Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

ALUNBRIG 90 mg, comprimé pelliculé

À quoi sert ce medicament ?

La substance active d’Alunbrig est le brigatinib, c’est un type de médicament anticancéreux appelé inhibiteur de kinase. Alunbrig est utilisé pour traiter les adultes atteints de formes avancées d’un cancer du poumon appelé cancer bronchique non à petites cellules. Il est administré aux patients dont le cancer du poumon présente une anomalie au niveau du gène appelé ALK (anaplastic lymphoma kinase ).

Mécanisme d’action d’Alunbrig

Le gène anormal produit une protéine appelée kinase qui stimule la croissance des cellules cancéreuses. Alunbrig bloque l’action de cette protéine et ralentit ainsi la croissance et la prolifération du cancer.

Que contient ce médicament ?

brigatinib

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 2836.26

Comment le prendre ?

Veillez toujours à prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou votre pharmacien en cas de doute.

La dose recommandée est de

Un comprimé de 90 mg une fois par jour pendant les 7 premiers jours, puis un comprimé de 180 mg une fois par jour.

Ne modifiez pas la dose sans en parler à votre médecin. Votre médecin pourrait avoir besoin d’adapter votre dose en fonction de vos besoins et cela pourrait nécessiter l’utilisation d’un comprimé de 30 mg pour atteindre la nouvelle dose recommandée.

Kit d’initiation de traitement

Au début de votre traitement par Alunbrig, votre médecin peut vous prescrire un kit d’initiation de traitement.

Mode d’administration

• Prenez Alunbrig une fois par jour au même moment chaque jour.

• Alunbrig peut être pris pendant ou en dehors des repas.

• Si vous vomissez après la prise d’Alunbrig, ne prenez pas d’autres comprimés avant la dose suivante prévue.

Veillez à ne pas avaler la capsule de dessiccant du flacon.

Si vous avez pris plus d’Alunbrig que vous n'auriez dû

Si vous avez pris plus de comprimés que la dose recommandée, signalez-le immédiatement à votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre Alunbrig

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oubliée de prendre. Prenez votre dose suivante à l’heure habituelle.

Si vous arrêtez de prendre Alunbrig

N’arrêtez pas de prendre Alunbrig sans en parler à votre médecin.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous remarquez l’un des effets secondaires graves suivants, signalez-le immédiatement à votre médecin ou votre pharmacien :

Très fréquent(pouvant affecter plus d'1 personne sur 10) :

• augmentation des taux sanguins d’amylase ou de lipase dans les examens sanguins – peut évoquer une inflammation du pancréas Si vous présentez des douleurs abdominales hautes, si ces douleurs s’aggravent avec la consommation d’aliments et irradient dans le dos, si vous perdez du poids ou souffrez de nausées, signalez-le à votre médecin.

• augmentation des taux sanguins d’enzymes hépatiques (aspartate aminotransférase, alanine aminotransférase) dans les examens sanguins- peut évoquer une atteinte du foie. Sivous avez des douleurs du côté droit de votre estomac, si votre peau ou le blanc de vos yeux deviennent jaunes ou si vos urines deviennent sombres, signalez-le à votre médecin.

Fréquent(pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 10) :

Peu fréquent(pouvant affecter jusqu’à 1 personne sur 100) :

• inflammation du pancréas susceptible de provoquer des douleurs à l’estomac sévères et

persistantes, avec ou sans nausées et vomissements (pancréatite)

Les autres effets secondaires possibles sont :

Si vous remarquez l’un des effets secondaires suivants, signalez-le à votre médecin ou votre pharmacien :

Très fréquent(pouvant affecter plus d'1 personne sur 10) :

• infection pulmonaire (pneumonie) • symptômes pseudo-grippaux (infection des voies respiratoires supérieures)

• nausée • vomissements

• douleurs abdominales (ventre) • constipation • inflammation de la bouche et des lèvres (stomatite)

• éruption cutanée • démangeaisons de la peau

Les effets indésirables :

Calcium sanguin augmentéHyperglycémieInsuline élevéeSodium sanguin diminuéHypophosphatémieHypomagnésémiePeau sècheAmylaseNeutrophiles réduitsLipaseNumération GB diminuéeLactate déshydrogénase sanguinePTT raccourciAnémieTroubles de l'appétitArticulation douloureuseDouleur dans la poitrineConstipationTouxDiarrhéeSensation vertigineusePerturbation du goûtIndigestionOedèmeFièvreGazHyperbilirubinémieHypercholestérolémieSyndrome de carence en potassiumGlobules blancsSyndrome du QT longMaladie des poumonsRigiditéMal au coeurNerveux/nerveuseDouleurPalpitationsTemps de céphaline activéeTrouble de la peauInfection des voies aériennes supérieuresVomiBouche sècheRéaction photosensibleASATCréatinineTroubles de la mémoireGêne thoraciqueDouleur thoracique (non cardiaque)Affections oculaires NCAInsomnieAffections respiratoires NCAPerte de poidsInfestationInfection