contraction spasmodique du muscle lisse des bronches, comme cela se produit en cas d’asthme ou d’arrêt respiratoire, respiration difficile ou laborieuse.

    · Une réaction cutanée sévère appelée syndrome d'hypersensibilité (en anglais : DRESS syndrome) peut survenir. Les symptômes d'hypersensibilité sont : éruption cutanée, fièvre, gonflement des ganglions lymphatiques et augmentation des éosinophiles (un type de globules blancs).

    Des médicaments tels que celui-ci peuvent être associés à une légère augmentation du risque de crise cardiaque (infarctus du myocarde) ou d’accident vasculaire cérébral.

Liste des effets indésirables possibles :

Douleur abdominaleConstipationDiarrhéeIndigestionGazHémorragie gastro-intestinaleMal au coeurDouleurVomiPerforation