Notice médicament

information medicament

ALUNBRIG 90 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce médicament ?

La substance active d’Alunbrig est le brigatinib, c’est un type de médicament anticancéreux appelé

inhibiteur de kinase. Alunbrig est utilisé pour traiter les adultes atteints de formes avancées d’un cancer du poumonappelé cancer bronchique non à petites cellules. Il est administré aux patients dont

le cancer du poumon présente une anomalie au niveau du gène appelé ALK (anaplastic lymphoma kinase ).

Mécanisme d’action d’Alunbrig

Le gène anormal produit une protéine appelée kinase qui stimule la croissance des cellules

cancéreuses. Alunbrig bloque l’action de cette protéine et ralentit ainsi la croissance et la prolifération du cancer.

Que contient ce médicament ?

brigatinib

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 2836.26

Comment le prendre ?

Veillez toujours à prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou votre pharmacien en cas de doute.

La dose recommandée est de

Un comprimé de 90 mg une fois par jour pendant les 7 premiers jours, puis un comprimé de 180 mg une fois par jour. Ne modifiez pas la dose sans en parler à votre médecin. Votre médecin pourrait avoir besoin d’adapter

votre dose en fonction de vos besoins et cela pourrait nécessiter l’utilisation d’un comprimé de 30 mg pour atteindre la nouvelle dose recommandée.

Kit d’initiation de traitement

Au début de votre traitement par Alunbrig, votre médecin peut vous prescrire un kit d’initiation de traitement.

Mode d’administration

Prenez Alunbrig une fois par jour au même moment chaque jour.

Avalez les comprimés en entier avec un verre d’eau. Les comprimés ne doivent pas être écrasés ou dissouts.

Alunbrig peut être pris pendant ou en dehors des repas.

Si vous vomissez après la prise d’Alunbrig, ne prenez pas d’autres comprimés avant la dose suivante prévue.

Veillez à ne pas avaler la capsule de dessiccant du flacon.

Si vous avez pris plus d’Alunbrig que vous n'auriez dû

Si vous avez pris plus de comprimés que la dose recommandée, signalez-le immédiatement à votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre Alunbrig

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oubliée de prendre. Prenez votre dose suivante à l’heure habituelle.

Si vous arrêtez de prendre Alunbrig

N’arrêtez pas de prendre Alunbrig sans en parler à votre médecin.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous remarquez l’un des effets secondaires graves suivants,

signalez-le immédiatement à votre médecin ou votre pharmacien :

Très fréquent (pouvant affecter plus d'1 personne sur 10) :

pression artérielle élevée

Si vous présentez des symptômes tels que des maux de tête, des sensations vertigineuses, la vision trouble, des douleurs dans la poitrine ou un essoufflement, signalez-le à votre médecin.

problèmes de vue Si des troubles visuels tels que flash lumineux, une vision troublée ou une sensibilité à la

lumière apparaissent, signalez-le à votre médecin. Votre médecin pourrait avoir besoin d’interrompre votre traitement par Alunbrig et vous adresser à un ophtalmologiste.

augmentation des taux de créatine phosphokinase dans les examens sanguins – peut

évoquer des lésions musculaires, notamment du cœur. Veuillez signaler toute douleur, sensibilité ou faiblesse musculaire inexpliquée à votre médecin.

augmentation des taux sanguins d’amylase ou de lipase dans les examens sanguins – peut

évoquer une inflammation du pancréas Si vous présentez des douleurs abdominales hautes, si ces douleurs s’aggravent avec la

consommation d’aliments et irradient dans le dos, si vous perdez du poids ou souffrez de nausées, signalez-le à votre médecin.

augmentation des taux sanguins d’enzymes hépatiques (aspartate aminotransférase, alanine aminotransférase) dans les examens sanguins - peut évoquer une atteinte du foie. Si

vous avez des douleurs du côté droit de votre estomac, si votre peau ou le blanc de vos yeux deviennent jaunes ou si vos urines deviennent sombres, signalez-le à votre médecin.

augmentation du taux sanguin de sucres Si vous présentez une sensation de faim ou de soif plus importante que d’habitude, un besoin

plus fréquent d’uriner que d’habitude, si vous avez mal au ventre, si vous vous sentez faible ou fatigué(e) ou confus(e), signalez-le à votre médecin.

Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

inflammation pulmonaire

En cas d’apparition ou d’aggravation de problèmes pulmonaires ou respiratoires, tels que des douleurs dans la poitrine, de la toux et de la fièvre, en particulier au cours de la première

semaine de traitement par Alunbrig, signalez-le à votre médecin car ils pourraient évoquer de graves problèmes pulmonaires.

rythme cardiaque lent

Si vous présentez des symptômes tels que des douleurs ou une gêne dans la poitrine, un changement de votre rythme cardiaque, des étourdissements, des sensations vertigineuses ou des

évanouissements, signalez-le à votre médecin. Voir aussi rubrique 2, « Avertissements et précautions ».

Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

inflammation du pancréas susceptible de provoquer des douleurs à l’estomac sévères et persistantes, avec ou sans nausées et vomissements (pancréatite)

Les autres effets secondaires possibles sont :

Si vous remarquez l’un des effets secondaires suivants, signalez-le à votre médecin ou votre pharmacien :

Très fréquent (pouvant affecter plus d'1 personne sur 10) :

infection pulmonaire (pneumonie)

symptômes pseudo-grippaux (infection des voies respiratoires supérieures)

baisse du nombre des globules rouges (anémie)

baisse du nombre de globules blancs appelés neutrophiles et lymphocytes, dans les examens sanguins

augmentation du temps de coagulation sanguine caractérisée par un examen du temps de céphaline activée

élévation du taux d’insuline dans le sang

diminution du taux de phosphore dans le sang

diminution du taux de magnésium dans le sang

élévation du taux de calcium dans le sang

diminution du taux de sodium dans le sang

diminution du taux de potassium dans le sang

baisse de l’appétit

mal de tête

symptômes tels que engourdissement, picotements, sensation de tiraillement, faiblesse ou douleur dans les mains ou les pieds (neuropathie périphérique)

sensations vertigineuses

toux

essoufflement

diarrhée

nausée

vomissements

douleurs abdominales (ventre)

constipation

inflammation de la bouche et des lèvres (stomatite)

augmentation du taux de l’enzyme phosphatase alcaline dans le sang – peut évoquer un dysfonctionnement ou une lésion d’un organe

éruption cutanée

démangeaisons de la peau

douleur articulaire ou musculaire (y compris spasmes musculaires)

élévation du taux de créatinine dans le sang – peut évoquer une fonction rénale diminuée

fatigue

gonflement des tissus dû à un excès de fluides

fièvre

Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

diminution du taux des plaquettes dans les examens sanguins pouvant accroître le risque de saignements et favoriser l'apparition d'hématomes

difficultés à dormir (insomnie)

altération de la mémoire

modification du goût

activité électrique anormale du cœur (allongement de l’intervalle QT à l’électrocardiogramme)

rythme cardiaque rapide (tachycardie)

palpitations

sécheresse buccale

indigestion

flatulences

élévation du taux sanguin de lactate déshydrogénase – peut évoquer une dégradation des tissus

élévation du taux sanguin de bilirubine

sécheresse de la peau

sensibilité à la lumière du soleil

douleurs thoraciques musculo-squelettiques

douleurs dans les bras et les jambes

rigidité musculaire et articulaire

douleurs et gêne thoraciques

douleurs

augmentation du taux de cholestérol dans le sang

perte de poids

Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration

Liste des effets indésirables possibles :

HyperbilirubinémieHyperglycémieInsuline élevéePancréatiteTemps de céphaline activéePneumonieCréatinineDouleur thoracique (non cardiaque)Neutrophiles réduitsTroubles visuels NCADouleur abdominaleAnémieTroubles de l'appétitArticulation douloureuseDouleur dans la poitrineConstipationTouxDiarrhéeSensation vertigineuseIndigestionRespiration difficileOedèmeÉruption cutanéePerte d'énergieFièvreMal de têteCalcium sanguin augmentéHypercholestérolémieHypertensionSyndrome de carence en potassiumSodium sanguin diminuéMal au coeurNerveux/nerveuseDouleurDémangeaisonsStomatiteInfection des voies aériennes supérieuresVomiBouche sècheHypophosphatémieHypomagnésémiePeau sècheAmylaseASATMal musculaireTroubles de la mémoireLipaseFréquence cardiaque basseNumération GB diminuéeAffections oculaires NCAInsomnieInfestationInfectionCongestion pulmonaire SAITrouble nerveux périphérique SAI