Notice médicament

information medicament

ARTOTEC 50 mg/0,2 mg, comprimé gastro-résistant

À quoi sert ce médicament ?

Ce médicament est indiqué en traitement des douleurs de certains rhumatismes chez les adultes à risque (notamment de plus de 65 ans, ayant des ulcères digestifs anciens ou une intolérance aux anti-inflammatoires non stéroïdiens).

Que contient ce médicament ?

misoprostol

Quel est son taux de remboursement ?

Taux de remboursement: 15%

Prix: 8.15

Comment le prendre ?

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

RESERVE A L'ADULTE (plus de 15 ans).

Mode d'administration

Voie orale.

Les comprimés sont à avaler tels quels, avec un grand verre d'eau pendant le repas.

Posologie/Fréquence d'administration

1 comprimé par prise, 2 à 3 fois par jour.

Si vous avez pris plus de ARTOTEC 50 mg/0,2 mg, comprimé gastro-résistant que vous n'auriez dû

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre ARTOTEC 50 mg/0,2 mg, comprimé gastro-résistant

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre ARTOTEC 50 mg/0,2 mg, comprimé gastro-résistant

Sans objet.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels sont ses effets indésirables possibles ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Effets indésirables très fréquents (touchant plus d’une personne sur 10) :

    · diarrhée, digestion difficile (dyspepsie), nausées, douleur abdominale.

Effets indésirables fréquents (touchant entre 1 à 10 personnes sur 100) :

    · insomnie,

    · céphalées, étourdissements,

    · inflammation de l’estomac (gastrite), constipation, inflammation du duodénum (duodénite), éructation, inflammation de l’œsophage (œsophagite), flatulences, vomissement, inflammation digestive, ulcère digestif,

    · éruption cutanée, démangeaison,

    · malformation du fœtus,

    · augmentation de certaines enzymes du foie (alanine amino-transférase et phosphatases alcalines).

Effets indésirables peu fréquents (touchant entre 1 à 10 personnes sur 1 000) :

    · inflammation du vagin (vaginite),

    · diminution des plaquettes (éléments du sang importants dans la coagulation sanguine) avec ou sans petites taches rouges sous la peau (purpura),

    · infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque,

    · accident vasculaire cérébral,

    · vertiges,

    · vision floue,

    · difficulté respiratoire (dyspnée),

    · inflammation de la bouche (stomatite), hémorragie digestive, crampes abdominales, douleurs épigrastiques, anorexie,

    · urticaire, « bleus » ou petites taches rouges sur la peau (purpura),

    · règles abondantes (ménorragie), troubles menstruels, saignement inter-menstruel, saignement vaginal (même après la ménopause),

    · hypertension,

    · frisson, fièvre, œdème,

    · augmentation de certaines enzymes du foie (aspartate amino-transférase, transaminases sériques).

Effets indésirables rares (touchant entre 1 à 10 personnes sur 10 000) :

    · inflammation du pancréas (pancréatite),

    · douleur des seins,

    · règles douloureuses (dysménorrhée),

    · cauchemars,

    · inflammation du foie (hépatite) avec ou sans jaunisse (ictère),

    · lésions bulleuses sur la peux (dermatoses bulleuses), œdème de Quincke,

    · somnolence,

    · perforation digestive,

Effets indésirables très rares, (touchant entre 1 à 10 personnes sur 100 000) :

    · réactions anaphylactiques/ anaphylactoïdes notamment chez les sujets présentant une allergie à l’aspirine,

    · baisse du nombre de globules blancs dans le sang (leucopénie),

    · absence de globules blancs dans le sang (agranulocytose),

    · diminution des globules rouges,

    · diminution de la production des cellules sanguines par la moelle osseuse (aplasie médullaire),

    · décollement de la peau pouvant rapidement s’étendre de façon très grave à tout le corps (syndrome de Stevens Johnson et syndrome de Lyell).

Effets indésirables rapportés avec une fréquence indéterminée :

    · inhibition de l’agrégation plaquettaire,

    · changement d’humeur,

    · inflammation des vaisseaux sanguins (vasculite),

    · défaillance des fonctions du foie (insuffisance hépatique), jaunisse,

    · rétention de fluide,

    · réactions cutanéo-muqueuses, inflammation de la peau (dermatite), rougeur de la peau (érythème),

    · défaillance des fonctions du rein (insuffisance ou atteinte rénale), maladies du glomérule rénal (unité vasculaire de filtration du rein) et autres affections du rein,

    · contractions utérines anormales, pronostic vital de la mère engagé en raison du passage du liquide amniotique (liquide entourant le fœtus) et de tout autre élément provenant du fœtus dans le sang maternel, mort du fœtus, avortement incomplet, naissance prématurée, rétention du placenta ou des membranes, rupture/perforation utérine,

    · hémorragie utérine, diminution de la fertilité chez la femme,

    une réaction cutanée grave telle que le syndrome DRESS.

    Des cas isolés suivants ont également été observés :

    · effets gastro-intestinaux : affections abdominales basses telles que colite hémorragique non spécifique, exacerbation de colite ulcéreuse,

    · effets cutanés : chutes de cheveux, réactions de photosensibilisation,

    · réactions d’hypersensibilité : vascularite y compris purpura allergique, hypotension,

    · effets sur le système nerveux central : convulsions, méningite aseptique, irritabilité, asthénie, tremblements,

    · troubles sensoriels : paresthésies, troubles visuels (diplopie), bourdonnements d’oreilles,

    · effet sur le foie : hépatites fulminantes.

Les cas suivants ont également rapportés :

    · réaction d’hypersensibilité dermatologique : eczéma,

    · réaction d’hypersensibilité respiratoire : bronchospasme, pneumopathie d’hypersensibilité,

    Plus rarement des spasmes utérins ont été observés.

Liste des effets indésirables possibles :

Hématocrite élevéAnomalie congénitaleDuodéniteRégurgitation de gazDouleur abdominaleConstipationDiarrhéeSensation vertigineuseIndigestionInflammation de l'oesophageÉruption cutanéeGazInflammation de l'estomacMal de têteMal au coeurDémangeaisonsVomiUlcère gastro-intestinalInsomnieInflammation gastro-intestinale