Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

LHRH FERRING 100 microgrammes/1 mL, solution injectable

À quoi sert ce médicament ?

Comment agit ce médicament ?

Ce produit est à usage diagnostique uniquement.

LHRH FERRING est un médicament contenant de la gonadoréline. Cette substance est une hormone similaire à une hormone naturellement présente dans le corps humain (la GnRH).

La GnRH est une hormone produite par l’hypothalamus (glande située à la base du cerveau). Cette hormone a pour rôle de contrôler la production d’hormones sexuelles produites par l’hypophyse (autre glande située à la base du cerveau).

Selon le taux de GnRH dans le sang, l’hypophyse augmentera ou diminuera la production d’hormones sexuelles.

La substance active de LHRH FERRING a une action similaire à celle de la GnRH.

Pour quelle raison votre médecin vous a-t-il prescrit LHRH FERRING 100 microgrammes/1 mL, solution injectable ?

Votre médecin vous a prescrit ce médicament si vous avez des difficultés à avoir des enfants, si vous présentez des troubles comme une absence de règles, un retard de puberté ou une puberté précoce, des troubles du développement des organes génitaux,….

Ces troubles peuvent être causés par un mauvais fonctionnement de l’hypophyse.

Votre médecin souhaite donc tester le fonctionnement de votre hypophyse.

Après l’administration du médicament, vous devrez faire des prises de sang (5 prélèvements en général). Elles permettront de vérifier si les taux de vos hormones sexuelles produites par l’hypophyse augmentent, diminuent ou restent inchangés.

Selon le résultat, votre médecin évaluera si votre hypophyse fonctionne bien ou non.

Que contient ce médicament ?

gonadoréline (acétate de)

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 20.62

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

La dose à utiliser est déterminée par votre médecin.

    · Chez l’adulte, la dose habituelle est de 1 ampoule.

    · Chez l’enfant, la dose dépendra de son poids et de sa taille.

Une seule injection sera réalisée pour effectuer le test.

Mode d’administration

Ce médicament vous sera injecté dans une veine par un professionnel de santé.

L’injection est faite généralement le matin, sans que ce soit une obligation, et de préférence à jeun.

Prise de sang

    · Avant l’injection : une prise de sang vous sera faite. Cette prise de sang permet de vérifier vos taux d’hormones avant l’injection.

    · Après l’injection : 4 prises de sang seront effectuées pour vérifier l’évolution dans le temps de vos taux d’hormones. Ces prises de sang seront généralement réalisées 15 minutes puis 30, 60 et 90 minutes après l’injection.

    · Dans certains cas, des prises de sang supplémentaires peuvent être réalisées (à 120 et 180 minutes après l’injection).

    · Dans certains cas, le nombre de prises de sang peut être réduit (au minimum : une prise de sang avant l’injection et une autre 30 minutes après l’injection).

Si vous avez utilisé plus de LHRH FERRING 100 microgrammes/1 mL, solution injectable que vous n’auriez dû :

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez d’utiliser LHRH FERRING 100 microgrammes/1 mL, solution injectable :

Sans objet.

Si vous arrêtez d’utiliser LHRH FERRING 100 microgrammes/1 mL, solution injectable :

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants peuvent survenir :

    · Une allergie lors de l’injection. Vous reconnaîtrez les signes d’une allergie par des démangeaisons, des éruptions sur la peau, un gonflement du visage ou des membres, une difficulté à respirer. Si l’un de ces signes survient, vous devez contacter immédiatement un médecin.

    · Uniquement chez les personnes qui ont une tumeur (développement excessif) de l’hypophyse : la destruction de la partie de l’hypophyse qui s’est développée excessivement. Cette destruction peut également entraîner des saignements à l’intérieur du cerveau.

Déclaration des effets secondaires