Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

FUNGSTER 250 mg, comprimé sécable

À quoi sert ce medicament ?

Ce médicament est un antifongique (médicament qui détruit les champignons responsables d’infections chez l’Homme).

Il est indiqué dans le traitement de certaines infections de la peau et des ongles causées par ces champignons (mycoses).

Que contient ce médicament ?

terbinafine

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 65%

Prix: 9.4

Comment le prendre ?

Posologie et mode d’administration

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

    · La dose recommandée est d’un comprimé par jour.

    · Avalez le comprimé avec un verre d’eau, de préférence au cours de l’un des principaux repas de la journée (petit-déjeuner OU déjeuner OU dîner).

    · Le comprimé peut être divisé en doses égales.

Durée habituelle du traitement

Infection de la peau : 2 à 6 semaines.

Infection des ongles : 6 semaines à 3 mois. Certaines infections des ongles des pieds peuvent nécessiter un traitement plus long (6 mois ou plus).

Si vous avez pris plus de FUNGSTER 250 mg, comprimé sécable que vous n’auriez dû

Prévenez immédiatement votre médecin si vous avez pris plus de FUNGSTER 250 mg que vous n’auriez dû.

Symptômes du surdosage : maux de tête, nausées, vertiges et douleurs abdominales.

Si vous oubliez de prendre FUNGSTER 250 mg, comprimé sécable

Si vous avez oublié de prendre un comprimé de FUNGSTER 250 mg, ne prenez pas deux comprimés afin de compenser celui que vous avez oublié.

Si vous avez oublié de prendre plusieurs comprimés, informez-en votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous arrêtez de prendre FUNGSTER 250 mg, comprimé sécable

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, FUNGSTER peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables très fréquents (survenant chez plus de 1 personne traitée sur 10)

    · Maux de tête.

    · Troubles digestifs (douleurs ou gêne abdominales, diminution de l’appétit, difficultés de digestion, nausées, diarrhées).

    · Réactions cutanées sans gravité (éruptions de boutons urticaire).

    · Douleurs dans les muscles et les articulations.

Effets indésirables fréquents (survenant chez moins de 1 à 10 personnes traitée mais plus de 1 sur 100) :

    · Dépression.

    · Perte totale ou partielle du goût, ce trouble disparaissant habituellement en quelques semaines après l’arrêt du traitement.

    · Etourdissements.

    · Fatigue.

    · Vision floue et diminution de la vision.

Effets indésirables peu fréquents (survenant chez moins de 1 personne traitée sur 100 mais chez plus de 1 sur 1 000)

    · Baisse de l’hémoglobine se traduisant par une pâleur de peau, un essoufflement à l’effort et une fatigue inhabituelle (anémie).

    · Anxiété.

    · Fourmillements et baisse de la sensibilité de la peau au toucher.

    · Perception de sons (sifflement, bourdonnement) bien qu’ils n’existent pas réellement.

    · Sensibilité augmentée de la peau au soleil pouvant entraîner des réactions : plaques rouges et/ou démangeaisons, coups de soleil.

    · Fièvre.

    · Perte de poids due à une diminution ou une altération du goût.

Effets indésirables rares (survenant chez moins de 1 personne traitée sur 1 000 mais chez plus de 1 sur 10 000)

    · Démangeaisons, fatigue, nausées persistantes, vomissements, douleurs sous les côtes à droite, urines foncées, selles décolorées et coloration jaune de la peau et des yeux. Il peut s’agir :

    o d’une maladie grave du foie (insuffisance hépatique sévère), pouvant exceptionnellement être fatale ou conduire à une transplantation du foie,

    o d’une atteinte du foie se traduisant par une inflammation du foie, une coloration jaune de la peau (hépatite),

    o d’une jaunisse résultant d’un problème d’évacuation de la bile pouvant s’accompagner de démangeaisons,

    o d’une atteinte du foie se traduisant par une augmentation de la concentration sanguine de certaines enzymes du foie.

Effets indésirables très rares (survenant chez moins de 1 personne traitée sur 10 000)

    · Eruptions de pustules blanchâtres, rougeurs sur la peau et fièvre.

    · Diminution du nombre de globules rouges et/ou de globules blancs (voire une disparition des globules blancs) et/ou baisse des plaquettes dans le sang.

    · Malaise, baisse de la tension artérielle, perte de connaissance, démangeaisons, boutons, gonflement du visage et de la gorge provoquant une difficulté à respirer. Il peut alors s’agir d’une allergie au médicament.

    · Maladie grave appelée lupus (maladie chronique dont les symptômes comprennent des éruptions cutanées et des douleurs articulaires et musculaires).

    · Décollement de la peau (apparition de cloques) ou des muqueuses (intérieur du nez, de la bouche, parties génitales…) qui progresse rapidement et s’accompagne de cloques, de fièvre et de maux de gorge (angine).

    · Réaction de la peau due au médicament.

    · Eruption au niveau de la peau sous forme de vésicules ou de cloques.

    · Apparition de lésions cutanées (psoriasis) ou aggravation de ces lésions.

    · Pustules (cloques contenant du pus) et rougeurs s’accompagnant d’une fièvre.

    · Perte de cheveux.

Effets indésirables dont la fréquence est inconnue (ne peut être estimé sur les données disponibles)

    · Maladie sérique : syndrome associant fièvre, urticaire, augmentation de volume des ganglions lymphatiques qui peuvent devenir douloureux (lymphadénopathie), douleurs musculaires (myalgies), douleurs articulaires (arthralgies).

    · Diminution ou perte de l’odorat.

    · Diminution ou altération de l’audition.

    · Vascularite (inflammation des vaisseaux) se traduisant par l’apparition de petites taches rouge vif ou bleuâtres sur la peau ou les muqueuses.

    · Atteinte du pancréas (inflammation) se caractérisant par des douleurs abdominales et des vomissements.

    · Eruption sur la peau due à l’augmentation d’un certain type de globules blancs (les éosinophiles),

    · Atteinte musculaire grave avec des douleurs musculaires (rhabdomyolyse).

    · Manifestations pseudo-grippales (fièvre, courbatures, etc...).

    Les effets indésirables :

    Abdomen gonfléDouleur abdominaleArticulation douloureuseDépressionDiarrhéeSensation vertigineusePerturbation du goûtIndigestionPerte d'énergieMal de têteMal au coeurNerveux/nerveuseTrouble de la peauUrticaireMal musculaireAppétit diminuéYeux troublesAffections oculaires NCAPerte du goût