Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

BENAZEPRIL HYDROCHLOROTHIAZIDE TEVA SANTE 10 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé sécable

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est un antihypertenseur contenant 2 principes actifs, dont un diurétique, l'autre principe actif appartenant au groupe des inhibiteurs de l'enzyme de conversion.

Ce médicament est préconisé dans le traitement de l'hypertension artérielle en cas de contrôle insuffisant sous un seul médicament (inhibiteur de l'enzyme de conversion).

Que contient ce médicament ?

hydrochlorothiazide

Comment le prendre ?

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Posologie

Respectez strictement la prescription de votre médecin.

Mode et voie d'administration

Voie orale.

Fréquence d'administration

Ce médicament peut être pris avant, pendant ou après les repas, la biodisponibilité du médicament n'étant pas modifiée par les aliments.

Durée du traitement

Respectez la prescription de votre médecin.

Si vous avez pris plus de BENAZEPRIL HYDROCHLOROTHIAZIDE TEVA SANTE 10 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé sécable que vous n’auriez dû :

L'évènement le plus probable, en cas de surdosage, est l'hypotension. Si une hypotension importante se produit, elle peut être combattue en allongeant le patient jambes relevées.

D’autres mesures telles que le lavage gastrique si l’ingestion est récente, l’administration de charbon actif ou une dialyse peuvent être mises en œuvre.

Dans tous les cas, alertez immédiatement votre médecin ou rendez-vous à l’hôpital.

Si vous oubliez de prendre BENAZEPRIL HYDROCHLOROTHIAZIDE TEVA SANTE 10 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé sécable :

Sans objet.

Si vous arrêtez de prendre BENAZEPRIL HYDROCHLOROTHIAZIDE TEVA SANTE 10 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé sécable :

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.

Au cours du traitement, il est possible que surviennent :

Fréquent (survenant chez 1 à 10 patients sur 100) :

    · maux de tête, étourdissements ;

    · palpitations ;

    · sensation de malaise lors du passage en position debout (hypotension orthostatique) ;

    · toux, symptômes des voies respiratoires ;

    · gêne abdominale ;

    · éruption cutanée, rougeur, démangeaison (prurit), réaction cutanée exagérée lors d’une exposition au soleil (photosensibilité) ;

    · fréquentes envies d’uriner (pollakurie) ;

    · fatigue (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · diminution de l’appétit (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · hypotension orthostatique qui peut être aggravée par l’alcool, les anesthésiques ou les sédatifs (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · nausées et vomissements légers (effets spécifiques à l’hydrochlorothiazide) ;

    · urticaire et autres formes d’éruptions (effets spécifiques à l’hydrochlorothiazide) ;

    · dysfonction érectile (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide).

Peu fréquent (survenant chez 1 à 10 patients sur 1 000) :

    · défaillance soudaine des reins (insuffisance rénale aiguë) (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide).

Rare (survenant chez 1 à 10 patients sur 10 000) :

    · angio-œdème, œdème des lèvres et/ou du visage ;

    · taux sanguin de potassium inférieur à la normale (hypokaliémie) ;

    · nervosité, anxiété ;

    · insomnie, vertiges, troubles de la sensibilité tactile (paresthésies), somnolence ;

    · douleur dans la poitrine ;

    · hypotension ;

    · diarrhée, constipation, nausées, vomissements, douleurs abdominales ;

    · douleur articulaire (arthralgie), inflammation des articulations (arthrite), douleur musculaire (myalgie), douleur musculo-squelettique ;

    · augmentations des taux sanguins d'acide urique, d’urée sanguine et de créatinine réversibles à l'arrêt du traitement en particulier chez les patients présentant une sténose de l'artère rénale ;

    · angine de poitrine, arythmie (effets spécifiques au bénazépril) ;

    · hépatite (essentiellement cholestatique), jaunisse (ictère) cholestatique (effets spécifiques au bénazépril) ;

    · maladie de peau avec lésions à type de bulle ou dermatologique rare (pemphigus) (effet spécifique au bénazépril) ;

    · thrombocytopénie parfois avec purpura (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · troubles du sommeil, dépression (effets spécifiques à l’hydrochlorothiazide) ;

    · maux de tête, étourdissements, paresthésie (effets spécifiques à l’hydrochlorothiazide) ;

    · déficience visuelle, en particulier au cours des premières semaines de traitement (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · arythmie (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · gêne abdominale, constipation, diarrhée (effets spécifiques à l’hydrochlorothiazide) ;

    · obstacle à l'évacuation de la bile (cholestase), jaunisse (effets spécifiques à l’hydrochlorothiazide) ;

    · réactions de photosensibilité (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide).

Très rare (survenant chez moins de 1 sur 10 000 patients) :

    · taux de sodium sanguin inférieur à la normale (hyponatrémie) ;

    · acouphène ;

    · altération du goût (dysgueusie) ;

    · diminution du nombre de plaquettes (thrombocytopénie), anémie hémolytique (effets spécifiques au bénazépril) ;

    · infarctus du myocarde (effet spécifique au bénazépril) ;

    · pancréatite (effet spécifique au bénazépril) ;

    · maladie grave de la peau et des muqueuses (syndrome de Stevens-Johnson) (effets spécifiques au bénazépril) ;

    · défaillance des reins (insuffisance rénale) ;

    · modifications du bilan sanguin (leucopénie, agranulocytose, aplasie médullaire, anémie hémolytique) (effets spécifiques à l’hydrochlorothiazide) ;

    · hypersensibilité (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · maladie inflammatoire des vaisseaux sanguins (vascularite nécrosante) (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · détresse respiratoire incluant pneumopathie et œdème pulmonaire (effets spécifiques à l’hydrochlorothiazide) ;

    · pancréatite (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · maladies graves de la peau (nécrolyse épidermique toxique, semblable à un lupus érythémateux cutané, réactivation d'un lupus érythémateux cutané) (effets spécifiques à l’hydrochlorothiazide).

Fréquence indéterminée :

    · cancer de la peau et des lèvres (cancer de la peau non mélanome) ;

    · syncope ;

    · diminution des globules rouges par appauvrissement de la moelle osseuse (anémie aplasique) (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · modifications du bilan sanguin (agranulocytose, neutropénie) (effets spécifiques au bénazépril) ;

    · réaction anaphylactoïde (effet spécifique au bénazépril) ;

    · taux sanguin de potassium supérieur à la normale (hyperkaliémie) (effet spécifique au bénazépril) ;

    · myopie soudaine (myopie aiguë) et pression excessive dans l’œil soudaine (glaucome aigu) (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · angio-œdème de l’intestin grêle (effet spécifique au bénazépril) ;

    · rougeur de la peau (érythème multiforme) (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · spasme musculaire (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide) ;

    · fièvre (effet spécifique à l’hydrochlorothiazide).

Déclaration des effets secondaires

Les effets indésirables :

Abus chronique d'alcoolAnesthésieTroubles de l'appétitTouxSensation vertigineuseÉruption cutanéePerte d'énergieMal de têteHypotension orthostatiqueSymptômes de nausées et vomissementsPalpitationsDémangeaisonsFréquence urinaireUrticaireGêne abdominaleSédation