Notice médicament

information medicament

COMBIGAN 2 mg/ml + 5 mg/ml, collyre en solution

À quoi sert ce médicament ?

COMBIGAN est un collyre antiglaucomateux. Il contient deux principes actifs différents (la brimonidine et le timolol) qui diminuent la pression élevée dans l’œil. La brimonidine appartient au groupe de médicaments appelés agonistes des récepteurs alpha2-adrénergiques. Le timolol appartient au groupe de médicaments appelés bêta-bloquants.

COMBIGAN est prescrit pour abaisser la pression intraoculaire quand l’effet produit par un collyre contenant uniquement un bêta-bloquant n’est pas suffisant.

Votre œil contient un liquide aqueux limpide qui nourrit l'intérieur de l'œil. Ce liquide est constamment évacué de l'œil et un nouveau liquide est produit pour le remplacer. Si le liquide ne peut pas être évacué suffisamment vite, la pression intraoculaire augmente, ce qui risque d'endommager la vue. COMBIGAN agit en réduisant la production de liquide et également en augmentant la quantité de liquide évacué. Cela diminue la pression à l’intérieur de l’œil.

Que contient ce médicament ?

timolol

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 10.38

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

La dose recommandée est d’une goutte instillée dans l’œil à traiter deux fois par jour à 12 heures d’intervalle environ. Ne modifiez pas la dose et n’arrêtez pas le traitement sans consulter votre médecin.

Si vous utilisez COMBIGAN en même temps qu’un autre collyre, attendez 5 minutes au moins entre l’instillation de COMBIGAN et celle de l’autre médicament.

Utilisation chez les enfants et les adolescents

COMBIGAN ne doit pas être utiliser chez les enfants de moins de 2 ans. Il est déconseillé d'utiliser COMBIGAN chez les enfants et les adolescents (âgés de 2 à 17 ans).

Mode d’administration

N’utilisez pas le flacon si le sceau d’inviolabilité qui recouvre le col du flacon a été endommagé avant la première ouverture.

Lavez-vous les mains avant d’ouvrir le flacon. Inclinez la tête légèrement en arrière et regardez vers le haut.

1. Tirez délicatement la paupière inférieure vers le bas jusqu'à ce qu'une petite poche soit formée.

2. Retournez le flacon à l'envers et appuyez dessus pour en libérer une goutte dans chacun des yeux à traiter.

3. Relâchez la paupière inférieure et gardez l’œil fermé.

4. Maintenir l’œil fermé et comprimer le sac lacrymal au niveau de l’angle interne de l’œil (point d’occlusion) pendant deux minutes. Ceci permet d’éviter que COMBIGAN ne se diffuse ailleurs que dans l’œil.

Si une goutte tombe à côté de votre œil, répétez la procédure.

Pour éviter toute contamination, ne laissez pas la pointe du flacon toucher votre œil ou quoi que ce soit. Remettez le bouchon en place sur le flacon aussitôt après l'avoir utilisé.

Si vous avez utilisé plus de COMBIGAN 2 mg/ml + 5 mg/ml, collyre en solution que vous n’auriez dû

Adultes

Si vous utilisez plus de COMBIGAN que vous n’auriez dû, il est peu probable que ceci entraîne des effets néfastes. Instillez la goutte suivante à l'heure habituelle. Si vous êtes inquiet, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Nouveau-nés et enfants

Quelques cas de surdosage ont été rapportés chez des nouveau-nés traités par brimonidine (l’un des composants de COMBIGAN) dans le cadre d’un glaucome congénital. Les signes observés comprennent une somnolence, une mollesse, une température corporelle basse, une pâleur, et des difficultés respiratoires. Si l’un de ces signes se manifeste, consultez immédiatement votre médecin.

Adultes et enfants

Consultez immédiatement votre médecin si vous avez avalé accidentellement COMBIGAN.

Si vous oubliez d’utiliser COMBIGAN 2 mg/ml + 5 mg/ml, collyre en solution

Si vous oubliez d’utiliser COMBIGAN, instillez une seule goutte dans chaque œil à traiter dès que vous vous rendez compte de votre oubli et ensuite reprenez votre traitement comme d'habitude. Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez d’utiliser COMBIGAN 2 mg/ml + 5 mg/ml, collyre en solution

COMBIGAN doit être utilisé tous les jours pour être efficace.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Si vous développez l'un des effets indésirables suivants, contacter votre médecin immédiatement :

    · défaillance cardiaque (par exemple douleur thoracique) ou battements cardiaque irréguliers

    Les effets indésirables suivants peuvent survenir avec COMBIGAN :

    Fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 10)

    · Picotements ou douleur au niveau de l’œil.

    · Réaction allergique au niveau de l'œil ou de la peau avoisinante.

    · Petite érosion à la surface de l'œil (avec ou sans inflammation).

    · Gonflement, rougeur ou inflammation des paupières.

    · Irritation, ou sensation de corps étranger dans l'œil.

    · Démangeaisons des yeux et des paupières.

