Notice médicament

information medicament

CETROTIDE 0,25 mg, poudre et solvant pour solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

Qu’est-ce que Cetrotide

Cetrotide contient un médicament appelé « cétrorélix ». Ce médicament empêche la libération d’un

ovule par vos ovaires (ovulation) pendant votre cycle menstruel. Cetrotide fait partie d’une classe de médicaments appelée « antagonistes de la GnRH ».

Dans quels cas Cetrotide est-il utilisé

Cetrotide est l’un des médicaments utilisés dans le cadre de « l’assistance médicale à la procréation » afin de vous aider à devenir enceinte. Il empêche la libération prématurée des ovules, car si les ovules

sont libérés trop tôt (ovulation prématurée), il est alors possible que votre médecin ne puisse pas les prélever.

Comment Cetrotide agit-il

Cetrotide bloque une hormone naturelle présente dans votre corps appelée LH-RH (« hormone de libération de l’hormone lutéinisante »).

La LH-RH contrôle une autre hormone, appelée LH (« hormone lutéinisante »).

La LH stimule l’ovulation au cours de votre cycle menstruel.

Cela signifie que Cetrotide interrompt la série de processus conduisant à la libération d’un ovule par

vos ovaires. Lorsque vos ovules sont prêts à être prélevés, un autre médicament vous sera prescrit pour déclencher leur libération (induction de l’ovulation).

Que contient ce médicament ?

cétrorélix

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 100%

Prix: 44.59

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin en cas de doute.

Comment utiliser ce médicament ?

Ce médicament s’administre uniquement par injection sous la peau (sous-cutanée) de votre ventre. Afin de réduire l’irritation cutanée, changez chaque jour de point d’injection sur votre ventre.

Votre médecin doit surveiller votre première injection. Votre médecin ou votre infirmier/ère vous montrera comment préparer et injecter le médicament.

Vous pourrez ensuite réaliser vous-même les injections, dans la mesure où votre médecin vous a

alertée des signes révélateurs d’une allergie et des conséquences potentiellement graves ou fatales nécessitant un traitement immédiat (voir rubrique 4 « Quels sont les effets indésirables éventuels » ).

Veuillez lire et suivre attentivement les instructions figurant à la fin de cette notice intitulées

« Comment mélanger et injecter Cetrotide ».

Vous commencerez par prendre un autre médicament le 1 er

jour de votre cycle de traitement. Vous prendrez ensuite Cetrotide quelques jours plus tard. (Voir la rubrique suivante « Quelle quantité utiliser » .)

Quelle quantité utiliser

Injectez le contenu d’un flacon (0,25 mg de Cetrotide) une fois par jour, tous les jours. Il est préférable de s’administrer le médicament chaque jour à la même heure, en espaçant chaque dose de 24 heures.

Vous pouvez choisir de vous faire l’injection chaque matinou bienchaque soir.

Si vous faites l’injection chaque matin : commencez vos injections le 5 eou le 6 ejour du cycle de

traitement. En fonction de votre réponse ovarienne, votre médecin pourra décider que le traitement doit être débuté un autre jour. Votre médecin vous indiquera la date et l’heure

précises. Vous continuerez à vous injecter ce médicament jusqu’au matin (inclus) du jour où vos ovules seront prélevés (induction de l’ovulation).

OU

Si vous faites l’injection chaque soir : commencez vos injections le 5 ejour du cycle de

traitement. En fonction de votre réponse ovarienne, votre médecin pourra décider que le traitement doit être débuté un autre jour. Votre médecin vous indiquera la date et l’heure

précises. Vous continuerez à vous injecter ce médicament jusqu’au soir (inclus) précédant le jour où vos ovules seront prélevés (induction de l’ovulation).

Si vous avez utilisé plus de Cetrotide que vous n’auriez dû

Si vous injectez accidentellement plus de médicament que vous n’auriez dû, aucun effet négatif n’est

attendu. L’effet du médicament durera plus longtemps. Aucune mesure spécifique n’est habituellement nécessaire.

Si vous oubliez d’utiliser Cetrotide

Si vous oubliez une dose, injectez-la dès que vous y pensez et signalez-le à votre médecin.

Ne vous injectez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié d’injecter.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Réactions allergiques

Rougeurs, chaleur cutanée, démangeaisons (souvent à l’aine ou au niveau des aisselles), plaques rouges saillantes avec démangeaisons (urticaire), écoulement nasal, pouls rapide ou irrégulier,

gonflement de la langue et de la gorge, éternuements, respiration sifflante ou importantes difficultés à respirer, ou vertiges. De tels symptômes peuvent indiquer que vous présentez une

réaction allergique au médicament pouvant être grave ou fatale. Ces réactions sont peu fréquentes (peuvent concerner jusqu’à 1 femme sur 100).

Si vous ressentez l’un des effets indésirables mentionnés ci-dessus, cessez d’utiliser Cetrotide et contactez votre médecin immédiatement.

Syndrome d’hyperstimulation ovarienne (SHO)

Ce syndrome peut survenir en raison de la prise d’autres médicaments que vous utilisez pour stimuler vos ovaires.

Une douleur dans le bas-ventre avec des nausées ou des vomissements peuvent être les signes d’un SHO. Cela peut indiquer une réaction excessive des ovaires au traitement et l'apparition de

gros kystes ovariens. Il s’agit d’un effet indésirable fréquent (peut concerner jusqu’à 1 femme sur 10).

Le SHO peut devenir sévère avec une nette augmentation du volume des ovaires, une diminution de la production d’urine, une prise de poids, des difficultés respiratoires ou la

présence de liquide dans l’estomac ou la poitrine. Cet effet indésirable est peu fréquent (peut concerner jusqu’à 1 femme sur 100).

Si vous ressentez l’un des effets indésirables mentionnés ci-dessus, contactez votre médecin immédiatement.

Autres effets indésirables

Fréquent (peut toucher jusqu’à 1 femme sur 10) :

Une irritation cutanée légère et transitoire au point d’injection, telle que rougeur, démangeaisons ou gonflement, peut survenir.

Peu fréquent (peut toucher jusqu’à 1 femme sur 100) :

Mal au cœur (nausées)

Maux de tête

Déclaration des effets secondaires

Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration

Liste des effets indésirables possibles :

DémangeaisonsPeau rougeRéaction au site d'injectionInjection