Notice médicament

information medicament
doodle
Téléchargez l’app Goodmed
appstoregoogle play

LOVENOX 2000 ui anti-xa/0,2 ml, solution injectable en seringue preremplie

À quoi sert ce médicament ?

LOVENOX contient une substance active appelée énoxaparine sodique. Il appartient à une classe de médicaments dont le nom est « héparine de bas poids moléculaire » ou HBPM.

Comment agit LOVENOX

LOVENOX agit de deux façons :

1) En empêchant les caillots sanguins existants de grossir. Cela permet à votre organisme de les désagréger et de les empêcher de vous nuire.

2) En empêchant la formation de nouveaux caillots sanguins dans votre sang.

Pour quoi LOVENOX est-il utilisé

LOVENOX peut être utilisé pour :

    · Traiter les caillots sanguins dans votre sang

    · Empêcher la formation de caillots sanguins dans votre sang dans les cas suivants :

    o avant et après une intervention chirurgicale

    o lorsque vous êtes atteint(e) d’une maladie de courte durée et que vous ne pourrez pas vous déplacer pendant un certain temps

      Que contient ce médicament ?

      énoxaparine sodique

      Quel est son taux de remboursement ?

      Taux de remboursement: 65%

      Prix: 5.57

      Comment le prendre ?

      Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les instructions de votre médecin ou votre pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou votre pharmacien en cas de doute.

      Utiliser ce médicament

        · Normalement, LOVENOX vous sera administré par votre médecin ou votre infirmier/ère. En effet, il doit être administré par injection.

        · LOVENOX est généralement administré par injection sous la peau (voie sous-cutanée).

        · LOVENOX peut être administré par une injection dans votre veine (voie intraveineuse) après certains types d’infarctus du myocarde ou après une intervention.

        · LOVENOX peut être introduit dans la ligne artérielle du circuit de dialyse, en début de séance.

        · N’injectez pas LOVENOX dans un muscle.

      Quelle quantité recevrez-vous

        · Votre médecin décidera de la quantité de LOVENOX à vous administrer. La quantité dépendra de la raison pour laquelle il est utilisé.

        1. Traitement des caillots sanguins dans votre sang

        · La dose habituelle est de 150 UI (1,5 mg) pour chaque kilogramme de votre poids une fois par jour ou de 100 UI (1 mg) pour chaque kilogramme de votre poids deux fois par jour.

        2. Prévention de la formation de caillots sanguins dans votre sang pendant les interventions chirurgicales ou les périodes de mobilité réduite dues à une maladie

        · La dose dépendra de votre risque de développer un caillot. Vous recevrez une dose de 2 000 UI (20 mg) ou de 4 000 UI (40 mg) de LOVENOX une fois par jour.

        · Si vous devez faire l’objet d’une intervention chirurgicale, votre première injection sera généralement administrée 2 heures ou 12 heures avant votre intervention.

        · Si votre mobilité est réduite en raison d’une maladie, vous recevrez normalement une dose de 4 000 UI (40 mg) de LOVENOX tous les jours.

        3. Traitement et prévention de la formation de caillots sanguins si vous présentez un angor instable ou après un infarctus du myocarde

        LOVENOX peut être utilisé pour deux types d’infarctus du myocarde différents. La quantité de LOVENOX qui vous sera administrée dépendra de votre âge et du type d’infarctus du myocarde que vous avez eu.

        Infarctus du myocarde sans élévation du segment ST (NSTEMI) :

        · La dose habituelle est de 100 UI (1 mg) pour chaque kilogramme de votre poids toutes les 12 heures.

        · Normalement, votre médecin vous prescrira également de l’aspirine (acide acétylsalicylique).

        Infarctus du myocarde avec élévation du segment ST (STEMI) si vous êtes âgé(e) de moins de 75 ans :

        · Une dose initiale de 3 000 UI (30 mg) de LOVENOX vous sera injectée dans une veine.

        · Au même moment, vous recevrez également LOVENOX en injection sous la peau (injection sous-cutanée). La dose habituelle est de 100 UI (1 mg) pour chaque kilogramme de votre poids, toutes les 12 heures.