    · Follicules ou points blancs sur la couche transparente qui recouvre la surface de l’œil.

    · Trouble de la vision.

    · Larmoiement.

    · Sécheresse oculaire.

    Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 100)

    · Difficulté à voir nettement.

    · Gonflement ou inflammation de la couche transparente qui recouvre la surface de l’œil.

    · Yeux fatigués.

    · Sensibilité à la lumière.

    · Douleur des paupières.

    · Blanchiment de la couche transparente qui recouvre la surface de l’œil.

    · Gonflements ou points d’inflammation sous la surface de l’œil.

    Fréquence indéterminée (ne pouvant être estimée à partir des données disponibles)

    Affectant le corps

    Très fréquents (pouvant affecter plus de 1 patient sur 10)

    · Pression sanguine élevée.

    · Dépression.

    · Somnolence.

    · Maux de tête.

    · Sécheresse buccale.

    Peu fréquent (pouvant affecter jusqu’à 1 patient sur 100)

    · Défaillance cardiaque.

    · Irrégularité du rythme cardiaque.

    · Sensation de vertige.

    · Evanouissements.

    · Sécheresse nasale.

    · Perturbation du goût.

    · Nausées.

    Fréquence indéterminée (ne pouvant être estimée à partir des données disponibles)

    · Augmentation ou diminution de la fréquence cardiaque.

    · Pression sanguine basse.

    Certains de ces effets peuvent être dus à une allergie à l'un des composants de ce collyre.

    D’autres effets indésirables ont été rapportés avec la brimonidine ou le timolol, et ils sont donc également susceptibles de se produire avec COMBIGAN.

Les effets indésirables suivants ont été observés avec la brimonidine :

    · inflammation à l’intérieur de l’œil, rétrécissement des pupilles, difficultés d’endormissement, symptômes grippaux, essoufflement, symptômes au niveau de l’estomac et de la digestion, réactions allergiques généralisées, réactions cutanées incluant rougeur, gonflement du visage, démangeaisons, rash et dilatation des vaisseaux sanguins.

Comme les autres médicaments ophtalmiques à usage local, COMBIGAN (brimonidine/timolol) passe dans le sang, L’absorption du timolol, un bêta-bloquant contenu dans COMBIGAN, peut provoquer des effets indésirables similaires à ceux observés avec les bêta-bloquants « intraveineux » et/ou « oraux ». La probabilité de présenter des effets indésirables après une administration ophtalmique est plus faible qu’après une administration orale ou intraveineuse, par exemple.

Les effets indésirables listés ci-après comprennent les réactions observées avec la classe des bêta-bloquants utilisés dans le traitement des maladies oculaires :

    · Réactions allergiques généralisées incluant gonflement sous la peau (pouvant se produire au niveau du visage ou des membres et pouvant obstruer le passage de l’air résultant dans des difficultés à avaler ou à respirer), urticaire (ou éruption cutanée qui démange), éruption cutanée localisée ou généralisée, démangeaisons, réactions allergiques sévères pouvant engager le pronostic vital.

    · Faible taux de sucre dans le sang.

    · Difficultés à s’endormir (insomnies), cauchemars, perte de mémoire, hallucinations

    · Accident vasculaire cérébral, diminution du flux sanguin vers le cerveau, aggravation des signes et symptômes de la myasthénie grave (augmentation de la faiblesse musculaire), sensation de picotements.

    · Inflammation de la cornée, séparation de l’une des couches en dessous de la rétine qui contient des vaisseaux sanguins après une chirurgie filtrante (opération destinée à réduire la pression dans l’œil) pouvant causer des troubles visuels, diminution de la sensibilité de la cornée, érosion de la cornée (dommages de la couche superficielle du globe oculaire), affaissement de la paupière (fermant l’œil à moitié), vision double.

    · Douleur thoracique, œdèmes (accumulation de liquides), irrégularités du rythme ou de la fréquence cardiaque, trouble du rythme cardiaque, attaque cardiaque, insuffisance cardiaque.

    · Phénomène de Raynaud, froideur des mains et des pieds.

    · Rétrécissement des voies respiratoires au niveau du poumon (particulièrement chez les patients présentant des maladies respiratoires), difficultés à respirer, toux.

    · Indigestion, douleurs abdominales, vomissements.

    · Chute de cheveux, éruption cutanée de couleur blanche-argentée (rash psoriasiforme) ou aggravation d’un psoriasis, éruption cutanée.

    · Douleur musculaire non liée à de l’exercice.

    · Dysfonctionnements sexuels, baisse de la libido.

    Liste des effets indésirables possibles :

    Corps étranger dans l'oeilAsthénieInflammation des paupièresConjonctivite allergiqueDépressionOedèmeMal de têteHyperhémieHypertensionDémangeaisonsPeau rougeBouche sècheSensation de brûlureDouleur dans les yeuxLarmes excessivesIrritation des yeuxKératite ponctuéeSécheresse des yeuxYeux troublesÉrosion de la cornéePrurit des paupièresArrêt du traitementInjection conjonctivaleSomnolenceÉcoulement