Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

PROSTINE E2 1 mg/3 g, gel vaginal

À quoi sert ce médicament ?

PROSTINE E2 1 mg/3 g, gel vaginal, est indiqué dans le déclenchement du travail (maturation et/ou dilatation du col de l'utérus) lorsque la grossesse est à terme ou proche du terme.

Dans cette indication, l'utilisation de la dinoprostone pour maturer le col avant l'induction standard, améliore le déroulement du déclenchement et du travail obstétrical.

Ce médicament se présente sous forme d’un gel, administré par voie intravaginale.

Que contient ce médicament ?

dinoprostone

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou, pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin, pharmacien en cas de doute.

Ce médicament vous sera administré par voie intravaginale, en secteur hospitalier uniquement. Il vous sera administré par un professionnel qualifié dans un hôpital ou une clinique où des dispositifs de surveillance pour vous et votre bébé sont disponibles.

Posologie

Une dose initiale de 1 mg vous sera administrée dans le cul de sac vaginal postérieur.

Après 6 heures, une deuxième dose de 1 ou 2 mg de PROSTINE E2 gel vaginal, peut vous être administrée selon les besoins, c’est-à-dire :

    · qu’en l’absence de réponse à la dose initiale de 1 mg, on administrera une dose supplémentaire de 2 mg.

    · alors qu’une dose supplémentaire de 1 mg sera recommandée pour accroître une réponse à la dose initiale de 1 mg.

En cas de contact de PROSTINE E2 gel vaginal avec la peau, il faut éliminer immédiatement le produit par un lavage abondant à l’eau et au savon.

Si vous avez utilisé plus de PROSTINE E2 1 mg/3 g, gel vaginal que vous n’auriez dû

Votre médecin évacuera le gel et vous demandera de vous mettre en position latérale semi-assise.

Si vous oubliez d’utiliser PROSTINE E2 1 mg/3 g, gel vaginal

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser PROSTINE E2 1 mg/3 g, gel vaginal

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants ont été rapportés chez la mère :

    · Des réactions allergiques,

    · Des nausées, vomissements et diarrhées,

    · Des douleurs au niveau du dos,

    · Des anomalies de contraction de l’utérus (augmentation de leur fréquence, de leur importance, et de leur durée) et des ruptures de la paroi utérine,

    · Des sensations de brûlure au niveau de la vulve et du vagin,

    · De la fièvre,

    · Des cas de coagulation intra-vasculaire disséminée ont également été observés.

Des effets indésirables ont également été rapportés chez le fœtus et/ou le nouveau-né :

    · Des modifications du rythme cardiaque du fœtus pendant le travail et une souffrance du fœtus avant délivrance, pouvant être fatals,

    · Une dépression respiratoire du nouveau-né.

    · Mort fœtale, mort à la naissance et mort du nouveau-né (mort néonatale) ; particulièrement à la suite d'événements graves tels qu’une déchirure de l'utérus. La fréquence de ces évènements n’est pas connue.

Déclaration des effets secondaires