        · Normalement, votre médecin vous prescrira également de l’aspirine (acide acétylsalicylique).

        Infarctus du myocarde avec élévation du segment ST (STEMI) si vous êtes âgé(e) de plus de 75 ans :

        · La dose habituelle est de 75 UI (0,75 mg) pour chaque kilogramme de votre poids toutes les 12 heures.

        · La quantité maximale de LOVENOX administrée lors des deux premières injections est de 7 500 UI (75 mg).

        4. Prévention de la formation de caillots sanguins dans le circuit de dialyse

        · La dose habituelle est de 100 UI (1 mg) pour chaque kilogramme de votre poids.

        · LOVENOX est introduit dans la ligne artérielle du circuit de dialyse, en début de séance. La quantité est généralement suffisante pour une séance de 4 heures. Cependant, votre médecin peut vous administrer une dose supplémentaire de 50 UI à 100 UI (0,5 à 1 mg) pour chaque kilogramme de votre poids, si nécessaire.

      Vous administrer vous-même une injection de LOVENOX

      Si vous êtes capable de vous administrer LOVENOX vous-même, votre médecin ou votre infirmier/ère vous montrera comment faire. N’essayez pas de vous faire l’injection si vous n’avez pas été formé(e) à le faire. Si vous n’êtes pas sûr(e) de ce qu’il faut faire, parlez-en immédiatement avec votre médecin ou votre infirmier/ère. Une injection correctement effectuée sous la peau (injection sous-cutanée) aidera à réduire la douleur et les ecchymoses au site d’injection.

      Avant de vous administrer LOVENOX

        · Rassemblez les éléments dont vous avez besoin : seringue, tampon alcoolisé ou savon et eau, container pour objets tranchants.

        · Vérifiez la date de péremption sur le médicament. Ne l’utilisez pas si la date est dépassée.

        · Vérifiez que la seringue n’est pas endommagée et que le médicament dans la seringue est une solution limpide. Si ce n’est pas le cas, utilisez une autre seringue.

        · Assurez-vous que vous savez quelle quantité vous allez injecter.

        · Vérifiez votre abdomen pour voir si la dernière injection n’a pas causé une rougeur, un changement de la couleur de la peau, un gonflement, un suintement ou s’il est encore douloureux. Si c’est le cas, parlez-en à votre médecin ou votre infirmier/ère.

      Instructions pour vous injecter LOVENOX

      (Instructions pour les seringues sans système de sécurité)

      Préparer le site d’injection

      1. Choisissez une zone du côté droit ou gauche de votre abdomen. Elle doit être au moins à 5 centimètres de votre nombril et vers les côtés.

        · Ne vous faites pas d’injection dans les 5 centimètres autour de votre nombril ou autour de cicatrices ou d’ecchymoses.

        2. Lavez-vous les mains. Nettoyez (sans frotter) la zone choisie pour réaliser l’injection avec un tampon imbibé d'alcool, ou de l’eau et du savon.

        3. Asseyez-vous ou étendez-vous dans une position confortable de façon à être détendu(e). Assurez-vous que vous pouvez voir la zone où vous allez faire l’injection. Une chaise longue, un fauteuil inclinable ou un lit rehaussé avec des oreillers est idéal.

      Choisir votre dose

      1. Retirez le bouchon de protection de l'aiguille avec précaution. Jetez le bouchon.

        · N’appuyez pas sur le piston pour chasser les bulles d’air avant de vous faire l’injection. Cela pourrait conduire à une perte de médicament.

        2. Quand la quantité de médicament dans la seringue correspond déjà à la dose prescrite, ce n’est pas la peine d’ajuster la dose. Vous êtes maintenant prêt(e) pour l’injection.

        3. Quand la dose dépend de votre poids, vous pouvez être amené(e) à ajuster la dose dans la seringue pour qu’elle corresponde à la dose prescrite. Dans ce cas, vous pouvez éliminer l’excédent de médicament en orientant la seringue vers le bas (afin de garder la bulle d’air dans la seringue) et en éliminant la quantité excédentaire dans un récipient.

        4. L'apparition d'une goutte à l'extrémité de l'aiguille est possible. Dans ce cas, éliminez la goutte avant l’injection en tapotant sur la seringue, l’aiguille orientée vers le bas. Vous êtes maintenant prêt(e) pour l’injection.

