Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

KINERET 100 mg/0,67 ml, solution injectable en seringue préremplie

À quoi sert ce médicament ?

Kineret contient de l’anakinra comme principe actif. Il s’agit d’un type de cytokine (un agent immunosuppresseur) utilisé dans le traitement de :

-La polyarthrite rhumatoïde (PR).

-La COVID-19, chez les patients présentant une pneumonie, ayant besoin d’un apport supplémentaire en oxygène et présentant un risque d’insuffisance respiratoire.

-Les syndromes de fièvre périodique :

-Les syndromes périodiques associés à la cryopyrine (CAPS) o Le syndrome chronique infantile neurologique, cutané et articulaire (CINCA) ou maladie systémique inflammatoire à début néonatal (NOMID) o Le syndrome de Muckle-Wells (MWS) o Le syndrome familial auto-inflammatoire au froid (SFAF)

-La fièvre méditérranéenne familiale (FMF)

-La maladie de Still, y compris l’arthrite juvénile idiopathique (AJI) systémique et la maladie de

Still de l’adulte (MSA).

Les cytokines sont des protéines produites par l’organisme pour coordonner la communication entre les cellules et faciliter le contrôle de l’activité cellulaire. Dans la polyarthrite rhumatoïde, les CAPS, la FMF, la maladie de Still et la pneumonie liée à la COVID-19, l’organisme produit en excès une cytokine appelée interleukine-1. Cela entraîne des effets nocifs provoquant une inflammation, elle- même à l’origine des symptômes de la maladie. Normalement, l’organisme produit une protéine qui bloque les effets nocifs de l’interleukine-1. Le principe actif de Kineret est l’anakinra, produit par la technique de l’ADN recombinant au moyen d’un micro-organisme, E coli , et il agit de la même façonque la protéine bloquante naturelle.

Dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde (PR), Kineret permet de traiter les signes et symptômes de la maladie chez les adultes (à partir de 18 ans) en association avec un autre médicament : le méthotrexate. Kineret convient aux patients dont la réponse au méthotrexate seul n’est pas suffisante pour contrôler la polyarthrite rhumatoïde.

Dans le cas de la COVID-19, Kineret permet de traiter l’hyper-inflammation (inflammation plus forte que la normale) associée à la maladie chez les adultes (à partir de 18 ans) présentant une pneumonie, ayant besoin d’un apport supplémentaire en oxygène pour les aider à respirer (oxygène à bas ou haut débit) et présentant un risque d’insuffisance respiratoire.

Pour les CAPS, Kineret permet de traiter les signes et symptômes de l’inflammation associée à la maladie, tels que le rash, les douleurs articulaires, la fièvre, les maux de tête et la fatigue chez les adultes et les enfants (à partir de 8 mois).

Dans le cas de la FMF, Kineret est utilisé pour traiter les signes et symptômes de l’inflammation associée à la maladie, tels que la fièvre récurrente, la fatigue, les douleurs abdominales, les douleurs musculaires ou articulaires, et les éruptions cutanées. Kineret peut, le cas échéant, être utilisé en association avec la colchicine.

Dans le cas de la maladie de Still, Kineret est utilisé pour traiter les signes et symptômes de l’inflammation associée à la maladie, tels que les éruptions cutanées, les douleurs articulaires et la fièvre.

Que contient ce médicament ?

anakinra

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 222.43

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin.

Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute. Kineret doit être injecté sous la peau(en sous-cutané) chaque jour. L’injection doit être faite de préférence à la même heure chaque jour.

La dose recommandée est soit comprise entre 20 et 90 mg, soit de 100 mg. Votre médecin vous indiquera la dose dont vous avez besoin ou si vous devez prendre une dose supérieure à 100 mg.

COVID‑19 : la dose recommandée est de 100 mg par jour en injection sous la peau (sous-cutanée) pendant 10 jours.

Auto-administration de Kineret

Votre médecin peut juger préférable que vous pratiquiez vous-même les injections de Kineret. Votre médecin ou l’infirmière vous montreront comment procéder. N'essayez pas de vous faire une injection sans avoir reçu de formation.

Pour les instructions concernant l’auto-administration de Kineret ou son administration à votre enfant, veuillez lire la rubrique « Instructions de préparation et d’injection de Kineret » à la fin de cette notice.

Si vous avez utilisé plus de Kineret que vous n’auriez dû

A priori, vous ne risquez pas de conséquence grave si vous vous administrez accidentellement plus de Kineret que nécessaire. Toutefois, consultez votre médecin, l'infirmière ou le pharmacien, si cela se produit. Si vous ne vous sentez pas bien, contactez immédiatement votre médecin ou l'infirmière.

Si vous oubliez d’utiliser Kineret

Si vous avez oublié de prendre une dose de Kineret, contactez votre médecin pour savoir quand faire la prochaine injection.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables potentiels sont similaires, que vous soyez traité par Kineret pour une polyarthrite rhumatoïde, des CAPS, une FMF, une maladie de Still ou la COVID-19.

Si vous présentez l'un des symptômes suivants, consultez immédiatement votre médecin :

-Des infections graves telles qu’une pneumonie (infection pulmonaire) ou des infections de la peau peuvent survenir pendant le traitement par Kineret. Les signes peuvent être une forte fièvre persistante, des frissons, une toux, des maux de tête et une rougeur ou une sensibilité de la peau.

Une faible fièvre persistante, une perte de poids et une toux persistante peuvent également être les signes d’une infection.

-Les réactions allergiques graves sont peu fréquentes. Néanmoins, l'un des symptômes suivants pourrait indiquer une réaction allergique à Kineret. Le cas échéant, informez-en immédiatement votre médecin et interrompez les injections de Kineret.

-Gonflement du visage, de la langue ou de la gorge-Difficultés de déglutition ou de respiration-Accélération soudaine des battements cardiaques ou transpiration-Démangeaison de la peau ou rash

Les effets indésirables :

Polyarthrite rhumatodeEcchymosesEntériteMal de têteInflammationNerveux/nerveuseNeutropénieDouleurParePneumonieThrombopéniePeau rougeMaladie de StillRéaction au site d'injectionRéaction indésirableInfestationInjectionInfection