      Injection

      1. Tenez la seringue dans la main avec laquelle vous écrivez (comme un crayon). Avec l’autre main, pincez délicatement la zone nettoyée de votre abdomen entre votre index et votre pouce pour faire un pli dans la peau.

        2. Tenez la seringue de telle sorte que l’aiguille pointe vers le bas (en faisant un angle de 90° avec la peau). Introduisez toute la longueur de l’aiguille dans le pli de la peau.

        3. Appuyez sur le piston avec votre pouce. Ceci enverra le médicament dans le tissu adipeux de votre abdomen. Terminez l’injection en utilisant tout le médicament de la seringue.

        4. Retirez l’aiguille du site d’injection en la tirant tout droit. N’orientez pas l’aiguille vers vous et les autres. Vous pouvez maintenant lâcher le pli de la peau.

      Quand vous avez fini

      1. Pour éviter les ecchymoses, ne frottez pas le site d’injection après vous être fait l’injection.

      2. Jetez la seringue utilisée dans le container pour objets tranchants. Fermez hermétiquement le couvercle du container et placez le container hors de la portée des enfants. Quand le container est plein, débarrassez-vous en selon les instructions de votre médecin ou de votre pharmacien.

      Tout médicament ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

      (Instructions pour les seringues avec le système de sécurité automatique ERISTM)

      Préparer le site d’injection

      1. Choisissez une zone du côté droit ou gauche de votre abdomen. Elle doit être au moins à 5 centimètres de votre nombril et vers les côtés.

        · Ne vous faites pas d’injection dans les 5 centimètres autour de votre nombril ou autour de cicatrices ou d’ecchymoses.

        2. Lavez-vous les mains. Nettoyez (sans frotter) la zone choisie pour réaliser l’injection avec un tampon imbibé d'alcool, ou de l’eau et du savon.

        3. Asseyez-vous ou étendez-vous dans une position confortable de façon à être détendu(e). Assurez-vous que vous pouvez voir la zone où vous allez faire l’injection. Une chaise longue, un fauteuil inclinable ou un lit rehaussé avec des oreillers est idéal.

      Choisir votre dose

      1. Retirez le bouchon de protection de l'aiguille avec précaution. Jetez le bouchon.

        · N’appuyez pas sur le piston pour chasser les bulles d’air avant de vous faire l’injection. Cela pourrait conduire à une perte de médicament.

        2. Quand la quantité de médicament dans la seringue correspond déjà à la dose prescrite, ce n’est pas la peine d’ajuster la dose. Vous êtes maintenant prêt(e) pour l’injection.

        3. Quand la dose dépend de votre poids, vous pouvez être amené(e) à ajuster la dose dans la seringue pour qu’elle corresponde à la dose prescrite. Dans ce cas, vous pouvez éliminer l’excédent de médicament en orientant la seringue vers le bas (afin de garder la bulle d’air dans la seringue) et en éliminant la quantité excédentaire dans un récipient.

        4. L'apparition d'une goutte à l'extrémité de l'aiguille est possible. Dans ce cas, éliminez la goutte avant l’injection en tapotant sur la seringue, l’aiguille orientée vers le bas. Vous êtes maintenant prêt(e) pour l’injection.

      Injection

      1. Tenez la seringue dans la main avec laquelle vous écrivez (comme un crayon). Avec l’autre main, pincez délicatement la zone nettoyée de votre abdomen entre votre index et votre pouce pour faire un pli dans la peau.

        2. Tenez la seringue de telle sorte que l’aiguille pointe vers le bas (en faisant un angle de 90° avec la peau). Introduisez toute la longueur de l’aiguille dans le pli de la peau.

        3. Appuyez sur le piston avec votre pouce. Ceci enverra le médicament dans le tissu adipeux de votre abdomen. Terminez l’injection en utilisant tout le médicament de la seringue.

        4. Retirez l’aiguille du site d’injection en la tirant tout droit. Un manchon protecteur recouvrira automatiquement l’aiguille. Vous pouvez maintenant lâcher le pli de la peau. Le système de sécurité ne libère le manchon protecteur que si la seringue a été entièrement vidée en appuyant sur le piston jusqu’au bout.

      Quand vous avez fini

      1. Pour éviter les ecchymoses, ne frottez pas le site d’injection après vous être fait l’injection.

      2. Jetez la seringue utilisée dans le container pour objets tranchants. Fermez hermétiquement le couvercle du container et placez le container hors de la portée des enfants. Quand le container est plein, débarrassez-vous en selon les instructions de votre médecin ou de votre pharmacien.

      Tout médicament ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

      (Instructions pour les seringues avec le système de sécurité automatique PREVENTISTM)

      Préparer le site d’injection

      1. Choisissez une zone du côté droit ou gauche de votre abdomen. Elle doit être au moins à 5 centimètres de votre nombril et vers les côtés.

        · Ne vous faites pas d’injection dans les 5 centimètres autour de votre nombril ou autour de cicatrices ou d’ecchymoses.

        2. Lavez-vous les mains. Nettoyez (sans frotter) la zone choisie pour réaliser l’injection avec un tampon imbibé d'alcool, ou de l’eau et du savon.

        3. Asseyez-vous ou étendez-vous dans une position confortable de façon à être détendu(e). Assurez-vous que vous pouvez voir la zone où vous allez faire l’injection. Une chaise longue, un fauteuil inclinable ou un lit rehaussé avec des oreillers est idéal.

      Choisir votre dose

      1. Retirez le bouchon de protection de l'aiguille avec précaution. Jetez le bouchon.

        · N’appuyez pas sur le piston pour chasser les bulles d’air avant de vous faire l’injection. Cela pourrait conduire à une perte de médicament.

        2. Quand la quantité de médicament dans la seringue correspond déjà à la dose prescrite, ce n’est pas la peine d’ajuster la dose. Vous êtes maintenant prêt(e) pour l’injection.

        3. Quand la dose dépend de votre poids, vous pouvez être amené(e) à ajuster la dose dans la seringue pour qu’elle corresponde à la dose prescrite. Dans ce cas, vous pouvez éliminer l’excédent de médicament en orientant la seringue vers le bas (afin de garder la bulle d’air dans la seringue) et en éliminant la quantité excédentaire dans un récipient.

        4. L'apparition d'une goutte à l'extrémité de l'aiguille est possible. Dans ce cas, éliminez la goutte avant l’injection en tapotant sur la seringue, l’aiguille orientée vers le bas. Vous êtes maintenant prêt(e) pour l’injection.

      Injection

      1. Tenez la seringue dans la main avec laquelle vous écrivez (comme un crayon). Avec l’autre main, pincez délicatement la zone nettoyée de votre abdomen entre votre index et votre pouce pour faire un pli dans la peau.

        2. Tenez la seringue de telle sorte que l’aiguille pointe vers le bas (en faisant un angle de 90° avec la peau). Introduisez toute la longueur de l’aiguille dans le pli de la peau.

        3. Appuyez sur le piston avec votre pouce. Ceci enverra le médicament dans le tissu adipeux de votre abdomen. Terminez l’injection en utilisant tout le médicament de la seringue.

        4. Retirez l’aiguille du site d’injection en la tirant tout droit en gardant vos doigts sur le piston. Eloignez l’aiguille de vous et des autres et appuyez fermement sur le piston pour activer le système de sécurité. Le manchon protecteur recouvrira automatiquement l’aiguille. Vous entendrez un « click » audible pour confirmer l’activation du manchon protecteur Vous pouvez maintenant lâcher le pli de la peau.

      Quand vous avez fini

      1. Pour éviter les ecchymoses, ne frottez pas le site d’injection après vous être fait l’injection.

      2. Jetez la seringue utilisée dans le container pour objets tranchants. Fermez hermétiquement le couvercle du container et placez le container hors de la portée des enfants. Quand le container est plein, débarrassez-vous en selon les instructions de votre médecin ou de votre pharmacien.

      Tout médicament ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

      Changement de médicament anticoagulant

        Votre médecin vous demandera de faire des analyses de sang appelées INR et vous indiquera à quel moment arrêter LOVENOX.

        · Passage d’un traitement par des anticoagulants appelés antivitamines K (comme la warfarine) à LOVENOX

      Arrêtez de prendre l’antivitamine K. Votre médecin vous demandera de faire des analyses de sang appelées INR et vous indiquera à quel moment commencer LOVENOX.

        · Passage d’un traitement par LOVENOX à un traitement par anticoagulant oral direct

      Arrêtez de prendre LOVENOX. Commencez à prendre l’anticoagulant oral direct dans les 2 heures précédant le moment où vous auriez dû recevoir l’injection suivante, puis continuez le traitement normalement.

        · Passage d’un traitement par anticoagulant oral direct à LOVENOX

      Arrêtez de prendre l’anticoagulant oral direct. Attendez 12 heures après la dernière dose de l’anticoagulant oral direct avant de commencer le traitement par LOVENOX.

      Si vous avez utilisé plus de LOVENOX 2 000 UI (20 mg)/0,2 ml, solution injectable en seringue préremplie que vous n’auriez dû

      Si vous pensez que vous avez utilisé trop ou trop peu de LOVENOX, informez votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère immédiatement, même si vous ne présentez aucun signe. Si un enfant s’injecte ou avale accidentellement LOVENOX, emmenez-le immédiatement au service d’urgence d’un hôpital.

      Si vous oubliez d’utiliser LOVENOX 2 000 UI (20 mg)/0,2 ml, solution injectable en seringue préremplie

      Si vous avez oublié de vous administrer une dose, prenez-la dès que vous vous en rendez compte. Ne vous administrez pas une double dose le même jour pour compenser une dose oubliée. La mention sur un agenda ou un carnet vous aidera à ne pas manquer une dose.

      Si vous arrêtez d’utiliser LOVENOX 2 000 UI (20 mg)/0,2 ml, solution injectable en seringue préremplie

      Il est important que vous continuiez à recevoir des injections de LOVENOX jusqu’à ce que votre médecin décide de les arrêter. Si vous arrêtez le traitement, vous pourriez développer un caillot sanguin qui peut être très dangereux.

      Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

      Quels sont ses effets indésirables possibles ?

      Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

      Effets indésirables graves

      Arrêtez d’utiliser LOVENOX et informez immédiatement un médecin ou un/e infirmier/ère si vous présentez le moindre signe de réaction allergique sévère (comme une éruption cutanée, une difficulté à respirer ou avaler, un gonflement du visage, des lèvres, de la langue, de la cavité buccale, de la gorge ou des yeux).

      Arrêtez d'utiliser LOVENOX et consultez immédiatement un médecin si vous remarquez l'un des symptômes suivants :

        · une éruption cutanée étendue, rouge et squameuse avec des bosses sous la peau et des cloques accompagnées de fièvre. Les symptômes apparaissent généralement en début de traitement (pustulose exanthématique aiguë généralisée).

      Comme les autres médicaments similaires (diminuant la coagulation du sang) LOVENOX peut entraîner des saignements. Cela peut mettre la vie en danger. Dans certains cas, les saignements peuvent ne pas être visibles.

      Informez votre médecin immédiatement si :

        · vous présentez le moindre saignement qui ne s’arrête pas de lui-même

        Votre médecin peut décider de vous garder sous surveillance étroite ou changer votre traitement.

      Informez votre médecin immédiatement :

        · si vous présentez des signes d’obstruction d’un vaisseau sanguin par un caillot, tels que :

        o douleur à type de crampe, rougeur, chaleur ou gonflement au niveau d’une de vos jambes : ce sont des symptômes de thrombose veineuse profonde.

                                                      Liste des effets indésirables possibles :

                                                      Angor instableCancerEcchymosesOedèmeHémorragie nasaleHémorragie gastro-intestinaleMal de têteHématomeHématurieHémorragieInflammationNoduleDouleurNumération plaquettaireDémangeaisonsThrombopéniePeau rougeUrticairePlaieThrombose veineuse profondeRéaction au site d'injectionDouleur au site d'injectionPréventionEnzyme hépatique augmentéeOndes QHématome au site d'injectionChirurgieThrombocytoseTransaminasesAnémie hémorragiqueInjection